Alphonse Thommerot

Alphonse Thommerot, né le à Guer et mort le au Thélin, est un prêtre et chanoine breton. Après la Seconde Guerre mondiale, il a fait construire à Rieux (Morbihan) l'église Saint-Melaine, considérée comme un chef d'œuvre architectural de style néo-roman breton[réf. nécessaire].

Alphonse Thommerot
Biographie
Naissance
Guer (Morbihan, France)
Ordination sacerdotale
Décès
Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine, France)
Recteur de Coët-Bugat
Recteur de Rieux

Biographie

Alphonse Thommerot est né à Guer le .

Après son ordination en 1924, il a dirigé l'école libre de Loyat pendant dix ans, puis est devenu vicaire à Ploërmel.

Puis, installé à Rieux le , le nouveau recteur se montre très actif en matière de maîtrise d'ouvrage et d'architecture.

Grand passionné d'architecture, il s'est attaché notamment à la reconstruction des édifices paroissiaux de la paroisse fort endommagés par la guerre 1939-1945, dont les écoles chrétiennes, le presbytère, et enfin l'église, qui est considéré comme un chef d'œuvre d'architecture contemporaine[1] du XXe siècle de style "néo-roman breton", terminée en 1956.

À la suite d'un violent différend avec la mairie au sujet de la rénovation du presbytère de la paroisse en 1959, l'abbé Thommérot se voit envoyé en disgrâce dans la petite paroisse de Coët-Bugat, jusqu'en 1969.

Puis, il se retire au Thélin, où il meurt le .

Il est inhumé dans un tombeau dans l'église qu'il a fait reconstruire, à Rieux, derrière la grille de l'autel de la bienheureuse Françoise d'Amboise.

Sources

  • Georges Le Cler, Rieux, un demi-siècle de mutation, 1994
  • Henri Le Breton, Le Pays de Rieux, 1957
  • Pierre Le Callez, Histoire de l'architecture bretonne, 2005

Notes et références

  1. « Une église reconstruite par un recteur-bâtisseur », Ouest-France, (lire en ligne, consulté le 9 mai 2017)
  • Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du Morbihan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.