Alphonse-Nicolas Lebègue

Alphonse-Nicolas Lebègue né en 1814 à Paris et mort le à Bruxelles est un éditeur, écrivain et patron de presse français de Bruxelles.

Pour les articles homonymes, voir Lebègue.
Alphonse-Nicolas Lebègue
Naissance
Paris
Décès
Bruxelles
Nationalité Française
Profession
Autres activités
écrivain et patron de presse
Famille
Henri Lebègue, paléographe et Ernest Lebègue, historien

Biographie

Alphonse-Nicolas Lebègue est le fils d’Euphrasie Marais et de l’imprimeur et libraire parisien Jean Lebègue, qui exerçait rue des Noyers à Paris (5e arrondissement).

Il est d’abord ouvrier typographe, puis prend la succession de son père. Il doit s’exiler et fonde une imprimerie et maison d’édition en Belgique en 1843[1]. La maison d’édition A.-N. Lebègue et C(ie) devient l'une des maisons d'édition les plus connues de la capitale belge[2]. Elle publie notamment les œuvres de Pierre Joseph Proudhon. Alphonse-Nicolas Lebègue édite également des cartes, des plans ainsi que des globes terrestres et célestes[3].

Lebègue constitue en 1854 à Bruxelles la société L’Office de Publicité qui fournit des annonces à des journaux de province[4]. Elle lance en 1858 un journal hebdomadaire paraissant le dimanche, qui est publié jusqu’en 1890. L’Office de Publicité est « un des organes les plus populaires du parti libéral[5] ». Le journal tire à 19 000 exemplaires en 1861[6].Proudhon y publie des articles, qui font controverse, contre la propriété littéraire (1858) ou opposés à l’unité italienne (1862). Le journal accueille des écrivains belges, comme Caroline Boussart.

À côté de son activité d’éditeur, Lebègue écrit plusieurs ouvrages, souvent des romans à caractère historique. Pendant le second empire, il correspond avec l’éditeur français Hetzel[7].

Alphonse-Nicolas Lebègue est l’oncle d’Henri Lebègue (1856-1938), paléographe français et d’Ernest Lebègue (1862-1943), historien français. Il meurt le à Bruxelles. Un de ses fils, Jules Lebègue, prend sa succession.

Bibliographie

Sources

  • L'Office de publicité (1854 – 1954), brochure, Office de publicité, Bruxelles, 1954.
  • Emmanuelle Boutry : Hetzel – Lebègue, édition commentée de la correspondance d'un éditeur français exilé en Belgique et d'un libraire belge durant le Second Empire, mémoire (dactyl.), Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, 1999.

Œuvres d’Alphonse-Nicolas Lebègue

  • La Vie et ses écueils, A-N. Lebègue, Bruxelles, 1865
  • L’héritage des Sommerville [en collaboration avec Gastineau], A-N. Lebègue, Bruxelles, 1870
  • Les deux Voleurs et l'Âne, A-N. Lebègue, Bruxelles, 1872
  • Le père Bronchard, A-N. Lebègue, Bruxelles, 1877
  • Conspiration sous la Régence, A-N. Lebègue, Bruxelles, 1878

Liens externes

Notes et références

  1. Angelo De Gubernatis : Dictionnaire international des écrivains, Niccolai, Florence, 1888-1891
  2. Cahiers du Cédic, n° 2/4 – Janvier 2003 – p. 165-170
  3. [globe Un nouveau globe acquis grâce aux Amis de la Bibliothèque], sur le site de la Bibliothèque royale de Belgique, 3 janvier 2018
  4. Pierre Van den Dungen : Milieux de presse et journalistes en Belgique (1828-1914), Académie royale de Belgique, Bruxelles, 2005
  5. Berthelot, Hartwig Derenbourg, Camille Dreyfus, Giry et al.: La grande encyclopédie : inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts. Tome 21, H. Lamirault, Paris, 1885-1902
  6. La Revue des deux mondes, volume 36, Paris, 1861
  7. Emmanuelle Boutry : Hetzel – Lebègue, édition commentée de la correspondance d'un éditeur français exilé en Belgique et d'un libraire belge durant le Second Empire, mémoire (dactyl.), Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Louvain, 1999
  • Portail de la Belgique
  • Portail de l’édition
  • Portail de la littérature
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.