Animal Logic

Animal Logic est une entreprise d'effets spéciaux implantée au Building 54 des Fox Studios, dans la ville de Sydney en Australie. Fondée en 1991, la principale ambition d'Animal Logic a été de participer à l'élaboration des meilleurs effets visuels possibles pour la publicité et les émissions télévisées, bien que cette entreprise ait également travaillé pour des clients tels que Cartoon Network.

Animal Logic

Création 1991
Dates clés 2002, production de Happy Feet
Fondateurs Zareh Nalbandian (gérant), Chris Godfrey (directeur des effets spéciaux)
Siège social Moore Park
 Australie
Activité Cinéma d'animation
Produits Films d'animation en image de synthèse
Site web www.animallogic.com

Ensuite, l'entreprise participa à l'élaboration des effets visuels des principaux films à gros budget, comportant entre autres Le Seigneur des anneaux, Moulin Rouge, Matrix, Babe 2 (travaillant alors pour la première fois avec George Miller), Hero, Le Secret des poignards volants, La Planète des singes, Harry Potter et la Coupe de feu, World Trade Center, 300, et Le Royaume de Ga'hoole.

En 2002, Animal Logic réalisa Happy Feet, avec George Miller, son premier long métrage d'animation ; le film reçut l'Oscar du meilleur film d'animation. Sorti aux États-Unis le , ce projet fit s'étendre la société de manière significative, celle-ci allant jusqu'à recruter pour l'occasion plus de 300 artistes et techniciens venant de tous les pays du monde.

Conçu également par Animal Logic, le vidéo-clip de la chanson “Under the Cherry Tree”, de Telemetry Orchestra, fut récompensé en 2007 à New York[1].

L'entreprise a annoncé[2] avoir fait acquisition de la toute dernière suite logicielle d'effets spéciaux, Nuke, regroupant ainsi en un seul outil certains logiciels qu'elle utilisait déjà.

Filmographie

Notes et références

  1. triple J music news, « Telemetry Orchestra Video Wins Top Award », Australian Broadcasting Corporation,
  2. BroadcastNewsroom, « Animal Logic Migrates to Nuke »,

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail de l’Australie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.