Anatoli Davydov

Anatoli Viktorovitch Davydov (en russe Анатолий Викторович Давыдов) est un footballeur professionnel russe né le à Toula.

Anatoli Davydov

Davydov en 2013.
Biographie
Nom Anatoli Viktorovitch Davydov
Nationalité Soviétique puis Russe
Naissance
Lieu Toula (URSS)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1971-1997
Poste Défenseur
Parcours junior
Années Club
Torpedo Toula
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1971-1975 Metallourg Toula92+ 0(4)
1975-1988 Zénith Léningrad438 (11)
1989 Torpedo Togliatti032 0(2)
1989 Krylia Sovetov Kouïbychev003 0(0)
1990 Ponnistus Helsinki
1991 Lokomotiv Saint-Pétersbourg
1992-1995 Ponnistus Helsinki080 0(2)
1996 Foshan Fosti
1997 Zénith Saint-Pétersbourg018 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1998-2000 Zénith Saint-Pétersbourg18v 14n 15d
2002-2005 Metallourg Lipetsk70v 34n 40d
2005-2006 Sibir Novossibirsk28v 15n 22d
2007 Tekstilchtchik Ivanovo08v 08n 19d
2009 Zénith Saint-Pétersbourg09v 04n 02d
2013 Tom Tomsk00v 01n 07d
2017 Zénith-2 Saint-Pétersbourg05v 07n 13d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Actif de 1971 à 1997, il a notamment évolué au poste de défenseur au sein du Zénith Saint-Pétersbourg, où il passe la grande majorité de sa carrière entre 1975 et 1988 puis en 1997, accumulant un total de 456 matchs joués pour le club, ce qui fait de lui le joueur le plus capé de son histoire[1]. Il est également connu pour sa longévité, ne mettant un terme à sa carrière qu'à l'âge de 44 ans.

Il est le père de Dmitri Davydov (en), lui aussi footballeur professionnel, avec lequel il a même joué au cours de la saison 1997, peu avant la fin de sa carrière.

Biographie

Carrière en club

Natif de Toula, c'est dans cette ville qu'il effectue sa formation au sein de l'équipe locale du Torpedo avant de faire ses débuts professionnels avec le Metallourg en 1971 en troisième division soviétique. Après avoir joué trois matchs pour sa première saison, il s'impose par la suite comme titulaire au sein de l'équipe. Ses performances lui valent ainsi d'être recruté à la mi-saison 1975 par le Zénith Léningrad, qui évolue quant à lui en première division. Y devenant très vite un titulaire régulier, Davydov reste plus de treize années au sein du club, jouant pas moins de 439 matchs pour 11 buts inscrit durant son passage. Il y remporte ainsi le championnat soviétique en 1984 et dispute notamment la Coupe des clubs champions européens l'année suivante.

Âgé de 35 ans en fin d'année 1988, il quitte alors Léningrad pour rallier le Torpedo Togliatti en troisième division le temps d'une saison, qu'il termine cependant au Krylia Sovetov Kouïbychev où il dispute trois matchs. Il effectue par la suite un bref passage en troisième division finlandaise au Helsingin Ponnistus (en) en 1990 avant de revenir en Union soviétique où il évolue pour le Lokomotiv Saint-Pétersbourg en quatrième division. Il retourne ensuite au Ponnistus où il évolue cette fois quatre saisons durant, qui voient le club finalement atteindre la première division finlandaise en 1995. Après la relégation du club en fin de saison, Davydov rejoint le temps d'une année la Chine et le Foshan Fosti (en), club de deuxième division, en 1996 avant de rentrer en Russie effectuer un dernier passage au Zénith Saint-Pétersbourg, où il dispute une quinzaine de matchs de première division, dont certains avec son propre fils Dmitri. Il joue son dernier match le contre le Tchernomorets Novorossiisk alors qu'il est âgé de 43 ans et 295 jours[2], ce qui fait de lui le joueur le plus âgé à jouer un match de première division russe[3], et décide par la suite de mettre un terme à sa carrière en fin d'année.

Carrière d'entraîneur

Devenant déjà brièvement adjoint durant son passage au Ponnistus Helsinki en fin d'année 1995, Davydov prend également un poste d'adjoint dans l'encadrement technique d'Anatoli Bychovets en parallèle de celui de joueur lors de son retour au Zénith Saint-Pétersbourg en 1997. S'y consacrant par la suite entièrement après sa fin de carrière professionnelle, l'engagement de Bychovets par l'équipe nationale en le voit mettre entre parenthèses son poste au Zénith, amenant Davydov à être nommer dans un premier temps entraîneur principal par intérim avant d'être confirmé dans ses fonctions au mois de novembre, après le non-renouvellement du contrat de Bychovets[4],[5]. Quelques mois après sa prise de poste, il amène l'équipe à la finale de la Coupe de Russie en , qu'il remporte finalement face au Dynamo Moscou. Ses performances en championnat sont cependant plus décevantes, le club finissant notamment huitième en 1999. Le début de la saison suivante s'avère tout aussi décevant et amène à son renvoi en . Il est cependant maintenu dans l'organigramme du club, entraînant notamment les équipes de jeunes jusqu'en 2001.

Il est engagé à la fin du mois de par le Metallourg Lipetsk en troisième division russe[6]. Après avoir amené l'équipe à la promotion lors de la saison 2002, il arrive par la suite à la maintenir pendant deux saisons en deuxième division. Un mauvais début d'exercice 2005 amène cependant à son départ au début du mois de . Il ne reste cependant pas inactif très longtemps, étant engagé seulement quelques semaines après par le Tchkalovets-1936 Novossibirsk, qui se trouve en position de relégable à sept points du maintien[7]. Il parvient finalement à amener l'équipe au maintien en fin de saison en finissant dixième en fin d'année, qui voit le club être renommé Sibir. Les performances de l'équipe se détériorent cependant au cours de la saison 2006, amenant au renvoi de Davydov à la mi-septembre, bien que le club se classe alors onzième en championnat[7].

Recruté en début d'année 2007 par le Tekstilchtchik Ivanovo, tout juste promu en deuxième division, avec l'objectif de maintenir l'équipe, il échoue cependant à cette tâche tandis que le club termine vingtième et relégable en fin de saison, et quitte son poste à la fin de l'exercice[8]. Il retourne par la suite au Zénith Saint-Pétersbourg où il devient l'entraîneur de l'équipe réserve. La démission de Dick Advocaat en le voit redevenir entraîneur de l'équipe première, d'abord par intérim puis de façon définitive, jusqu'à la fin de la saison 2009, qui le voit emmener le club à la troisième place du championnat. Il est par la suite remplacé par Luciano Spalletti au mois de et retrouve sa place d'entraîneur de la réserve. Après trois ans et demi à ce poste, Davydov quitte finalement le Zénith en pour prendre la tête du Tom Tomsk, tout juste promu en première division pour la saison 2013-2014[9]. Après un début d'exercice désastreux qui le voit perdre sept de ses huit premiers matchs, il décide de démissionner dès le mois de septembre suivant[10].

Inactif par la suite, il reprend finalement du service en en étant nommé à la tête de la deuxième équipe du Zénith Saint-Pétersbourg en deuxième division. Il quitte cependant ce poste dès le mois de décembre au cours de la trêve hivernale pour devenir directeur du centre de formation du club[11].

Statistiques

En tant que joueur

Statistiques d'Anatoli Davydov
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division MB MBCMBMB
1971 Metallourg Toula D3 3 0 - ---- 30
1972 Metallourg Toula D3 34 1 - ---- 341
1973 Metallourg Toula D3 - 1 - ---- 01
1974 Machinostroïtel Toula D3 38 1 - ---- 381
1975 Machinostroïtel Toula D3 17 1 - ---- 171
Sous-total 92+4----- 924
1975 Zénith Léningrad D1 14 1 - ---- 141
1976 Zénith Léningrad D1 23 0 2 0--- 250
1977 Zénith Léningrad D1 14 1 3 0--- 171
1978 Zénith Léningrad D1 25 2 5 1--- 303
1979 Zénith Léningrad D1 33 1 5 0--- 381
1980 Zénith Léningrad D1 31 0 5 0--- 360
1981 Zénith Léningrad D1 29 1 5 0C320 361
1982 Zénith Léningrad D1 33 0 3 0--- 360
1983 Zénith Léningrad D1 31 1 4 0--- 351
1984 Zénith Léningrad D1 27 1 7 0--- 341
1985 Zénith Léningrad D1 29 1 4 0C140 371
1986 Zénith Léningrad D1 28 1 7 0--- 351
1987 Zénith Léningrad D1 26 0 4 0C320 320
1988 Zénith Léningrad D1 27 0 6 0--- 330
Sous-total 37010601-80 43811
1989 Torpedo Togliatti D3 32 2 - ---- 322
1989 Krylia Sovetov Kouïbychev D3 3 0 - ---- 30
Sous-total 352----- 352
1992 Ponnistus Helsinki D3 10 0 - ---- 100
1993 Ponnistus Helsinki D2 26 1 - ---- 261
1994 Ponnistus Helsinki D2 24 0 - ---- 240
1995 Ponnistus Helsinki D1 20 1 - ---- 201
Sous-total 802----- 802
1997 Zénith Saint-Pétersbourg D1 15 0 3 0--- 180
Total sur la carrière 59218631-80 66319

En tant qu'entraîneur

Statistiques d'entraîneur d'Anatoli Davydov
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
Zénith Saint-Pétersbourg 47 18 14 15 38,3
Metallourg Lipetsk 144 70 34 40 48,6
Sibir Novossibirsk 65 28 15 22 43,1
Tekstilchtchik Ivanovo 35 8 8 19 22,9
Zénith Saint-Pétersbourg 15 9 4 2 60,0
Tom Tomsk 8 0 1 7 0,0
Zénith-2 Saint-Pétersbourg 25 5 7 13 20,0
Total 339 138 83 118 40,7

Palmarès

En tant que joueur
En tant qu'entraîneur

Notes et références

  1. (ru) « Анатолий Давыдов », sur fc-zenit.ru (consulté le 21 avril 2019)
  2. (ru) « Анатолий Давыдов. Биография », sur ria.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  3. (ru) « Итоги сезона », sur sport-express.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  4. (ru) « ДАВЫДОВ ВСТУПАЕТ В ДОЛЖНОСТЬ И ВОЗВРАЩАЕТ АРЕНДОВАННЫХ ИГРОКОВ », sur sport-express.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  5. (ru) « Анатолий Викторович Давыдов », sur fc-zenit.ru (consulté le 21 avril 2019)
  6. (ru) « Главный тренер "Металлурга" - Анатолий Давыдов », sur sport-express.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  7. (ru) « Четыре года назад: Анатолий Давыдов - главный тренер "Чкаловца-1936" », sur sports.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  8. (ru) « Анатолий Давыдов покинул пост наставника ФК "Текстильщик-Телеком" (Иваново) », sur regnum.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  9. (ru) « Давыдов: контракт с "Томью" не подписан, но есть обоюдное согласие », sur championat.com, (consulté le 21 avril 2019)
  10. (ru) « Давыдов покидает пост главного тренера футбольного клуба "Томь" », sur ria.ru, (consulté le 21 avril 2019)
  11. (ru) « Бывший тренер футбольного "Зенита" Давыдов возглавил Академию клуба », sur tass.ru, (consulté le 21 avril 2019)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.