Appellation communale (Bourgogne)

Un bourgogne villages, ou bourgogne appellation communale, est un vin classé appellation d'origine contrôlée (AOC), produit sur une partie du vignoble de Bourgogne, que ce soit en Basse-Bourgogne, en côte de Nuits, en côte de Beaune, en côte chalonnaise ou en Mâconnais. Il s'agit d'appellations communales, en troisième position des quatre catégories bourguignonnes suivantes :

Les catégories d'AOC en Bourgogne

Les vins de Bourgogne se regroupent en quatre grandes catégories[1] :

Si ces appellations et dénominations sont définies dans les différents cahiers des charges de l'INAO publiés par le ministère de l'Agriculture et homologués par des décrets, les notions d'« appellation régionale », « sous-régionale » et « communale », ainsi que la liste des vins entrant dans ces catégories ne sont pas officielles. Elles sont plutôt affaires de tradition éditoriale parmi les guides des vins, repris ensuite sur les sites spécialisés.

Les appellations villages

Les 45 appellations « villages » du vignoble de Bourgogne (le vignoble du Beaujolais exclu) concernent environ 34 % de la production du vignoble bourguignon ; il s'agit de terroirs sur une seule ou sur plusieurs communes favorables à une production de qualité, notamment les extrémités hautes et basses des versants des différentes côtes (le milieu de pente étant occupé par les premiers crus et les grands crus).

Les deux appellations côte-de-beaune-villages et mâcon ont la particularité d'avoir une aire de production recouvrant celle de plusieurs appellations communales, se trouvant donc dans la hiérarchie entre les appellations régionales et celles communales, d'où leur qualification dans des guides[3] et sites[4] d'« appellation sous-régionales », critiqué par d'autres auteurs[5].

Liste des appellations communales

Liste du nord au sud.

Vignoble de la Basse-Bourgogne :

Vignoble de la côte de Nuits :

Vignoble de la côte de Beaune :

Vignobles de la côte chalonnaise :

Vignoble du Mâconnais :

Notes et références

  1. Source pour les appellations et les % de production : « site du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne », sur http://www.vins-bourgogne.fr.
  2. Le nom d'un vin est un nom commun, il s'écrit donc sans majuscule initiale. Cf références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  3. Andrée Girard, Recueil des vins de France : guide des appellations, Dijon, Educagri, , 543 p. (ISBN 978-2-84444-065-5, notice BnF no FRBNF37087573), p. 359.
  4. « Maconnais : Les appellations », sur www.vinsvignesvignerons.com.
  5. Jean-François Bazin (préf. Aubert de Villaine), Le vin de Bourgogne, Paris, Dunod, (1re éd. 1996), 263 p. (ISBN 978-2-10-058518-2, notice BnF no FRBNF43672753), p. 42.

Voir aussi

Lien externe

Articles connexes

  • Portail de la Bourgogne
  • Portail de la vigne et du vin
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.