Andreas Bodenstein

Andreas Rudolf Bodenstein, ou encore Andreas Rudolff-Bodenstein von Karlstadt, né en 1486[1] à Karlstadt-sur-le-Main et mort le à Bâle, est un réformateur allemand du XVIe siècle. Il est le plus souvent dénommé Karlstadt, aussi orthographié Carlstadt.

Pour les articles homonymes, voir Karlstadt.

Biographie

Karlstadt obtint son titre de docteur en théologie en 1510 dans la nouvelle université de Wittemberg. Il avait commencé ses études à l'université d'Erfurt et celle de Cologne. La même année, il fut nommé archidiacre et titulaire de la chaire de théologie. En 1511 il devint chancelier de l'université de Wittemberg, ce qui lui permit en 1512 de remettre son doctorat à Martin Luther. De 1515 à 1516 il séjourna à Rome où il passa un double diplôme de droit civil et de droit canon (utriusque juris) à l'université de La Sapienza.

Dans son premier livre publié en 1518 Apologeticae conclusiones, il étudie la conduite humaine placée entre volonté et grâce.

Il fut un des premiers à embrasser la Réforme et à se marier. En 1520 il se rend au Danemark où il participe aux réformes royales de Christian II de Danemark qui instaurent la Réforme dans le royaume de Danemark[2].

En 1521, pendant que Luther séjourne au Château de la Wartbourg, il œuvre à la Réforme à Wittemberg. Après le retour de Luther à Wittemberg il ne tarda pas à se séparer de ce dernier au sujet de l'eucharistie et de la consubstantiation. Il fut en 1522 l'auteur d'un des premiers écrits iconoclastes de la Réforme. Dans un de ses ouvrages, il rejette l'idée communément admise que Moïse est l'auteur du Pentateuque tout comme celle qu'Esdras en soit le véritable auteur[pas clair][3].

Références

  1. Edward J. Furcha, The essential Carlstadt : fifteen tracts, éd. Herald Press, 1995, p.19
  2. René H. Esnault, Luther et le monachisme aujourd'hui : Lecture actuelle du De votis monasticis judiciume, 1964
  3. Albert de Pury et Thomas Römer, Le Pentateuque en question : les origines et la composition des cinq premiers livres de la Bible à la lumière des recherches récentes, Labor et Fides, , 429 p. (ISBN 9782830910469, lire en ligne)

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Portail du protestantisme
  • Portail de la Renaissance
  • Portail de la Bible
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.