Analyse et traitement informatique de la langue française

Analyse et traitement informatique de la langue française (ATILF) est une unité mixte de recherche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l'université de Lorraine (ex université Nancy-II).

Histoire

L’unité mixte de recherche 7118 ATILF est née au du rapprochement de l’Institut National de la Langue Française (INaLF - CNRS) et de LANDISCO (Langue Discours Cognition - Université Nancy 2)[1].

Trésor de la langue française (TLF)

En 1960, le recteur Paul Imbs fonde le Centre de recherche pour un Trésor de la langue française (CRTLF).

Son objectif était de créer un dictionnaire en utilisant des moyens automatisés. Le centre a lancé un vaste programme de saisie d’ouvrages et s’est équipé d’un système informatique Gamma 60 de la société Bull.

Une première édition papier du Trésor de la langue française (TLF), sur 16 tomes, s’est échelonnée entre 1971 et 1994.

L’application informatique est un témoignage direct de l’informatique française car elle a été portée sur CII 10070 puis sous Iris 80, et enfin sous Multics.

TLF informatisé

Trésor de la langue française informatisé est la version informatisée du dictionnaire Trésor de la langue française.

DMF Dictionnaire du Moyen Français

L'ambition du DMF est de doter le moyen français (langue médiévale) d'un instrument comparable au TLF... suite

Accès au DMF.

Notes et références

  1. Historique - Site officiel de l'ATILF

Annexes

Articles connexes

Lien externe

  • Langue française et francophonie
  • Portail des langues
  • Portail de l’informatique
  • Sciences de l’information et bibliothèques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.