Andes fuégiennes

Les Andes fuégiennes (en espagnol Andes fueguinos) sont le prologement austral de la cordillère des Andes, au sud du détroit de Magellan. Elles occupent la portion montagneuse de l'archipel de la Terre de Feu, atteignant une altitude supérieure à 2 000 m. Elles sont situées au sud de l'Argentine et du Chili.

Andes fuégiennes

Carte topographique des Andes fuégiennes
Géographie
Altitude 2 469 m, Mont Shipton
Massif Cordillère des Andes
Administration
Pays Argentine
Chili
Province

Région
Terre de Feu, Antarctique et Îles de l'Atlantique Sud
Magallanes et Antarctique chilien

Les sommets les plus élevés sont situés dans la cordillère Darwin, dans le secteur sud-ouest de la grande île de la Terre de Feu (partie chilienne de l'île). Le point culminant des Andes fuégiennes est le mont Shipton, avec une altitude de 2 469 m[1]. À la différence de la majeure partie de la chaîne andine, et en particulier des Andes patagoniennes australes, dont l'orientation générale suit un axe nord-sud, les Andes fuégiennes sont caractérisées par un changement de direction marqué, connu sous le nom d'« orocline de Patagonie » ; elles suivent un axe ouest-est entre le détroit de Magellan et l'île des États[2].

Vue des Andes fuégiennes avec la ville argentine d'Ushuaïa au premier plan.

Les Andes fuégiennes se sont formées entre le Crétacé supérieur et le Paléogène[3],[4].

Les Andes fuégiennes étant situées dans l'une des zones les plus australes au monde, le climat y est généralement froid, la température annuelle moyenne variant entre 2 °C et 10 °C. Les précipitations annuelles sont de 300 mm. La zone est constamment balayée par des vents violents avec des rafales à plus de 100 km/h. D'après la classification de Köppen, le climat qui y règne est un climat subpolaire océanique (Cfc) ou climat semi-froid sub-humide.

Notes et références

  1. (es) Rodolfo Iturraspe, Jorge Strelin, « Los glaciares de Tierra del Fuego »
  2. (es) Tomás Luppo, Augusto E. Rapalini, Alejandro Tassone, Horacio Lippai, Juan F. Vilas, « Resultados paleomagnéticos preliminares en unidades ígneas de la Cordillera fueguina, Tierra del Fuego, Argentina », Latinmag Letters,
  3. (es) Eduardo B. Olivero (CADIC-CONICET), Norberto Malumián (SEGEMAR et CONICET), Susana Palamarczuk (CADIC-CONICET), « Estratigrafía del Cretácico Superior-Paleoceno del área de Bahía Thetis, Andes fueguinos, Argentina: acontecimientos tectónicos y paleobiológicos », Santiago du Chili, , p. 245-263
  4. (es) Pablo Juan Torres Carbonel, Luis V. Dimieri, « Mecanismo de acortamiento de basamento y cobertura en los Andes fueguinos. (Résumé). »
  • Portail de l’Argentine
  • Portail du Chili
  • Portail de la montagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.