Amaurose fugace

L'amaurose fugace ou AF (aussi appelée cécité monoculaire transitoire ou CMT) est une perte de l'acuité visuelle (cécité) monoculaire transitoire sans lésion apparente de l'œil en elle-même. cette atteinte peut être d'origine vasculaire ou nerveuse.

Pour les articles homonymes, voir CMT.

Causes

L’AF peut être classée selon quatre groupes en fonction de son étiologie : emboliques, hémodynamiques, neurologiques et idiopathiques (où aucune cause n'a été identifiée).
Les causes les plus incriminées étant[1] :

Description clinique

Dans la forme classique le patient décrit l’épisode comme « un rideau qui descend verticalement couvrant le champ visuel d'un seul œil » bien que cette description ne soit pas la plus répandue. D’autres formes cliniques incluent : brouillard visuel ou encore une cécité d'installation brutale.

La durée de l'affection dépend de l'étiologie et peut aller de quelques secondes (typiquement) jusqu'à des heures parfois. Le caractère transitoire est essentiel pour parler de la forme fugace. Elle peut être révélatrice comme une complication de la pathologie sous-jacente, de ce fait elle constitue un motif urgent de consultation pour le diagnostic étiologique.

Traitement

Le traitement dépend de l'étiologie : par exemple si la cause est l'athérosclérose une prévention par l'aspirine ainsi que des règles hygiéno-diététiques est recommandée, une endoarterectomie de la carotide peut être indiquée en fonction du siège et l'extension de la plaque d'athérome.
Dans tous les cas une surveillance post-critique est indispensable pour éviter la récidive et prévenir les complications.

Notes et références

  1. (en) Neil R. Miller, Nancy J Newman, William Fletcher Hoyt et Frank B Walsh, Walsh and Hoyt's Clinical Neuro-Ophthalmology, vol. 3 : Vascular anatomy & pathology, Baltimore, Williams & Wilkins, , 5e éd., 3420–6 p. (ISBN 978-0-683-30429-9), « Cerebrovascular disease »
  • Portail de la médecine
  • Portail de l’œil et de la vue
  • Portail des neurosciences
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.