Andrea Vaccaro

Andrea Vaccaro (Naples, 1604 - Naples, 1670) est un peintre italien baroque de l'école napolitaine qui imita le Caravage pour ses clairs-obscurs et le style de Guido Reni pour les traits des personnages sur les conseils de Massimo Stanzione[1]. Son fils, Nicola Vaccaro, est également peintre.

Pour les articles homonymes, voir Famille Vaccaro.
Andrea Vaccaro
Le martyre de Saint-Barthélemy
Naissance
Décès
(à 65 ans)
Naples
Activité
Lieu de travail
Enfant

Biographie

Judith avec la tête d'Holopherne

Les détails sur les débuts d'Andrea Vaccaro sont rares. Andrea Vaccaro est né à Naples en tant que fils de Pietro Baccaro et Gioanna di Glauso. Son père exerçe la profession d'avocat. Vaccaro s'applique d'abord à l'étude de la littérature. Il se tourne ensuite vers l'art. Tandis qu'auparavant on pensait qu'il fait son apprentissage chez le peintre maniériste tardif Girolamo Imparato, on sait maintenant qu'Imparato est décédé en 1607 et ne peut donc pas être son professeur. Andrea Vaccaro a 16 ans quand il commence son apprentissage chez Giovanni Tommaso Passaro, un artiste mineur[2]. Aucune œuvre de cette première phase de sa carrière n'a été conservée[3].

Le 16 février 1628, Angela Geronima, enfant du jeune artiste et de sa première épouse, est baptisée. Cela suggère qu'il a déjà fondé une famille à ce moment-là. Aucune autre information sur ce premier mariage n'est disponible.

Suzanne et les vieillards

Ses peintures de peu après 1620 montrent l'influence du Caravage et de ses disciples napolitains. Après 1630, Vaccaro prend connaissance de l'œuvre de Guido Reni, Antoine van Dyck et Pietro Novelli. Il produit des copies d'après ces artistes pour des collectionneurs napolitains et des marchands d'art flamands à Naples tels que Gaspar Roomer et Jan Vandeneyden. On estime qu'il est également actif en tant que marchand d'art, comme cela était courant chez les peintres napolitains de l'époque[2].

Vaccaro entre en deuxième mariage avec Anna Criscuolo, 24 ans, le 17 avril 1639. Un an plus tard, le 13 mars 1640, leur fils Tomaso Domenico Nicola est né. Le fils est connu plus tard comme le peintre Nicola Vaccaro. Il se lie d'amitié avec Bernardo Cavallino[2].

Vaccaro connaît un grand succès et presque toutes les collections de Naples comptent au moins une peinture de lui. Vaccaro a également des clients dans d'autres parties de l'Italie[2]. À partir de 1635, il exporte des toiles religieuses en Espagne pour les ordres religieux et les nobles mécènes[3]. Le vice-roi espagnol de Naples, Gaspar de Bracamonte, est aussi un de ses clients. En 1656, la peste dévaste Naples décimant la moitié de la population, dont les artistes Bernardo Cavallino et Massimo Stanzione avec lesquels Andrea Vaccaro avait été étroitement liés. Vacarro continue de recevoir de nombreuses commissions[2].

Giuseppe Fattoruso est un de ses élèves.

Œuvres

  • David tenant la tête de Goliath, Florence
Le triomphe de David

Notes et références

  1. Notice des tableaux exposés dans la galerie du Musée royal
  2. Tuck-Scala, Anna Kiyomi, The Documented Paintings and Life of Andrea Vaccaro (1604-1670), Graduate Program: Art History Degree: Doctor of Philosophy, Dissertation, Date of Defense: August 20, 2003, The Pennsylvania State University
  3. Riccardo Lattuada. "Vaccaro, Andrea." Grove Art Online. Oxford Art Online. Oxford University Press. Web. 24 janvier 2020

Annexes

Bibliographie

La crucifixion

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du baroque
  • Portail de la peinture
  • Portail des arts
  • Portail du XVIIe siècle
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.