Anémone

Les anémones (genre Anemone L.) sont des plantes à fleurs de la famille des Renonculacées qui poussent dans les zones tempérées des deux hémisphères. L'anémone des fleuristes (Anemone coronaria) est appréciée et sélectionnée par les horticulteurs pour ses fleurs aux couleurs vives, notamment sous le nom d'anémone de Caen et sa forme améliorée par l'agronomie, la tétranémone[1].

Anemone

Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie).

Dénominations et étymologie

Anémone vient du grec ἀνεμώνη, souvent interprété comme un dérivé de ἄνεμος (anemos = courant de vent) qui signifierait « fille du vent », parce que le vent emporte ses graines plumeuses à de grandes distances. Ce n'est probablement qu'une étymologie populaire[2].

Caractéristiques

Classification

Ce genre a été décrit pour la première fois en 1753 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778).

Liste des espèces

Selon The Plant List (16 octobre 2017)[3] :

  • Anemone afghanica Podlech
  • Anemone airei H.Lév.
  • Anemone alaschanica (Schipcz.) Grabovsk.
  • Anemone albana Stev.
  • Anemone alpina L.
  • Anemone altaica Fisch. ex C.A.Mey.
  • Anemone amurensis (Korsh.) Kom.
  • Anemone anemonoides (H.Rasm.) J.C.Manning & Goldblatt
  • Anemone angustiloba H.Eichler
  • Anemone antucensis Poepp.
  • Anemone apennina L.
  • Anemone assisbrasiliana Kuhlm. & Porto
  • Anemone baicalensis Turcz.
  • Anemone baissunensis Juz. ex M.M.Sharipova
  • Anemone baldensis L.
  • Anemone begoniifolia H.Lév. & Vaniot
  • Anemone berlandieri Pritz.
  • Anemone biflora DC.
  • Anemone blanda Schott & Kotschy
  • Anemone bracteata (Harv. ex Zahlbr.) J.C.Manning & Goldblatt
  • Anemone brecklei Rech.f.
  • Anemone brevistylis (Szyszył.) J.C.Manning & Goldblatt
  • Anemone bucharica (Regel) Finet & Gagnep.
  • Anemone caerulea DC.
  • Anemone caffra Harv.
  • Anemone canadensis L.
  • Anemone caroliniana Walter
  • Anemone cathayensis Kitag.
  • Anemone caucasica Willd. ex Rupr.
  • Anemone chapaensis Gagnep.
  • Anemone chinensis Bunge
  • Anemone coelestina Franch.
  • Anemone cordata (H.Rasm.) J.C.Manning & Goldblatt
  • Anemone coronaria L.
  • Anemone crassifolia Hook.
  • Anemone cylindrica A.Gray
  • Anemone davidii Franch.
  • Anemone debilis Fisch. ex Turcz.
  • Anemone decapetala Ard.
  • Anemone delavayi Franch.
  • Anemone deltoidea Douglas
  • Anemone demissa Hook.f. & Thomson
  • Anemone dichotoma L.
  • Anemone drummondii S.Watson
  • Anemone edwardsiana Tharp
  • Anemone elongata D.Don
  • Anemone exigua Maxim.
  • Anemone falconeri Thomson
  • Anemone fanninii Harv. ex Hook.f.
  • Anemone filia (L.f.) J.C.Manning & Goldblatt
  • Anemone filisecta C.Y.Wu & W.T.Wang
  • Anemone flaccida F.Schmidt
  • Anemone flavescens Zucc.
  • Anemone flexuosissima Rech.f.
  • Anemone fulingensis W.T.Wang & Z.Y.Liu
  • Anemone fuscopurpurea H.Hara
  • Anemone geum H.Lév.
  • Anemone glazioviana Urb.
  • Anemone gokayamensis M.Sugim., Tak.Sato & Naruh.
  • Anemone grayi Behr & Kellogg
  • Anemone griffithii Hook.f. & Thomson
  • Anemone halleri All.
  • Anemone helleborifolia DC.
  • Anemone hemsleyi Britton
  • Anemone henryi Oliv.
  • Anemone hepatica L.
  • Anemone hepaticifolia Hook.
  • Anemone hokouensis C.Y.Wu ex W.T.Wang
  • Anemone hortensis L.
  • Anemone howellii Jeffrey & W.W.Sm.
  • Anemone imbricata Maxim.
  • Anemone juzepczukii Starod.
  • Anemone keiskeana T.Itô ex Maxim.
  • Anemone knowltonia Burtt Davy
  • Anemone koraiensis Nakai
  • Anemone korzchinskyi E.G.Camus
  • Anemone laceratoincisa W.T.Wang
  • Anemone lancifolia Pursh
  • Anemone lipsiensis Beck
  • Anemone lithophila Rydb.
  • Anemone maxima Nakai
  • Anemone media (Simonk.) Kárpáti
  • Anemone mexicana Kunth
  • Anemone montana Hopp
  • Anemone moorei Espinosa
  • Anemone multiceps (Greene) Standl.
  • Anemone multifida Poir.
  • Anemone narcissiflora L.
  • Anemone nemorosa L.
  • Anemone nikoensis Maxim.
  • Anemone nutantiflora W.T.Wang & L.Q.Li
  • Anemone obtusiloba D.Don
  • Anemone occidentalis S.Watson
  • Anemone ochotensis (Fisch. ex Pritz.) Fisch.
  • Anemone okennonii Keener & B.E.Dutton
  • Anemone oregana A.Gray
  • Anemone orthocarpa Hand.-Mazz.
  • Anemone palmata L.
  • Anemone parviflora Michx.
  • Anemone patens L.
  • Anemone patula C.C.Chang ex W.T.Wang
  • Anemone pavoniana Boiss.
  • Anemone piperi Rydb.
  • Anemone poilanei Gagnep.
  • Anemone polyanthes D.Don
  • Anemone polycarpa W.E.Evans
  • Anemone pratensis L.
  • Anemone prattii Huth ex Ulbr.
  • Anemone pseudoaltaica H.Hara
  • Anemone pulsatilla L.
  • Anemone punctulata Riedl
  • Anemone quinquefolia L.
  • Anemone raddeana Regel
  • Anemone ranunculoides L.
  • Anemone raui Goel & U.C.Bhattach.
  • Anemone reflexa Stephan ex Willd.
  • Anemone regeliana Maxim.
  • Anemone rhodopaea (Stoj. & Stef.) Stoj. & Stef.
  • Anemone richardsonii Hook.
  • Anemone rigida Gay
  • Anemone rivularis Buch.-Ham. ex DC.
  • Anemone robusta W.T.Wang
  • Anemone robustostylosa R.H.Miao
  • Anemone rockii Ulbr.
  • Anemone rubra Lam.
  • Anemone rupestris Wall. ex Hook.f. & Thomson
  • Anemone rupicola Cambess.
  • Anemone scabiosa H.Lév. & Vaniot
  • Anemone scabriuscula W.T.Wang
  • Anemone scherfelii Ullep.
  • Anemone sellowii Pritz.
  • Anemone seravschanica Kom.
  • Anemone shikokiana (Makino) Makino
  • Anemone slavica G.Reuss
  • Anemone smithiana Lauener & Panigrahi
  • Anemone somaliensis Hepper
  • Anemone stolonifera Maxim.
  • Anemone styriaca (Pritz.) Simonk.
  • Anemone subindivisa W.T.Wang
  • Anemone subpinnata W.T.Wang
  • Anemone sumatrana de Vriese
  • Anemone sylvestris L.
  • Anemone taipaiensis W.T.Wang
  • Anemone tamarae Kharkev.
  • Anemone tenuicaulis (Cheeseman) Parkin & Sledge
  • Anemone tenuifolia (L.f.) DC.
  • Anemone tetonensis Porter ex Britton
  • Anemone tetrasepala Royle
  • Anemone thomsonii Oliv.
  • Anemone tibetica W.T.Wang
  • Anemone tomentosa (Maxim.) C.Pei
  • Anemone transsilvanica (Fuss) Heuff.
  • Anemone transvaalensis (Szyszył.) Burtt Davy
  • Anemone trifolia L.
  • Anemone triternata Vahl
  • Anemone trullifolia Hook.f. & Thomson
  • Anemone tschernaewii (Czern.) Regel
  • Anemone tuberosa Rydb.
  • Anemone udensis Trautv. & C.A.Mey.
  • Anemone umbrosa C.A.Mey.
  • Anemone uralensis Fisch. ex DC.
  • Anemone vernalis L.
  • Anemone vesicatoria (L.f.) Prantl
  • Anemone virginiana L.
  • Anemone vitifolia Buch.-Ham. ex DC.
  • Anemone volgensis Luferov
  • Anemone wendelboi Chaudkhari
  • Anemone whyteana Baker f.
  • Anemone xiaowutaishanica W.T.Wang & Bing Liu
  • Anemone xingyiensis Q.Yuan & Q.E.Yang
  • Anemone yezoensis (Miyabe) Koidz.
  • Anemone yulongshanica W.T.Wang



L'anémone dans la culture

Symbolique

Adonis est associé à l'anémone rouge. Tableau de John William Waterhouse : The Awakening of Adonis, 1900.
  • L'anémone, dans les enluminures du Moyen Âge, est le symbole de l'abandon.

Mythologie grecque

Dans la mythologie grecque, Anémone est une nymphe dont s'éprend Zéphyr, dieu des vents. La femme de ce dernier, par jalousie, la transforma en fleur. Anemos, en grec, signifie « vent »[5].

Les Anciens confondaient l'anémone et l'adonis (Anemone nemorosa et Adonis vernalis) dans la légende d'Adonis[6]. « Adonis » symbolise la mort et le renouveau de la nature. Il était aimé à la fois d'Aphrodite, déesse de l'amour, et de Perséphone, reine des morts. Le conflit entre les deux déesses s'envenima. La haine qu'elles éprouvaient l'une pour l'autre crût démesurément, contraignant Zeus (roi des dieux) à s'interposer entre les deux rivales. L'arbitre suprême exigea alors, de manière à contenter chacune des parties, qu'Adonis passe un tiers de son temps avec Aphrodite, un tiers avec Perséphone et le tiers suivant où bon lui semble. Au cours d'une chasse, il fut tué par un sanglier, envoyé par Artémis ou Arès. Des gouttes de son sang jaillirent des anémones. Aphrodite éplorée demanda aux dieux infernaux de lui permettre de vivre la moitié de l'année sur Terre, à ses côtés, et l'autre moitié dans les Enfers[5].

Prénom

  • Anne-aymone est un prénom féminin.

Calendrier républicain

Poèsie

"L' anémone et l'ancolie ont poussé dans le jardin" est le premier vers du poème Clotilde du recueil Alcools de Guillaume Apollinaire.

Notes et références

  1. Jacques Meynet, Anémones et Renoncules, de l'Inra aux professionnels sur le site Jardins de France, consulté le 17 octobre 2017.
  2. Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Paris, Klincksieck, 1999 (édition mise à jour), 1447 p. (ISBN 978-2-25203-277-0) à la notice ἀνεμώνη
  3. The Plant List, consulté le 16 octobre 2017
  4. Tropicos, consulté le 16 octobre 2017
  5. René Rapin, Les jardins : poème en quatre chants, du Père Rapin ; traduction nouvelle, avec le texte, Ed. Cailleau, 1782. 261 pages. Lire en ligne, p83 l'exemplaire numérisé de l'Université d'Oxford
  6. L'adonis et l'anémone
  7. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 25.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la botanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.