Andy Irvine

Andrew Robertson, appelé Andy Irvine, né le à Édimbourg est un joueur de rugby à XV écossais, évoluant au poste d'arrière.

Pour les articles homonymes, voir Irvine.
Andy Irvine

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Andrew Robertson
Naissance
à Édimbourg (Écosse)
Taille 1,77 m
Poste arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
Heriot's FP en 1974
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1972-1982
1974-1980
Écosse
Lions
51 (269)
9 (28)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 21 novembre 2013.

Il est considéré avec Gavin Hastings comme le plus grand joueur du rugby écossais[réf. souhaitée].

Irvine fait ses débuts internationaux avec l'Écosse le contre les All Blacks à Édimbourg.

Son génie offensif et son talent en font un contre-attaquant hors pair. Mais son génie n'est pas récompensé, jouant pour une équipe d'Écosse trop faible au niveau international. Toutefois, il est capitaine du « XV du chardon » lors de la première victoire de l'Écosse en Australie en 1982.

Son talent lui permet toutefois de participer à 3 tournées des Lions britanniques : 1974 en Afrique du Sud, 1977 en Nouvelle-Zélande et 1980 en Afrique du Sud et il dispute respectivement 2, 4 et 3 test matchs[1].

Le , il joue avec les Barbarians français contre la Nouvelle-Zélande à Bayonne. Les Baa-Baas s'inclinent 18 à 28[2].

Irvine dispute son dernier match international le contre l'Australie à Sydney, après avoir, quatre jours plus tôt, permis à son pays de remporter le premier succès de son histoire contre cette nation.

Il est nommé au Temple international de la renommée du rugby en 1999 et au Scottish Sports Hall of Fame en 2002[3].

En 2005, il devient président de la fédération écossaise de rugby (S.R.U.)[4].

Palmarès

Avec l'Écosse

Avec les Lions

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’Écosse
  • Portail du rugby à XV
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.