Andy Green

Andy Green est un pilote de chasse britannique né le à Atherstone dans le Warwickshire, ayant grade de lieutenant-colonel (Wing Commander) dans la Royal Air Force.

Pour le sportif du même nom, voir Andy Green (baseball).
Pour les articles homonymes, voir Green.
Andy Green
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Pilote, conférencier, pilote automobile
Autres informations
Membre de
St Moritz Tobogganing Club (d)
Grade militaire
Distinction
Officier de l'ordre de l'Empire britannique (d)

Il est qualifié pour voler sur F4 Phantom et Tornado F3, mais il est surtout connu pour être le premier à avoir franchi le mur du son à bord d'un véhicule terrestre, le Thrust SSC, le , s'attribuant ainsi le record de vitesse terrestre.

La voiture de son autre record du monde, avec moteur diesel, est équipée de deux moteurs modifiés JCB 444 diesel suralimentés, utilisant un turbocompresseur afin de développer 750ch chacun. Un moteur entraîne les roues avant, et un autre les roues arrière.

Il est l'homonyme de Tom Green, pilote du Wingfoot Express le , date d'un précédent record mondial de vitesse, quelque 33 ans plus tôt.

Records

Combinaison d'Andy Green lors de son record de 1997 (Coventry Motor Museum).

À bord du véhicule supersonique ThrustSSC :

  1. Le , dans le désert de Black Rock aux États-Unis, il franchit 1 149,30 km/h.
  2. Le , au même endroit, il franchit 1 227,99 km/h et devient détenteur du record du monde de vitesse au sol.

À bord d'un véhicule diesel équipé du moteur JCB Dieselmax :

  1. Le , sur le lac salé de Bonneville Salt Flats aux États-Unis, il franchit 529 km/h.
  2. Le lendemain, il franchit 563,418 km/h.

Projet :

  1. Pilote du projet Bloodhound SSC, Andy Green vise un nouveau record de 1 000 mph, soit 1 610 km/h, dans un proche avenir[1].

Notes et références

  1. Une "voiture" à plus de 1 600 km/h - Futura Sciences, 18 novembre 2008

Article connexe

  • Portail de l’automobile
  • Portail du sport automobile
  • Portail de l’aéronautique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.