Antoine Payen (l'Aîné)

Antoine Payen, dit "l'Ainé", né à Tournai en 1748 et décédé en 1798, est un architecte et officier du génie belge, auteur de plusieurs châteaux et villas dans les Pays-Bas autrichiens.

Pour les articles homonymes, voir Antoine Payen (homonymie) et Payen.
Le château du Belvédère à Laeken, œuvre bien connue, d'inspiration palladienne, de l'architecte Antoine Payen, "aîné".

Il fut d'abord collaborateur de Charles de Wailly[1], figure de proue du mouvement néoclassique.

Son œuvre la plus connue est la villa ou château du Belvédère à Laeken, qui aurait été inspiré par la Villa Capra dite Villa Rotonda de Vicence, œuvre du Palladio[2].

Antoine Payen, dit "l'Ainé, participa à la décoration intérieure du château de Laeken[3] construit dès 1782, d'après des plans de Charles de Wailly, mis en œuvre par Louis Montoyer, pour l'archiduchesse Marie-Christine et son mari Albert de Saxe-Teschen[4], qui est devenu la résidence du roi des Belges.

Il est le père de l'architecte Antoine Payen le Jeune.

Œuvres connues

  • Le château de Laeken (1782)
  • Villa ou château du Belvédère à Laeken (1788)
  • Pavillon d'Hingene sur l'Escaut (1794).
  • Le château de Troienne.
  • Le château de la Bellière.
  • Le château de Barsche.
  • Le château de Beauregard à Froyennes (1795)

Bibliographie

  • Antoine Schayes, Histoire de l’architecture en Belgique, depuis les temps les plus reculés jusqu'à l'époque actuelle, Bruxelles : Jamar, 1849, tome V.
  • Thierry Demey, Léopold II. La marque royale sur Bruxelles, Bruxelles : Badeaux, 2009, p. 414.

Notes

  1. Éric Hennaut, "Payen, Auguste", dans : Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, Anvers : Fonds Mercator, 2003, p. 446 : « Antoine Payen ((1749-1798), collaborateur de Charles de Wailly ».
  2. Carlo Bronne, Financiers et comédiens au XVIIIe siècle, Bruxelles, 1969, p. 159 :« L'architecte passe pour s'être souvenu particulièrement de la Villa Capra, à Vicence, due à André Palladio ».
  3. Thierry Demey, Léopold II. La marque royale sur Bruxelles, Bruxelles : Badeaux, 2009, p. 414 : « Le chantier du château de Laeken, confié à l'entrepreneur Louis Montoyer, sera mené rondement. La première pierre est posée le 14 décembre 1781 tandis que la première cheville de la charpente du dôme est montée moins d'un an plus tard, le 21 novembre 1782. La décoration intérieure occupe les deux années suivantes. Y participe, notamment, Antoine-Joseph Payen, premier d'une longue lignée d'architectes ».
  4. Selon Carlo Bronne, Financiers et comédiens au XVIIIe siècle, Bruxelles, 1969, p. 159 : « Walckiers commanda les plans à l'architecte tournaisien Antoine Payen aîné qui, en collaboration avec son collègue de Nivelles, Louis-Joseph Montoyer, avait bâti en 1782 pour l'archiduchesse Marie-Christine et son mari Albert de Saxe-Teschen le château de Laeken sur la colline de Schoonenberg ».

Articles connexes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.