Annales de chimie - Science des matériaux

Annales de chimie - Science des matériaux est une revue scientifique fondée en 1789 à Paris sous le titre Annales de chimie. L'un des premiers éditeurs du périodique fut le chimiste Français Antoine Lavoisier. En 1816, la revue changea son nom pour Annales de chimie et de physique, un nom qu'elle gardera jusqu'en 1913 avant de se voir divisée en deux périodiques distincts nommés Annales de chimie et Annales de physique.

Pour les articles homonymes, voir Annales (homonymie).

Annales de chimie - Science des matériaux

Titre abrégé Ann. Chim.-Sci. Mat.
Discipline Chimie
Langue Français
Publication
Maison d’édition Cuchet (Paris) ( France)
Période de publication 1789 à aujourd'hui
Facteur d’impact
d'après l'ISI
0,250 (2009)
Fréquence bimensuel
Indexation
ISSN 0151-9107
LCCN 78643158
OCLC 3821364
Liens

Annales de chimie est devenue Annales de chimie - Science des matériaux en 1978. De 1998 à 2004, les périodiques furent publiés en ligne par Elsevier Science, mais depuis 2004, c'est Lavoisier SAS qui continue la publication.

Bien que les noms aient évolué et que la revue fût séparée en deux périodiques distincts, la numérotation des volumes maintient toujours une continuité entre les différents titres, et ceci, aussi bien pour Annales de chimie que pour Annales de physique.

Références et lectures supplémentaires

  • Jean-Daniel Candaux et Jean Sgard, Dictionnaire des journaux : 1600-1789, Paris, Universitas, , 1209 p. (ISBN 978-2-7400-0004-5, notice BnF no FRBNF35494461, lire en ligne)
  • (en) Aaron John Ihde, The development of modern chemistry, New York, Courier Dover Publications, , 851 p. (ISBN 978-0-486-64235-2, notice BnF no FRBNF37469155, lire en ligne), p. 273
  • (en) Maurice Crosland, In the Shadow of Lavoisier : The Annales de Chimie and the Establishment of a New Science, Oxford, British Society for the History of Science, , 354 p. (ISBN 978-0-906450-10-9)

Liens externes

  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la chimie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.