Antoine Lemaire d'Arion

Le baron Antoine Lemaire d'Arion (, Beauvais - , Nivillers) est un magistrat et homme politique français.

Pour les articles homonymes, voir Lemaire.
Antoine Lemaire d'Arion
Fonctions
Député de l'Oise
-
Maire de Nivillers (d)
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Biographie

Fils de messire Antoine Le Maire, seigneur de Lamarre, de Comprencé, Saint-Lunevis, d'Avron, Bois-Bailly, et Haye-Bocquelot, avocat au parlement, notaire et échevin de Beauvais, et de demoiselle Marie-Suzanne-Thérèse-Ursule Ricard, de la famille du jurisconsulte Jean-Marie Ricard, il était avocat au parlement de Paris, conseiller du roi au bailliage et siège présidial de Beauvais et administrateur du collège de la même ville avant la Révolution. Il fut chargé dans les années 1784-1785 d'une affaire criminelle contre 33 individus condamnés tous pour plus de 150 vols commis dans les environs de Pontoise, lui valant de la part du ministre de la Guerre une gratification en récompense de fonctions pénibles et gratuites.

En 1791, Lemaire-Darion fut nommé juge au tribunal de district de Beauvais et en 1794, président du bureau de conciliation du district de Beauvais. Devenu juge au tribunal civil du département en 1796, puis premier Président de la cour de justice criminelle de l'Oise en 1803, il fut élu, en novembre 1803 par le Sénat conservateur, député de l'Oise au Corps législatif. Confirmé dans ce mandat le , il y siégea jusqu'en 1811. Il fut, comme magistrat, promu, le , conseiller impérial à la cour d'Amiens. Il fut à nouveau élu député en 1814.

Antoine Le Maire d'Arion fut également administrateur des hospices de Beauvais, membre du comité de Secours pour les incendits du département de l'Oise et maire de Nivillers.

Chevalier de l'Empire le , et baron le .

Sources

Liens externes

  • Portail de l’Oise
  • Portail de la politique française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.