Anne Hutchinson

Anne Hutchinson (juillet 1591, juillet 1643) est une puritaine dissidente de la Colonie de la baie du Massachusetts. Mère de 15 enfants, elle est une figure importante des pèlerins dissidents face au clergé puritain et elle a participé à un schisme théologique puritain en Nouvelle-Angleterre grâce à sa popularité et son charisme. Elle sera finalement condamnée à quitter la colonie de la région de Boston avec de nombreux adeptes.

Anne Hutchinson
Le procès d'Anne Hutchinson
Biographie
Naissance

Alford (en)
Décès
Nom de naissance
Anne Marbury
Formation
Activités
Père
Francis Marbury (en)
Mère
Bridget Dryden (d)
Conjoint
William Hutchinson (en)
Enfants
Edward Hutchinson (en)
Bridget Hutchinson (d)
Susanna Cole (en)
Faith Hutchinson (d)
Autres informations
A travaillé pour
Top-manager (d)
Religion
Date de baptême
Site web
Distinctions
Rhode Island Heritage Hall of Fame Women inductee (en)
National Women's Hall of Fame ()

Biographie

Elle est née Anne Marbury à Alford dans le Lincolnshire en Angleterre le . Son père est Francis Marbury, un pasteur anglais, qui était habitué à contredire les vues de ses supérieurs à propos de l'éducation du clergé, ce qui lui valut d'être emprisonné plusieurs années avant la naissance d'Anne. Elle est la troisième des quinze enfants que Francis eut de Bridget Dryden, jeune fille issue d'une famille notable de Northampton. Anne reçoit une éducation puritaine anglicane. En 1605, sa famille déménage à Londres. Elle se marie le à l'âge de 21 ans avec William Hutchinson, un marchand de Londres, connaissance de la famille. Le couple retourne alors vivre dans leur village d'origine.

Anne Hutchinson affirme que la Bible peut être interprétée individuellement, par elle comme par toute personne ordinaire, et rassemble autour d’elle, à Boston, un groupe de plus de soixante personnes. Bien qu'elle gagne d'abord à sa cause le pasteur John Cotton de Boston, elle est finalement bannie de la colonie de la baie du Massachusetts après son jugement par l’Église pour hérésie et par le gouvernement pour avoir défié son autorité (mars 1638). Elle part pour le Rhode Island en 1638, suivie par 35 familles. Elle est tuée par les Indiens à Long Island. Vingt ans plus tard, Mary Dyer, la seule personne ayant témoigné en sa faveur lors du procès, revenue à la colonie, est pendue avec trois autres quakers pour « rébellion, sédition et s’être mêlée de manière présomptueuse de ce qui ne [la] regardait pas ».

Hommage

Sources

Notes et références

Liens externes

  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.