Ansbach

Ansbach (prononcé en allemand : [ˈansbax] ) ou Anspach, à l'origine Onolzbach, est une ville-arrondissement (Kreisfreie Städte) d'Allemagne, en Bavière. C'est le chef-lieu du district de Moyenne-Franconie et de l'arrondissement homonyme.

Ansbach

Héraldique
Administration
Pays Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Moyenne-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Ansbach (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
54
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Carda Seidel
Code postal 91522
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 5 61 000
Indicatif téléphonique 0981
Immatriculation AN
Démographie
Gentilé anspachois
Population 39 839 hab. (2013)
Densité 399 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 00″ nord, 10° 34′ 59″ est
Altitude 409 m
Superficie 9 992 ha = 99,92 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Ansbach
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Ansbach
Liens
Site web www.ansbach.de

    Géographie

    Ansbach est située sur la Rezat franconienne (Fränkische Rezat), affluent du Main, à 40 km au sud-ouest de Nuremberg et à 140 km au nord de Munich.

    La ville d'Ansbach a absorbé tout au long du XXe siècle de nombreuses communes avoisinantes et sa superficie est passée de 8,58 km2 en 1900 à 99,92 km2 à l'heure actuelle, soit près de dix fois plus[1].

    Communes incorporées :

    • 1971 : Eyb
    • 1972 : Bernhardswinden, Brodswinden, Claffheim, Elpersdorf bei Ansbach, Hennenbach, Neuses bei Ansbach et Schalkhausen.

    Histoire

    Appartenances historiques

    Comté d'Oettingen 1221–1331
    Burgraviat de Nuremberg 1331–1398
    Principauté d'Ansbach 1398–1792
    Royaume de Prusse 1792–1806
    Royaume de Bavière 1806–1918
    République de Weimar 1918–1933
     Reich allemand 1933–1945
    Allemagne occupée 1945–1949
    Allemagne 1949–présent

    Centre-ville d'Ansbach, église St-Gumbertus

    L'origine de la localité, autrefois nommée Anspach, est un monastère bénédictin fondé vers 748 par un noble franconien, Gumbertus, qui, plus tard, fut canonisé. Au cours des siècles suivants, le monastère et le village contigus (Onoldsbach) formèrent la ville d'Ansbach (l'appellation « ville » apparaît pour la première fois en 1221).

    Les comtes d'Oettingen ont régné sur Ansbach jusqu'à ce que les burgraves de Nuremberg de la maison de Hohenzollern leur succèdent en 1331. Le margraviat d'Ansbach est créé en 1398 et devient le siège de la maison Hohenzollern jusqu'à ce qu'elle acquière l'électorat de Brandebourg en 1415. Cependant, après la mort de Frédéric Ier, margrave de Brandebourg, en 1440, la branche cadette franconienne de la famille reste séparée de la lignée principale de Brandebourg.

    Le margrave Georges le Pieux introduisit la Réforme protestante à Ansbach en 1528, menant à la sécularisation de l'abbaye de Saint-Gumbertus en 1563.

    Le margraviat d'Ansbach est réuni en 1769 au margraviat de Bayreuth, et le dernier margrave, Charles-Alexandre, vend son État à la Prusse en 1791. En 1796, le prince de Deux-Ponts, Maximilien-Joseph, s'exile à Ansbach après la prise de Deux-Ponts par les Français. En 1806, la Prusse, sous la pression de Napoléon, cède Ansbach à la Bavière en échange du duché bavarois de Berg.

    En 1933, à l'arrivée des nazis au pouvoir, Ansbach, ville majoritairement luthérienne dans une province catholique, comptait une petite communauté juive de 197 personnes[1]. En 1960, sur une population totale de 32 700 personnes, on comptait encore 7 700 réfugiés de la Seconde Guerre mondiale[1].

    Ansbach est une petite ville en grande partie marquée par la révolution industrielle, un centre administratif et culturel. Bien que tous les ponts aient été détruits, le centre historique d'Ansbach a été épargné pendant la Seconde Guerre mondiale et il a gardé son caractère baroque.

    Depuis 1970, Ansbach a agrandi son territoire municipal en incorporant les communes adjacentes.

    En , un attentat terroriste islamiste fait quinze blessés dans le centre de la ville[2],[3].

    Démographie

    Évolution démographique
    1875 1880 1890 1900 1910 1925 1933 1939 1950
    13 299[1]14 195[1]17 563[1]17 563[1]19 995[1]21 923[1]23 033[1]24 025[1]33 170[1]
    1960 1970 1987 1995 2004 2009 - - -
    32 700[1]40 35836 97039 89640 70840 420---

    Si on prend en compte les communes incorporées depuis, Ansbach comptait déjà 24 292 habitants en 1910, 27 734 en 1933 et 30 406 en 1939[1].

    Jumelages

    Monuments

    Personnages célèbres

    Notes et références

    Lien externe

    • Portail de la Bavière
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.