Armorial des familles de Bretagne

Cette page présente les armoiries (figures et blasonnements) des familles nobles et notables originaires de Bretagne, ou qui ont possédé des fiefs en Bretagne.


La famille ducale

Image Nom de la famille et blasonnement

ducs de Bretagne
  • avant 1316 : Échiqueté d'or et d'azur au franc-quartier d'hermine et à la bordure de gueules[1]
  • après 1316 : D'hermine plain.[1]
Cimier 
Un chapeau de gueules, rebrassé d'hermine, somyoiomé d'un lion arrêté d'or, entre deux cornes d'hermine[1]

Baronnies de Bretagne

Les neuf anciennes baronnies de Bretagne

« […] Un autre auteur[2], très digne de foi, assure que la terre de Chateaubriand, situé au diocèse de Nantes, est la véritable origine du nom de cette maison ; cette terre portée dans le quatorzième siècle dans la maison de Laval, par le mariage de Louise de Chateaubriand, héritière de la branche aînée, avec Guy XII du nom, baron de Laval (tige du maréchal duc de Laval), d’où elle a passé par les mains de Dinan et autres dans celle de Bourbon-Condé, qui la possède aujourd’hui, est une des neuf anciennes baronnies de Bretagne, dont une des prérogatives est de présider la noblesse de cette province à ses États assemblés ; les autres baronnies de la fameuse assise du duc Geoffroy, en 1185, étaient Avaugour, Léon, Fougères, Vitré, Rohan, Rais, Ancenis et Rochebernard ; à ces avantages elle joint le titre de baron qui paraît lui avoir été affecté de temps immémorial, et dont elle s’est décorée même dans les chartres et les traités de ses souverains dont elle se rendait garant. Le même don Morice, page 6 du tome II des Preuves, dit que les baronnies de Bretagne étaient des éclipses des anciens comtés et des partages de cadets, et, page 27, que les barons n’étaient point de simples seigneurs du pays, mais les premiers seigneurs du pays. »

 François-René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, (lire en ligne), p. 211.

Image Nom de la famille et blasonnement
Famille d'Ancenis (barons)

De gueules, à trois quintefeuilles d'argent, chaque feuille chargée d'une moucheture d'hermine (ou de gueules, à trois quintefeuilles d'hermine[3],[4],[5]).

Devise 
« Folium ejus non defluet[3],[5]. » ((en français : « Sa fleur ne tombera pas[6]. »))
Maison d'Avaugour (barons)

D'argent au chef de gueules.[3],[7]

Devise 
« Utimur[3]. »
Famille de Châteaubriant (barons)

De gueules, semé de fleurs de lys d'or

Famille de Fougères (barons)

D'or, à une plante de fougères de sinople.[3]

Famille de La Roche-Bernard (barons)

D'or à une aigle éployée bicéphale de sable, becquée, lampassée et membrée de gueules.[3] (sceau de 1298[8])

.
Famille de Léon (vicomtes puis seigneurs)

D'or au lion morné de sable.[9] (sceau 1276) Armes parlantes.

Famille de Retz (barons)

D'or à la croix de sable.[10]

Maison de Rohan (vicomtes)

De gueules à 9 macles d'or ordonnées 3, 3, 3.[7]

Famille de Vitré (barons)

De gueules, au lion d'argent, couronné d'or et armé de sable.[7]

Selon Rietstap 
De gueules, au lion d'argent, couronné d'or.[3]

Nouvelles baronnies de Bretagne

Au XVe siècle, plusieurs baronnies ont été annexées au domaine ducal ou se trouvent réunies au sein de même famille, les ducs érigèrent, pour les remplacer, d'autres terres en baronnies.

Image Date d'érection en Baronnie Nom du bénéficiaire et blasonnement
1451 Jean de Derval (Liste des seigneurs de Derval)

De gueules, à neufs besants d'or.
L'ancienne bannière de Derval, érigée en Baronnie en faveur de Jean, sire de Derval et de Châteaugiron, grand chambellan de Bretagne.

1451 Jean IV Raguenel (Famille Raguenel)

Ecartelé d'argent et de sable.
L'ancienne bannière de Malestroit, érigée en Baronnie en faveur de Jean Raguenel, sire de Malestroit et de Largouët, vicomte de la Bellière, maréchal de Bretagne.

1451 Tristan du Perrier (Liste des seigneurs, barons et ducs de Quintin)

D'azur à dix billettes d'or, quatre, trois, deux et un.
L'ancienne bannière de Quintin, érigée en Baronnie en faveur de Tristan du Perrier, sire de Quintin.

1464 André de Lohéac (Liste des barons de Lanvaux)

D'or à la croix de gueules chargée de cinq coquilles d'argent et cantonnée de seize alérions d'azur ordonnés 2 et 2 ; au lambel brochant en chef d'argent à trois pendants chargés chacun de deux mouchetures d'hermine.

  • Cimier : un lion de gueules lampassé d'or assis dans un vol d'hermine. Tortil d'or et de gueules,
  • Lambrequins : d'hermine doublés de gueules[11].

Lanvaux, ancienne baronnie confisquée en 1238 sur Olivier de Lanvaux, baronnie d'États rétablie en 1464 en faveur d'André de Laval, sire de Lohéac.

1480 François Ier d'Avaugour (Liste des comtes de Goëlo)

Écartelé aux 1 et 4 d'hermine plain (Bretagne) aux 2 et 3 contre-écartelé a) et d) d'azur à trois fleurs-de-lis d'or (France) acc. en chef d'un lambel d'argent b) et c) d'argent à une couleuvre ondoyante en pal d'azur engloutissant un enfant de carnation en fasce (Milan); sur le tout d'argent au chef de gueules (Avaugour)
La baronnie d'Avaugour fut rétablie en 1480 par le duc, en faveur de François de Bretagne, sire de Clisson, son fils naturel,

1487 Jean II de Coëtmen (Famille de Coëtmen)

De gueules, à sept annelets d'argent, ordonnés 3, 3 et 1.
L'ancienne bannière de Coëtmen, érigée en Baronnie en faveur de Jean, vicomte de Coëtmen et de Tonquédec.

1487 Famille de Tournemine (Liste des barons de La Hunaudaye)

Écartelé d'or et d'azur.
L'ancienne bannière de La Hunaudaye, érigée en Baronnie en faveur de Jean Tournemine.

1493 Famille du Pont-l'Abbé (Liste des seigneurs du Pont-l'Abbé)

D’or au lion de gueules.
Ancienne Baronnie de Pont-l'Abbé, possédée par la maison de Pont-l'Abbé, fut érigée, en 1493, par le roi Charles VIII, en baronnie d'États, en faveur de Jean, sire du Pont et de Rostrenen.

Les familles bretonnes

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille de L'Aage[12] ; Age (L’) ; Lage, originaire du Poitou

De gueules, à l’aigle éployée d’or, becquée et membrée d’azur .[13] [14]
Alias :D’or à l’aigle à deux têtes de gueules, becquée et membrée d’azur[9].

Famille Abelin, Sr de la Touche, paroisse de Cesson, évêché de Rennes.

D’azur à la bande d’argent, chargée d’un léopard de gueules et surmontée d’une fleur de lys d’or[9]. (Armorial de l’Arsenal)|

Famille Abillan, Sr de Quéjean, paroisse de Campénéac, originaire du Poitou

D’azur à 3 papillons d’argent[9]. (Sceau 1381, Traité de Guérande).

Famille Abraham, Sr de l’Hôtellerie, paroisse de Ploufragan

D’argent à trois jumelles de sable, accompagnées de dix étoiles de gueules, 4. 3. 2. et 1 [9]. (Sceau 1381, Traité de Guérande).

Famille Achard, Sr de Pommier, originaire du Poitou

D'argent à deux fasces de gueules[9].

Famille d'Acigné

D'hermine, à la fasce de gueules chargée de trois fleurs de lys d'or.[3] (alias : une fasce alésée[3]).

  • Tenants : Deux sauvages.
  • Cimier : Casque surmonté d'une tête de cerf[15].
« Neque terrent monstra[3]. »
Famille Adam, originaire du Poitou, Évêché de Nantes

D’azur au lion d’argent[9]. (Armorial 1696)

Famille d'Agay,originaire de Franche-Comté

D’or au lion de gueules, au chef d’azur[9].

Famille des Ages

D'argent au sautoir de sable, cantonné de quatre roses de gueules[9].

Famille d'Aiguillon, Sr d’Hugères et de la Motte, paroisse d’Ercé-en-Lamée, — de la Juliennays et de Griffolet, paroisse de Saint-Etienne-de-Montluc, — de Montliez.

De sable à trois quintefeuilles d’argent[9]. (sceau 1381)

Famille d'Albert, Originaire du Comtat Venaissin, Sr de Boussargues, Brantes et Cadenet.

D’or au lion de gueules, armé, lampassé et couronné de même ; alias : écartelé de gueules à deux branches d’alisier d’argent en sautoir ; au chef échiqueté d’argent et d’azur de trois tires, qui est d’Ailly[9].

Famille Allain, Originaire de Normandie, Évêché de Nantes

D’azur au chevron d’argent, accompagné d’un besant d’or en pointe[9].

Famille Allaire

D'azur à la colombe essorante d'argent, cantonnée de quatre alérions d'or.[9]

Famille L'Allemand, Sr de Vouzeron, originaire du Berry

De gueules au chevron d’or, accompagné de trois roses d’argent[9].

Famille Allenou

D’argent au chef endenché de gueules[9].


Famille d'Aloigny, originaire du Poitou

De gueules à cinq (alias à trois) fleurs de lys d’argent[9].

Lilia semper florent.
Famille Ameline, Originaire de Normandie, Évêché de Nantes

Bandé d’argent et de gueules de huit pièces; au chef d’azur, chargé d’un soleil d’or[9].

Famille Amproux, Évêché de Nantes

De sinople à trois larmes d’argent[9][16].

Famille d'Anast, Sr dudit lieu, paroisse de Maure, Évêché de Saint-Malo.

D’or à la croix engreslée de sable, cantonnée de quatre étoiles de même[9].

Famille d'Andigné, Originaire d'Anjou

D'argent à trois aiglettes de gueules, becquées et membrées d'azur.[5]

« Aquila non capit muscas[5]. » ((en français : « L'aigle ne prend pas les mouches »)).
Famille André, Sr de Crévy

D'argent au chevron de sable, accompagné de trois trèfles de même[9].

Sans venin
Famille André, Sr de Durville et de Pratmeur

De gueules au sautoir d’or[9]. (Armorial de 1696)

Famille Angebault ou Angebeau , Évêché de Nantes

D’or au léopard de gueules [9]. Armorial 1690

Armoiries de la Famille Anger, seigneurs du Plessis-Anger
Famille Anger (ou Angier)

De vair au bâton (aliàs : à trois croissants), de gueules, aliàs : de sable à trois fleurs de lys d’or. [17]

Noblesse d'ancienne extraction (1308) maintenue dans les qualifications chevaleresques en 1669 pour la branche subsistante Anger de Kernisan

" Fides "

Famille angevin, originaire du Poitou

D’argent au chevron accompagné en chef d’un croissant accosté de deux étoiles, le tout de gueules et en pointe d’un arbre de sinople (Arm. 1696)[9].
Alias : de sable à la bande d’argent, chargée d’un lion de gueules. (Arm. 1696)[9].


Famille d'Angleberme, originaire de Picardie

De gueules au chevron d’or[9].
Alias : d’azur fretté d’or[9].

Famille d'Angoulvent

De sinople à la fasce d’hermines[9].
Alias : au franc quartier chargé de trois bandes (sceau 1379).

Vorat.
Famille d'Annebaud, originaire de Normandie

De gueules à la croix de vair[9].


Famille d'Antenaise, Évêché de Nantes

D’argent à trois jumelles de gueules en bandes (Sceau 1383)
alias : bandé d’argent et de gueules[9].

Famille Anzeray, originaire de Normandie

D’azur à trois têtes de léopard d’or[9].

Famille Aoustin, Sr de la Poitevinière, paroisse de Sainte-Luce

D’azur à l’épée d’argent en pal, accompagné de trois étoiles d’or, 1 en chef et 2 en fasce, et d’un croissant de même en pointe[9].

Famille d'Aradon

De sable à sept macles d'argent, trois, trois et un.[9]

Famille d'Aragon alias Daragonis, originaire de Gênes, Évêché de Nantes

D’or à quatre pals de gueules, qui est du royaume d’Aragon[9].

Famille d'Ardaine ou Dardaine ou d'Ardenne

D'argent, semé d'ancolies d'azur, à la bande chargée de feuilles de houx.[18]

Famille Arnault, Évêché de Nantes

D’azur à la bande d’or, chargée de trois losanges de gueules et accompagnée de trois étoiles d’argent, rangées en bande[9].
D'azur à la bande d'or chargée de trois losanges de gueules et côtoyée en chef de trois étoiles d'argent[3].

  • Supports : deux aigles au naturel[3]

Famille Arnous ou Arnous-Rivière, Évêché de Nantes

D’azur au lion d’or (Armorial 1696)
alias : d’argent à la rivière ondée de sinople ; au chef de gueules, chargé de trois étoiles d’argent[9].

Famille Arquistade, Originaire de Castille-et-León

D'argent, au chevron de gueules accompagné de trois trèfles de sinople, deux en chef, un en pointe.[3]

Patrio clarum suscepit amore.
Famille d'Ars

D'argent, à trois quintefeuille de gueules.[3]

Famille d'Assérac, Évêché de Nantes

Gironné d’or et d’azur de huit pièces[9].

Franc à tout venant
Famille L'Aubier ou Laubier, Sr de la Chaussée en Vertou, Évêché de Nantes

D’argent à trois grils de sable, aux manches bouclés de même[9].

Famille Aubin, Évêché de Nantes et Vannes

D’azur à la fasce d’or, accompagnée de trois croix pattées de même[9].

Famille Aubin, Sr de Trémaudet, Évêché de Nantes

D’argent à l’arbre de sinople [9]. (Armorial de 1696)

Famille Audren de Kerdrel, Sr de Kerdrel et de Kervélégan, paroisse de Lannilis

De gueules à trois tours couvertes d’or, maçonnées de sable[9].

Tour à Tour
Famille de l'Aumones

D’argent à deux fasces de gueules, surmontées de deux canettes de sable[9]. (Sceau 1400).


Famille d'Auray, Sr de Kermadio

Losangé d'azur et d'or.[9] Alias Echiqueté d'azur et d'or[19]

Famille d'Aux, originaire de Guyenne, Évêché de Nantes

Coupé au 1 : d’azur à trois roquets d’argent ; au 2 : d’argent au lion de gueules, qui est Armagnac[9].

Famille Avaleuc

D’azur à la fasce d’hermines. (Guy le B. orgne)
Alias : d’or à trois têtes de loup de sable[9].

Famille d'Avaugour, Juhaël d'Avaugour, seigneur de Kergrois, fils de Henri II d'Avaugour (1205 † 1281)

D'argent au chef de gueules (d'Avaugour) chargé d'une macle d'or.[3]

Famille d'Avignon, Évêché de Nantes et de Rennes

De gueules au sautoir, accompagné en chef d’un besant, en flancs et en pointe de trois coquilles, le tout d’argent[9].

Famille d'Avoine, originaire d'Anjou, Évêché de Nantes

De gueules au léopard d’argent[9].

Famille d'Avoir, originaire d'Anjou

De gueules à la croix ancrée d'or[9]. (Sceau de 1378)

Famille Avril ou Apuril, Sr de la Grée et de la Bouëxière, paroisse de Nivillac, Sr de Trégouët, paroisse de Béganne, Sr du Lou, paroisse de Saint-Lhéry.

D’argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules[9].



Famille Avril, Sr de Burey
(Anjou et Bretagne[20])

D'argent au pin de sinople, au chef d'azur, chargé de trois roses (ou étoiles) d'or.[3]

  • Supports : Deux lions au naturel, armés et lampassés de gueules.
« Semper virens[3] ».

B

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Bachelier, Sr du Pinier

D’argent au pin de sinople, terrassé de même[9].

Famille Le Bahezre, Sr du dit lieu, paroisse de Saint-Mayeux, trève de Saint-Gilles, — de Tananguen et de Lanlay, paroisse de Plésidy, — de Mesfantan, — du Cosquer, paroisse de Bourbriac, de Kerfichant et de Rosvillou, paroisse de Duault, — de Créamblay, paroisse de Maël-Pestivien, — de Kervénargant, paroisse de Guilers, — du Rest, — du Quenquis, paroisse de Locarn, — de Kervéno et du Goullo, paroisse de Plouray[22].

Ancienne extraction (1437).

D’argent au lion de gueules, armé et lampassé de sable.[22]

Famille de Bagatz, Sr de Longlée, paroisse de Retiers

D’argent au sautoir de gueules
alias : d’azur, semé de billettes d’argent, à la cotice d’hermines[9]. (Armorial de l’Arsenal)

Famille Baglion, originaire de l'Agenais

D’azur au lion léopardé d’or, la patte dextre posée sur un tronc écoté et abaissé de même en pal ; accompagné en chef de trois fleurs de lys d’or, surmontées d’un lambel à quatre pendants de même[9].

Omne solum forti patria est.
Famille Bahaly, Sr de Kerivot, paroisse de Plouëzal.

De gueules à la croix engreslée d'or[9].

Famille de Baillehache, originaire de Normandie

De gueules, au sautoir d’argent, cantonné de quatre merlettes de même[9].

Famille Baillet, originaire de Paris

D'azur à la bande d'argent, accostée de deux griffons d'or[9]. (Sceau 1501)

Famille Bailleul, Sr du Boismaqueau, paroisse de Teillé, originaire du  Maine

D'argent à trois têtes de loup de sable[9].

Famille Le Baillif, Sr de Tourault, paroisse de Plougrescant

D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois besants de même, 2 et 1[9].

Famille Le Baillif, Sr de Kersimon et de Keroulédic, paroisse de Plouguin

Écartelé d'or et de gueules[9].

Famille Le Baillif, Sr de Gleren et de Belestre, paroisse de Plestan

D’azur à l’ancre d’or[9].

Famille Baillon, Sr de la Coudre

D’azur à deux épées d’argent garnies d’or, posées en sautoir, accompagnées en chef d’un croissant d’argent[9].

Famille de Bain, Sr de Poligné

Losangé d’argent et de gueules[9]. (Sceau 1199)

Famille Balathier, Sr de Lantage, originaire du Dauphiné

De sable à la fasce d’or[9].

Famille La Ballue,

D'argent à trois channes de sable[9].

Famille Barazer, Sr de Lannurien

De gueules à une barre d’hermine(s), accostée de deux annelets d’argent[9] (Armorial de 1696).
Famille notable subsistante
Note: Blasonnement contestable: "accosté" s'emploie avec les figures en pal (ici la barre n'est évidemment pas en pal) et "annelet" pour anneaux quand ils sont en nombre (ici un seul de chaque côté)

Famille Barberé,

De sable à la fasce cousue de gueules, chargée d'une étoile d'or et accompagnée de trois trèfles de même[9].

A patre et avo
Famille Barbier ou Barver, Marquis de Kerjean

D’argent à deux fasces de sable[9].

Var va buez (sur ma vie)[9].
Famille Barbot, originaire du Beauvaisis

D’azur à la croix d’argent, cantonnée de quatre lionceaux d’or[9].
alias : d’azur au lion d’or[9].

Famille Le Barbu, Seigneur du Quilliou

D'or au sautoir alésé et fleuronné d'azur[9].
Alias D’or au trescheur ou essonier d’azur[9].
Alias : accompagné d’un croissant de gueules en chef[9].
Alias : une tête d’homme barbu[9]. (Sceau 1381).


Famille Bardon, alias Bardou, Sr de Malville

D'azur au lion d'or.[9]

alias De gueules à trois coquilles d'or[9].

Famille Le Barriller, Sr du Boiscorbin, paroisse de Mouazé

D’argent au chevron d’azur, accompagné de trois trèfles de sinople[9].

Famille Barrin

D'azur, à trois papillons d'or.[9],[3],[23]

  • Supports : deux lions[3].
Famille Le Bart

D'azur, au léopard d'or.[9]

Famille Le Baud, Seigneur de Kerautret

D’argent à une quintefeuille de gueules[9].

Famille de Baud, Seigneur de Baud

D'azur à dix billettes d'or, quatre, trois, deux et un.[9]

Famille Baude, Sr de Saint-Père

D'argent, à trois têtes de loup arrachées de sable.[3]

Famille de Baulon

De vair, au sautoir de gueules.[24]

Famille Baye ou Bais ou Bays.

De gueules à trois boisseaux d'argent, chargés chacun de cinq mouchetures d'hermines de sables[9].

Famille de Beaucorps

D’azur à deux fasces d’or[9].

Fiez-vous-y
Maison de Beauharnais

D'argent, à la fasce de sable accompagnée de trois merlettes du même rangées en chef.[3].

  • Supports : deux aigles essorées adossées la tête contournée[3].
.
Autre ne sers[3]
Famille du Bé

De gueules, à trois écussons d'argent chargés chacun de trois mouchetures d'hermine de sable, deux et un.[9]

Famille de Beaumanoir

D'azur, aux onze billettes d'argent, ordonnées 4,3,4.

.
J'aime qui m'aime.
Famille de Beaumont, Sr de Repaire, Beynac et Autier Dauphiné

De gueules à la fasce d'argent, chargée de trois fleurs de lys d'azur.[5]

« Impavidum ferient ruinae[5],[25] ». ((en français : « Les ruines le frapperont sans qu'il tremble »)[5]).
Autre de devise 
« Amitié de Beaumont[5]. »

Famille de Becdelièvre

De sable, à deux croix de calvaire, treflées et fichées d'argent, accompagnées en pointe d'une coquille du même.[5]

  • Couronne : de Marquis
  • Supports : 2 Lions
Hoc Tegmine Tutus[26]
Famille Béchenec Sr de Bœuvres, paroisse de Saint-Jean-de-Béré.

De sable au lion d’argent, parti d’or à trois merlettes de sable[9].

Famille de Becmeur Sr du Garz, paroisse de Bourbriac

D’argent à sept mâcles de gueules[9].

Famille Bedeau Sr de Saint-Laud, paroisse de Doulon

D’azur au chevron d’or, accompagné en chef de trois merlettes d’argent, celle du milieu couronnée, et en pointe d’une massue d’or[9].

Famille Bégaignon , Sr du Rumen en Plestin

D'argent fretté de gueules[9]. (Sceau de 1420)

Famille de Bégasson Sr dudit lieu, paroisse de Pleucadeuc

D’argent à une bécasse de gueules[9].


Famille de la Bélinaye , Vicomte du dit lieu, en 1682, paroisse de Saint-Christophe

D’argent à trois rencontres de bélier de sable[9].

Famille Bellabre ou Belabre, Sr des Renardières paroisse de Corsept

D’or au palmier de sinople, sur une terrasse de même[9].

Protegit et pascit
Famille Belon , Sr du Douet-Garnier et de Porterie, paroisse de Saint-Donatien de Nantes.

D'argent au lion de sable, accosté de deux épées de même en pal[9].

Famille Bérard , Sr de Kermartin

D’argent à la croix engreslée de sable[9].
alias : écartelé du Boisfarouge et de Bérard, sur le tout de Cadoré[9]. (Sceau 1526)
alias : d’or à l’aigle éployée de sable, qui est de l’Empire, chargé d’un écusson de Bérard[9].

Devise : Qui statuit legem elegit
Famille Bérault ou Béraud

De gueules au loup passant d'argent, accompagné de trois coquilles de même.[9]

Famille Bernard, Sr de la Tourmelière.

D'argent à la tour crénelée d'azur, soutenue par deux ours rampant de sable[9].

Famille Bernard, Sr d’Estiau, originaire d'Anjou

D’argent à deux léopards de sable, l’un sur l’autre[9].

Honneur et tout pour honneur.
Famille Berrouette,

D’argent à trois chevrons d’azur, accompagnés de quatre roses de gueules, 3 et 1[9].

Famille Berthelot , Sr de la Gletais

Parti d'hermines et d'azur, au chevron accompagné de trois macles de l'un en l'autre.[9]

Famille Berthelot , seigneurs de La Touche-es-Platz et des Aulnez en Hénon, de La Costebotto, de Saint-Armel, de La Teillaye et de La Morandais en Ploufragan, de La Coste, du Chesnay, des Rosaies et des Vergers en Ploeuc-sur-Lié, du Helloc'h en Bourbriac, des Hellenault en Gausson, de La Rue-Cochard et du Quilhée en Quessoy, du Pordan en Plouguenast, du Vaulorin, de La Ville-Amaury et de Beauregard en Trédaniel, de Bonaquest en Vertou, du Coudray en Plaintel, du Grand-Clos en Yffiniac, de La Ville-Buor, du Gage, de Lestivy et de Saint-Ilan en Langueux, du Cariollet en Plessala, de Brangolo en Plémy, de La Ville-es-Zion en Hénon

D'azur à trois têtes de léopard jessants de lys d'or[9], alias, d'azur à trois têtes de léopard jessants de lys d'or, accompagnées de six merlettes en orle et une étoile en abîme (Eon Berthelot, sceau 1412-1420).

Supports : deux lions.

Couronne de comte.

Famille Berthois, Sr de La Rousselière

D'argent, au lion de gueules, couronné du même, au chef d'azur, ch. d'un croissant d'or.[3]

Famille de Besné

Contre-vairé d'or et de gueules.[4]

Famile Bessart, Sr du Parc, évêché de Nantes.

D’argent à deux fasces de gueules, accompagnées de sept merlettes de sable[9]. (Armorial de 1696)

Famille Bidé

D'argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules, accompagné d'un croissant d'azur au premier canton, d'une étoile au deuxième, et d'une autre étoile, toutes deux de gueules, en pointe[9].

Famille Bigot, Sr de Préameneu et de Morogues Berry, Orléanais

De sable, à trois têtes de léopard d'or, lampassées de gueules.[3],[5]

« Tout de par Dieu[5],[27] »
Famille Bigot, Sr de Kerjégu, paroisse de Poullaouen

D’argent à un écureuil de pourpre, couronné d’or[9].

Famille Le Bihan, Sr de Kerhellon, paroisse de Plounévez-Lochrist

D’hermines à une quintefeuille de gueules[9].

Famille Le Bihan, Sr du Roudour, paroisse de Saint-Martin-des-Champs

D’or au chevron de gueules, issant d’une mer d’azur[9].

Vexilla florent et Amour de Dieu, espoir en Dieu.
Famille Le Bihan, Sr de Keruzouarn, ressort de Lesneven

De sable à la croix pattée d’argent, chargée en cœur d’un croissant de gueules[9]. (Armorial de 1696).

Famille Billon

D'azur, au chevron d'or accompagné de trois billettes du même.

Famille Binet, originaire de Touraine

De gueules au chef d'or, chargé de trois croisettes recroisettées et fichées d'azur[9].

Famille Bino ou Binot

D'argent, à trois têtes de loup arrachées de sable, lampassées de gueules[9].

Famille de Bintin

D'or, à la croix engrêlée de sable[9].

Famille Bizien,Sr de Kerigomarc’h, paroisse d’Arzano

D’argent à la fasce de sable, accompagnée en chef d’une étoile de gueules et en pointe d’un croissant de même[9].


Famille de Blain
  • Hervé Ier : De vair chargé d'un croissant de gueules.[4]
  • Eudon, seigneur de Pontchâteau : De vair chargé de trois croissants de gueules.[5]
Famille Blanchard, Baron puis Marquis du Bois de la Musse.

D'azur à la fasce d'or, accompagnée de cinq besants de même, 3 et 2[9].

Famille de Bleheban ou Bleheben

D'or à la croix de gueules cantonnée de 4 molettes d'éperon de sable.[9]

Famille de Bogat, Sr dudit lieu, paroisse de Guérande

D’azur à trois croissants d’argent[9].

Famille du Bois, Évêque de Dol

Écartelé d'argent et d'azur, à trois têtes de lévriers de gueules brochant.[9]

Famille du Boisbaudry,

D'or à deux fasce de sable, la première chargée de trois, la seconde de deux besants d'argent.[9]

Famille de Boisbouexel ou Boisbouessel

D'hermine, au chef de gueules, chargé de trois macles d'or.[9]

Soli hoex gestant insignia fortes
Famille de Boisgelin

Ecartelé : aux 1 et 4 de gueules, à une molette d'éperon d'argent à 5 rais ; aux 2 et 3 d'azur plein.

Famille du Boisguéhenneuc

D'argent à l'aigle impériale de sable, becquée et membrés de gueules[9].

« Carentez ha guirionnez » amour et vérité
Famille du Boispéan de Fercé (Evéché de Rennes)

Ecartelé : aux 1 et 4 d'argent, semé de fleurs de lys d'azur; aux 2 et 3 d'argent fretté de gueules.

Famille du Boispéan de Frossay (Evéché de Nantes)

D'argent à un arbre de sinople, accosté de deux lions affrontés de gueules.

Famille Bonamy, originaire de la  République florentine

D'azur au phénix d'argent sur un bûcher de gueules, regardant un soleil d'or à dextre[9].

Famille Le Borgne, Sr de Kermorvan

D’azur à trois huchets d’or, liés et virolés de même[9].

Famille du Boschat

De sable au chat passant d’hermines[9].|

Famille du Boschet

D'azur, à deux levrettes d'argent, colletées de gueules, bouclées d'or[9].

Famille du Bot, Sr de la Villepelote, paroisse de Guégon

D’azur à trois quintefeuilles d’argent[9].

Ce qui me plaist m’ennuie.
Famille du Bot, Sr de Launay

D'azur à la croix alésée d'or chargée d'un cœur de gueules et accompagnée de trois croissants d'argent 1 en chef et 2 en pointe, ces deux derniers surmontés chacun d'une étoile du second[3].

Famille Botherel, Sr de Champagné

D'hermine, au chef de gueules.[24]

Famille Botherel, Sr de Quintin

D'argent, au chef de gueules, au lambel d'or.[24]

Famille Le Botteuc

De gueules à la croix d'argent cantonnée de quatre étoiles de même[9].

Famille Bouchart, Sr de Kerbouchart

D'argent, à trois dauphins pâmés de sable[3]

Famille Boucher, Baron de Milly, originaire de Champagne

D'argent à trois écrevisses de gueules[9].

Famille du Bouchet, Originaire de  Duché de Bourgogne

De sable à la croix engreslée d'argent[9].

Famille du Bouchet, Originaire du  Maine

Écartelé aux 1 et 4 ; d'argent à deux fasces de sable, qui est du Bouchet; aux 2 et 3 : d'azur semé de fleurs de lys d'argent, accompagné d'un lion de même, qui est Chambes de Montsoreau [9].

Famille de La Bourdonnaye,

De gueules, à trois bourdons d'argent posés en pal[9].

Famille de Botmiliau

D'azur, à trois cloches d'or bataillées de sable

Famille Bouan,

D'argent au chevron de sable, accompagné de trois têtes de loup, arrachées et lampassées de gueules[9].

Famille du Bouays, Sr de Bréquigny

D'argent, au lion coupé de gueules et de sable, couronné de gueules[9]

Famille du Bouays, Sr de Couësbouc

De sable à la fasce d'argent, bordée de gueules[9].


Famille de la Bouëxière, Sr dudit lieu et de la Motte-Alleman, par.oisse de Saint-Nazaire,

D’or à trois bandes de gueules (Sceau 1402), comme Botilli ;
alias : d’or à la bande de gueules, semée de fleurs de lys d’or (Sceau 1361)[9].

Famille de Bourgneuf

D'argent au sautoir de sable, au franc quartier de gueules, chargé de deux poissons chargés en fasce, d'argent[9].

Famille Bourgogne

Coupé d'or et d'argent au fermail d'azur, percé de 6 clous de même, accompagné de quatre roses de même, 2. 2[9].

Tout par amour et rien par force[9].
Famille de Bourgues ou de Burgos, Originaire de Castille-et-León

De gueules au château d'or sommé de trois tours de même, accompagné d'une fleur de lys d'or en pointe, à la bordure d'azur, chargée de cinq coquilles d'argent, 3 en chef 2 en flanc, celles-ci liées par une chaîne de même avec une étoile d'or entre la fleur de lys et la chaîne[9].

Famille Boussineau

D'azur à trois mondes croisés d'or, chargés chacun d'une fasce (ou cerclés) de sable[9].

Famille de Bouteville

D'argent, à cinq fusées de gueules accolées et rangées en fasce.

Famille Boutiller du Retail

De gueules, à 3 flacons d’or[4]

Famille Boutin,

D'azur à une bande de sable, accompagnée de deux étoiles d'or[9].

Famille Bouvet, Sr de Boisguérin

D’argent à trois rencontres de bœuf de sable[9].(Armorial de l’Arsenal).

Famille Boux, originaire du Poitou

D'or au sautoir de gueules, accommpagné de quatre merlettes de sable[9].

A patre et avo[9]
Famille Le Briz ou de Briz ou de Brie

D'argent à trois fasces crénelées de sable.[9].

Famille Bril, Sr de la Brillère

D'or, à la croix de gueules cantonnée de quatre lionceaux affrontés du même.[4]


Famille du Breil :

D'azur, au lion d'argent, armé, lampassé et couronné de gueules.[28]

  • Couronne : de marquis
  • Supports : deux lions

« C'est ainsi qu'elles sont enregistrées cinq fois dans l'Armorial général de 1696, généralité de Bretagne (t. 1) ; mais plusieurs auteurs les blasonnent ainsi : D'azur, au lion d'argent ; ou bien : D'azur, au lion d'argent, armé et lampassé de gueules.Vicomte de Magny »

 Le nobiliaire universel

Famille Brillet

D'argent à trois têtes de loup de sable, arrachées de gueules[9].

Famille de Bréhan

Branche aînée :
De gueules au léopard d'argent[29].

Ces armes sont portées aussi par les communes de Bréhand dans les Côtes-d'Armor et de Mauron dans le Morbihan.

Preuves depuis le XIIIe siècle, sur 14 générations en 1669.

Branche cadette :
De gueules à trois macles d’or.

Ces armes sont portées aussi par les communes de Bréhan et de Bignan dans le Morbihan.

« Foi de Bréhan vaut mieux qu'argent[29] »
Famille Brenezay

D'argent, à la fasce de gueules accompagnées de trois roses de même[9].

Famille Le Breton, Sr de Grassevache

De gueules à la croix de vair[9].

Famille Brillaud, Sr de la Fardelais, de Beaumont, de la Grandmilais, de la Martinais, de la Denislais, des Longrais, de la Granville, des Landelles, de Sixte

D'argent, au rencontre de cerf de sable.[9]

Ancienne extraction sur 9 générations, arrêt du 13 avril 1669 du Parlement de Bretagne[30]

Famille Brochereul

D'azur, au brochet d'argent mit en bande[9].

Famille de Broerec (branche cadette des comtes de Vannes)

D'hermine, au bâton de gueules.

Famille Broons

D'azur, à la croix d'argent frettée de gueules[9].

Famille Brossart, Sr de Cléry

(Bretagne, Normandie, Île-de-France, Anjou, etc.) D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois fleurs de lys d'or.[5]

« Audenti succedit opus[5] ». ((en français : « L'audace donne le succès[31] »)).
Famille Brossart, Sr de la Trocardière et du Chesne

De sable à trois fusées d'argent posées en fasce, surmontées d'une étoile de même[9].

Famille de Bruc

D'argent, à la rose de gueules boutonnée d'or.[5]

« Flos florum eques equitum[5],[32] » ((en français : « Fleur des fleurs, chevalier des chevaliers »))
Autre devise 
« Flos florum, virgo Maria, in te confido[5] » ((en français : « Fleur des fleurs, Vierge Marie, je mets ma confiance en vous »))
Famille Le Brun, Sr de Kernorvan et du Squiriou, paroisse de Baud.

D’azur au château d’argent, maçonné de sable[9].

Famille Brunet, Sr de la Pironnais

D’azur à trois molettes d’argent ; au chef cousu de sable, chargé de trois têtes de loup d’argent, arrachées et lampassées de gueules[9].(Sceau 1372)

Famille Bruslé

D'azur à l'épervier d'argent grilleté d'or[9].

Famille Budes, Comte de Guébriant

D'argent, au pin arraché de sinople, fruité de trois pièces d'or, le tronc accosté de 2 fleur de lys de gueules[3].

Famille Burgault ou Bourgaud, Sr de la Hannière

Parti au 1 : de gueules au lion d’or, surmonté d’une tour de même et adextré de trois autres tours l’une sur l’autre aussi d’or ; au 2 : d’argent à l’arbre de sinople terrassé de même, coupé d’azur à trois fontaines ou vases d’argent[9]. (Armorial de 1696).

Famille Busnel , Sr de la Retardais

D’argent à l’épervier au naturel, longé, grilleté et becqué d’or, perché sur un écot de sable[9].

Famille Butet ,

D'or, au pin arraché de gueules, chargé de fruit de même[9].

Famille Buzic , Sr de Kerdaoulas, paroisse de Dirinon

de gueules à six annelets d’argent, 3. 2. 1.
Alias : Écartelé aux 1 et 4 : d’or au léopard de gueules, qui est Névet ; aux 2 et 3 : de gueules à six annelets d’argent, 3. 2. 1., qui est Buzic[9].

Comzit mad (parlez bien)
Famille Le Buzic , Sr du Questel, paroisse de Plouguin

De gueules à neuf besants d'or ; au canton d'argent, chargé d'une hermine de sable[9].

Famille Buzic , Sr de Portzjézégou, paroisse de Saint-Michel

D'or au château d'azur, maçonné de sable[9].

C

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille de Cadaran, Sr dudit lieu et des Yonnières, paroisse de Saint-Mars-du-Désert

D’azur à trois cadrans solaires en cylindre d’or[9].

Famille de Cadelac,

D’azur à la bande d’or, chargée de trois roses de gueules[9].

Famille de Cadoret, Sr dudit lieu, paroisse de Guégon

D’or à deux fasces de gueules à l’orle de merlettes de même[9].

Différences entre dessin et blasonnement : il est dit "orle de merlettes" mais elles ne sont dessinées que sur le champ, alors que certaines devraient brocher sur les fasces..

Famille de Cadoudal,

D’argent à la croix engrêlée de sable. par lettre patente du roi Louis XVIII du 16-12-1815 D'azur, au dextrochère de carnation, armé d'or, mouvant du flanc dextre, tenant une épée d'argent garnie aussi d'or, à l'écusson d'hermine chargé d'une fleur de lys de gueules, brochant en bouclier sur le dextrochère.

Georges Cadoudal, chef chouan, généralissime de l'armée catholique et royale.

Famille Cady, originaire du Poitou, Sr de Pradouais, paroisse de Mesquer.

D’azur à 2 lions affrontés d’or ; au chef d’argent, chargé de 2 merlettes de sable (Armorial de 1696)[9].

Famille de Cahideuc

De gueules à 3 têtes de léopard d’or.[9]

Antiqua Fortis Virtute
Famille Caillebot, Sr de Keraudou

D’or à six annelets de gueules[9].

Famille de Callac, Sr dudit lieu et du Brossay, paroisse de Guémené-Penfao

D’or à deux fasces de gueules[9].

Famille Calvez, Sr du Prédic, paroisse de Plougonvelin

D’or à la bande de gueules, chargée de trois étoiles d’argent[9].

Famille du Cambout

De gueules, à trois fasces échiquetées d'argent et d'azur de deux tires.[3],[4]


Différences entre dessin et blasonnement : les fasces sont dites échiquetées argent et azur, mais dessinée azur et argent.

Famille de Cambray

D’azur à trois lionceaux d’argent[9].

Famille de Camprond, originaire de Normandie

D’argent à une quintefeuilles de gueules[9].

Famille Camus, originaire d'Auxonne

D’azur à trois croissants d’argent, une étoile d’or en abyme[9].

Famille Caourcin, Sr de Kerambellec, paroisse de Runan

D’argent à une tête de maure de sable, tortillée du champ[9].

Famille Caqueray ou Cacqueray, originaire de Normandie, Sr des Laudes

D’or à trois roses de gueules[9].

Aut gloriam, aut latum
Famille de Caradeuc

D'argent à la fasce de gueules, chargée d'une molette d'or et accompagnée de trois croissants de gueules.[9]

Arreste ton cœur.
Famille Carcoutx, Sr dudit lieu, paroisse de Saint-Jouan de l’Isle, évêché de Saint-Malo

Bandé d’or et de gueules de six pièces[9].(Guy le Borgne)

Famille de Cargouet, Sr dudit lieu, paroisse de Meslin

D’argent à trois fleurs de lys de gueules[9].

Sicut lilia germinabunt
Famille de Carheil, Sr dudit lieu, paroisse de Plessé

D’argent à deux corneilles essorées affrontées de sable, membrées d’or en chef, et à une molette de sable en pointe[9].

Devise : Potius mori quàm fædari
Famille Cariou, Sr de Kerguiniou, de Gouazven, de la Villeneuve et de Saint-Vincent, paroisse de Ploumilliau

D'azur à trois molettes d'or[9].

Urgent stimuli
Famille Carluer, Sr de Rumedon

D'or au lion de gueules[9].(Guy Le Borgne)

Famille de Carmené ou de Kermené

De gueules au sautoir d'or[9].

Famille Carn, Sr de Ranvelin, paroisse de Kerlouan

D'or à trois chevrons de gueules[9].

Famille de Carné
  • Branches de Carné, de Carné-Carnavalet et de Carné-Marcein : D'or à deux fasces de gueules.
  • Branche de Carné-Trécesson de Coëtlogon : Écartelé aux 1 et 4 de gueules à trois chevrons d'hermine, qui est de Trécesson, aux 2 et 3 de gueules à trois écussons d'hermine, qui est de Coëtlogon, sur le tout d'or à deux fasces de gueules, qui est de Carné.

Extraction chevaleresque 1203, Bretagne, ANF 1933

Plutôt rompre que plier.
Famille Carré de Lusançay

D’azur au chevron d’argent, chargé de trois étoiles (aliàs: trois molettes) de gueules ; aliàs : au franc canton d’or, chargé d’un lion de gueules.[9]

« Nusquam Devius[9]. »
Famille Carroff, Sr de Kermainguy

De sable à trois aiglettes d'or[9].(Armorial de 1696)

Famille Cassart

D"argent au lion de sable, surmonté de deux papillons de même (alias: deux abeilles)[9].

Sans venin.
Famille du Cellier

De gueules, à la fasce de vair, accompagné de trois quintefeuilles d'argent[9].

Maison de Chabot, Originaire du Bas-Poitou

D'or à trois chabots de gueules en pal.[5]

« Concussus surgo[5]. » ((en français : « Quand on me frappe je bondis[33] »)).
Famille du Chaffault

De sinople au lion d’or armé, lampassé de gueules[9].
Alias De sinople au lion d’or armé, lampassé et couronné de gueules.

Famille Chambellé Ressort de Nantes

D'or à trois chevrons de gueules, une fasce d'azur brochant sur le tout[9].

Maison de Chamillart Originaire de Paris

D'azur au lévrier passant d'argent colleté et bouclé de gueules, au chef d'or chargé de trois étoiles de sable.[3].


Famille Champion, Baron puis Comte de Cicé, Originaire de Normandie

D'azur, à trois écussons d'argent, chargés chacun de trois bandes de gueules[9].

Au plus vaillant le prix[9].
Famille Champion, Sr de Chartres

D’azur à trois têtes de lévrier d’argent, accolées de gueules[9].

Famille Chancerel, Seigneurs de la Haie (Sainte-Luce-sur-Loire, 44), d'Ardenne (Sainte-Pazanne, 44) et du Coudray, Originaire de Chanu Normandie

De gueules au chevron d'or accompagné de trois abeilles du même[34]

Famille de Chanteloup, originaire de Normandie

D'or au loup passant de sable, accompagné de trois tourteaux de gueules[9].

Famille Chapel, Sr du Hil

D'or à la fasce crénelée de trois pièces de gueules, du côté de la pointe[9].

Famille de La Chapelle, Sr de la Rochegiffart

D’argent à 6 annelets d'azur 3,2,1[9].

Famille de la Chapelle, Paroisse de la Chapelle sous Ploërmel

De gueules, à la fasce d'hermines[9].

En bon espoir[9].
Famille de Chardonnay, Sr de Bicherel, de La Marne et de La Mallonière

De gueules, un lion d'argent langué d'or[35]

Anc. ext.; arrêt de maintenue de noblesse, 16 juillet 1668 (Conseil d'État); arrêt de maintenue de noblesse, 7 mai 1669 (Chambre de réformation de Bretagne); preuves de noblesse: 1762 et 1775[36]; honneurs de la cour: 1789 (inachevés)[37].

Famille Charrette

D'argent, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, accompagné de trois canettes de sable membrées et becquées de gueules.

Maires de Nantes (Extraction, réformation 1668, six générations, ressort de Nantes et maintenu à l'Intendance en 1699).

Charette de la Contrie : D'argent au lion de sable soutenu de trois canettes du même ordonnées 2 et 1.

Charrette, seigneurs de Montbert : D'argent au lion de sable soutenu de trois aiglettes éployées du même ordonnées 2 et 1.

Famille Charon, Sr du Bois-de-la-Motte, paroisse de Saint-Cyr-en-Retz.

D'or au chevron d'azur, accompagné de trois chats effrayés de sable[9]. (Armorial de 1696)

Famille Charpentier, Sr de Lessac, du Blanc et de Kerven, paroisse de Guérande.

De sable à deux épées d'argent en sautoir, la pointe en bas[9].

Famille de Charruel

De gueules à une fasce d'argent[9].

Calonec a drec'h bep tra (L'homme de cœur surmonte tout.)
Famille du Chastel,

Fascé d'or et de gueules de six pièces.

  • Supports : Deux lions assis.
  • Cimier : Casque fleurdelisé, surmonté d'une tour[38] (Chevalier Hervé du Chastel).
  • Cimier : Casque surmonté d'une tour[38] (Olivier du Chastel).
Famille du Chastellier, Évêché de Saint-Malo

D'or au chef de sable, chargé d'un lambel d'argent[9]. (Sceau de 1382)

Famille du Chastellier, Évêché de Rennes

De gueules au dextrochère mouvant du côté gauche, tenant une fleur de lys d'argent, accompagnée de quatre besants de même, un en chef, deux en flancs et un en pointe.[5],[21]

« Non inferiora secutus[5] » ((en français : « N'a pas fourni une carrière moins glorieuse »)[39]).

Famille de Châteaugiron

D'or, au chef d'azur. [1]

  • Cimier : Casque surmonté de cornes[38].


Alias : De vair, à la bande de gueules[9].

Famille Chauvel

D'azur, à trois dés d'argent et une porte d'or en abîme.

Famille Chauvel, Sr des Nouettes D'argent à deux feuilles de scie de sable, posées en chevron brisé[9]. (Armorial de l'Arsenal)

Différences entre dessin et blasonnement : les dents des feuilles de scie sont par défaut vers la pointe, même pour les chevrons, brisés ou non.

Famille Chauvin, Évêché de Rennes

D'argent, à trois croissants de gueules 2 et 1, ce dernier les pointes en bas[9].

Famille Chauvin, Sr des Couetis

De gueules à neuf besants d'argent, au chef d'hermine[9].

Famille Chef du Bois, Sr de Bruslé

Écartelé au 1 et 4, d'argent au lion de gueules ; au 2 et 3 d'azur à l'épervier d'argent qui est de Bruslé[9].

Famille de Chemillé, Baron de Chemillé, Sr de Brissac

D'or à l'orle de dix merlettes de gueules ; au franc quartier de même, chargé d'une guivre (aliàs : d'une fleur de lys), d'or (Sceaux de 1284 à 1299) ;
alias : d'or, papelonné de gueules;
alias: d'or semé de chausse-trappes de gueules (Guy Le Borgne)[9].

Famille Chereil, Sr de la Rivière

D'azur au sautoir engreslé d'argent[9].

Famille Chevalier ou Chevallier, Sr du Boischevalier.

De gueules à trois clefs d'or, les gardes en haut, à la bordure d'azur.

Famille de la Chevière Sr dudil lieu, paroisse de Martigné

D'argent à trois rencontres de cerf de gueules[9].

Famille de Chevigné

De gueules à quatre fusées d'or en fasce, accompagnées de huit besants de même 4, 4[9].
alias De sable à quatre fusées d'or en fasce, accompagnées de six besants de même 3,3[9].

Famille Cheville, Sr de la Lande

D'or a la fasce accompagnée en chef de trois quintefeuilles et en pointe d'un croissant, le tout de gueules[9].

Famille de la Choue, Sr de la Mettrie

D'argent à trois chouettes de sable becquées et membrées de gueules[40].

Ancienne extraction, Bretagne, ANF 1950 famille noble subsistante


Famille Chrétien, Vicomte de Pommerio

De sinople, à la fasce d'or, accompagné de trois casques de même[9].

Famille Clément, Sr de Beauvais

De gueules à trois écussons d'argent[9].

Famille Le Clerc, Originaire du  Maine, Sr de Juigné

D'argent à la croix engreslée de gueules, cantonnée de quatre allérions de sable[9].

Battons et abattons
Famille du Cleuz, Seigneur de Saillé

D'argent à trois coqs de sable[9].

Famille du Cleuz, Seigneur de Gage

D'or à une émanche de trois pièces de gueules mouvant du flancs senestre[9].

Famille de Clisson

De gueules, au lion d'argent armé lampassé et couronné d'or.[4]

« Pour ce qui me plaist »
Famille des Clos

De gueules au léopard passant d'argent au pal losangé d'or et de sable brochant[9].

Salus in adversis
Famille de Coësmes

De gueules, fretté d'hermine.[4]

Famille de Coëtanezre

De gueules, à trois épées d'argent, garnies d'or les pointes en bas, rangées en bandes[9].

Famille de Coëtanlem

D'argent à une fleur de lys de sable, surmontée d'une chouette de même, becquée et membrée de gueules[9].

Germinavit sicut lilium et flore bit in sternum ante Dominum.
Famille de Coëtgoureden

Sept coquilles 3, 3 et 1, celle su milieu surmontée d'une petite croix[38].

AliasDe gueules à la croix engreslée d'argent[9].
  • Cimier : Un casque à tête de chien[38].
Famille de Coëtivi

Fascé d'or et de sable de six pièces.

Maison de Coëtlogon

De gueules, à trois écussons d'hermines.

A Peb Amser Coëtlogon, (De tout temps Coëtlogon)
Famille du Coëtlosquet

De sable, semé de billettes d'argent, au lion morné du même, brochant sur le tout.[3]

Franc et Loyal
Famille de Coëtmeret, alias de Goasmaret, Bains dur Oust

D'argent à trois merlettes de sable.[3]

Famille de Coëtmen

De gueules, à sept annelets d'argent, posés 3, 3 et 1.[1],[24]

Famille de Coëtmenec'h

Fascé de vair et de gueules de 6 pièces[9].

Soit[9].
Famille de Coëtquen

Bandé d'argent et de gueules.[3]

Alias 
Bandé d'argent et de gueules de six pièces[38].
  • Supports : Un lion et un griffon[38] (Chevalier Raoul de Coetquen).
  • Supports : Deux lions[38] (Seigneurs de Coetquen).
  • Cimier : Un casque surmonté d'une tête d'aigle[38].
Famille de Coëtquenan, évêché de Léon

D’azur au château d'or, sommé de trois tourillons de même[9],[19].

Famille de Coëtquis, Évêché de Tréguier

D'argent au sautoir de gueules accompagnés sur les flancs et en pointe de trois quintefeuilles, et en chef d'un annelet de même[9].

Famille de Coëtredrez, Évêché de Tréguier

D'argent au lion de gueules, écartelé de Charruel[9].

Famille de Coëtrieux

Ecartelé au 1 et 4 d'argent, à trois fasces de gueules, aux 2 et 3 d'argent, à l'arbre de trois branches de sinople, accompagné de trois quintefeuilles de gueules[9].

Trina unitas utrique veneranda
Famille Cœuret, Originaire de Normandie

D'azur, à trois cœurs d'or[9]. Armes parlantes.

Famille des Cognes, Sr dudit lieu, du Tertre, de l'Hôpital et de la Ville-Roger, paroisse de Plurien

De sable à la croix potencée et contre potencée d'argent, cantonnée de quatre molettes de même[9].

Famille Cohon, Originaire d'Anjou

D'azur à une fasce d'or, accompagnée d'un soleil de même en chef, et de trois étoiles aussi d'or en pointe[9],[41].

Famille Collin, Ramage d'Ingrande

D'azur à trois merlettes d'or.

Famille Collobet, Sr du Bot

D'argent, à la bande de sable chargée de trois molettes d'éperon d'or.[4]

Famille Comenan ou Comelan

Chevronné de sable et d'argent de six pièces.[9]

Famille Compludo, Originaire de Castille-et-León

Parti au 1 d'azur à la fleur de lys d'or, Parti au 2 de gueules, à la main issante d'argent, portant une croix de Saint-André d'or[9].

Famille Conen

D'argent coupé d'or, au lion de l'un en l'autre, armé, couronné et lampassé de gueules[9].

Qui est sot, à son dam.
Famille Le Corgne, Sr dudit lieu, de Launay, du Perray, de Trévily et de La Ville-Gouranton en Maroué, de La Lande, de Lourmel et de La Villeneuve en La Malhoure, de La Pimoraye en Chavagne, de Bonabry, de Carbien, de La Ville-Pépin, de Lesmeleuc en Hillion, des Portes en Meslin, de La Noë-Haslé en Coëtmieux, de La Ville-Corhen en Andel, de La Peignie en Merdrignac, de Timadeuc.

D'azur au lion passant d'or, accompagné en chef de deux fleurs de lys de même[9].

  • Couronne de comte.
  • Supports : deux lions.
Spes et fortitudo
Famille Cornulier

D'azur, au rencontre de cerf d'or, surmonté entre son bois d'une moucheture d'hermine d'argent[9].

Famille du Cosquer, Évêché de Tréguier

D'or au sanglier passant de sable[9].

  • Supports : Deux cygnes[38].
Mad ha caer (bon et beau).
Famille de Cossé, originaire d'Anjou, Baron de Malestroit

De sable à trois fasces d'argent, denchées par le bas[9].

Famille de Couaisnon, Sr de Lorgeril

D'argent à trois molettes de sable[9].

Famille de Courson

D'argent, à trois chouettes de sable, becquées, membrées et allumées de gueules.[4]

  • Couronne de marquis
  • Supports : un lion à dextre, et une levrette a senestre
Fais ce que dois, advienne que pourra[42].
Famille du Coudray

D'or à la bande de gueules, chargée de trois coquilles d'argent et accostés de deux cotices d'azur[9].

Famille du Couëdic, Seigneurs de Kergoaler

Famille d'extraction chevaleresque, originaire de Cornouaille.

D'argent, à la branche de châtaignier d'azur, chargée de trois feuilles de même.

Couronne de comte.

Et maiores vestros et posteros cogitate

(Songez à vos aïeux et à vos descendants)

Famille Couëtoux, Sr du Tertre

D'argent, à deux chevrons de gueules accompagnés de trois étoiles de même.
[réf. souhaitée]

Famille de Coutance, Originaire de Touraine

D'azur à deux fasces d'argent, accompagnées de trois besants entre les fasces[9].

Famille Cramezel,

D'azur, à trois dauphins ou marsouins d'argent 2 et 1.[3]

Fidelis Patria, Regis generasus et ardens, Consestim vires, animamque utrique repono (Fidèle à sa Patrie, brave pour son Prince, il leur sacrifie et ses forces et la vie)
Famille Croc, Sr de la Robinaye, paroisse de Bain

D’azur au griffon d’or, armé, becqué et langué de gueules[9].

Famille de Croisil

D'argent, à la croix de sable chargée de cinq coquilles d'or.[4]

Famille de Cucé

De gueules, au chevron d'argent accompagné de trois billettes du même.

Famille de Cupif, Originaire d' Écosse

D'azur au chevron d'or, accompagné de trois trèfles de même ;
alias : d'argent à trois trèfles de sinople[9].

Famille Cybouault, Sr de coüebic, paroisse de Savenay

D'argent au chevron de sable bordé de gueules, accompagné en pointe d'une merlette de sable[9].

D

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise

Famille Dachon, Sr de la Justonnière

De gueules à deux léopards d’or, l’un sur l’autre[9].
Famille Dachon, Sr de Juigné, ramage des précédents
D’or semé de fleurs de lys d’azur (Armorial de 1606).

Famille de Daillon, originaire d'Anjou

D'azur à la croix engrêlée d'argent[9].

Famille d'Alesso, originaire de Calabre,  Royaume des Deux-Siciles, Sr d'Éragny

D’azur au sautoir d’or, cantonné de quatre limaçons de même[9].

Charitatis opus
Famille Damet,

De sable au croissant d’argent, surmonté d’un marteau d’or[9]. (Armorial de l’Arsenal)

Famille Danguy, Sr de la Hulonnière, originaire d'orléans

D’argent au pin arraché de sinople, accosté de deux mouchetures de sable[9].

Famille Danguy, Sr des Déserts

D’argent au chevron d’azur, accompagné en chef à dextre d’une fleur de lys de gueules et en pointe d’un rencontre de cerf de même[9]. (Armorial de 1696)

Famille Daniel, Sr de kervégan (un maire de Nantes)

De gueules (alias d’azur) au sautoir d’or, accompagné en chef et en pointe d’un besant de même[9].

Famille Danisy,

D’argent au lion de sable ; au chef d’or, chargé de trois croissants de gueules[9].

Famille Danycan, originaire de Normandie

D’azur au monde d’or, surmonté d’une étoile et soutenu d’un vol de même [9].

Famille Davy, Sr de la Simonnais

D’argent à la coquille de gueules, accomp. de trois croissants (alias : croix) d’azur[9].

Famille Denis, Sr de la Guéraudière

D’argent au chevron d’azur, accompagné de trois trèfles de sinople ; au chef de gueules, chargé de quatre billettes d’argent[9]. (Armorial de 1606)

Famille de Derrien, Sr de Pratalan

D'argent, à la fasce de gueules, accompagné de six macles d'azur. (Sceau de 1415)

Famille de Derval

De gueules, à deux fasces d'argent.[4]

.
Famille Desgrées, anciennement de la Grée, des Grées, Sr du Loû

D'azur, à la fasce d'hermine, accotée de trois étoiles d'argent[43].

« Semper fidelis »[43].
Famille Dessefort, Sr de la Trocardière, originaire du Berry

D’azur au chevron d’argent, accomp. de trois losanges de même[9].

Famille de Dieuleveult

D'azur à six croissants contournés d'argent 3,2,1[44]

  • Support et tenant : À dextre un lion, la tête contournée, à sénestre un sauvage appuyé sur une massue.
« Diex le volt ! »[43].

Famille de Dinan

Armes antiques : De gueules à la croix ancrée d'argent, chargée de cinq hermines. (Guy Le Borgne)
De gueules à quatre fusées d'hermine posées en fasce, accompagnée de six besants du même.

.
Famille Dodieu, Originaire du Lyonnais

D'azur à la bande d'argent, accompagnées de deux lions de même[9].

Famille de Dol

Écartelé d'argent et de gueules.

Famille Dondel, originaire du  Maine

D’azur au porc-épic d’or[9].

Famille de Donges (Vicomtes)

Échiqueté d'or et d'azur.[4]

Famille Doré, Sr de Lorière,

D’azur à un poisson d’or posé en fasce, accompagné en chef de deux têtes de lion d’argent et en pointe d’un croissant de même [9]. (Armorial de 1696)

Famille Dorange, Sr de Canvers,

De sables au chevron d'or, accompagné de 3 carreaux de même [9]. (Armorial de 1696)

Famille Doria (Baude Doria, Amiral de Bretagne), originaire de République de Gênes

Coupé d'or et d'argent, à l'aigle de sable, membré de gueules.

Famille Doriveau, originaire du Poitou

D’azur au chevron d’or, accompagné en chef de trois étoiles rangées d’argent et en pointe d’un lion de même[9]. (Armorial de 1696)

Famille de la Douesnelière,

Porte un sautoir endenté, accompagné de quatre billettes[9].

Famille du Dresnay

D'argent à la croix ancrée de sable, accompagnée de trois coquilles de gueules[9].

« Crux Anchora Salutis[9]. » et En bon espoir.
Famille du Dresneuc,

De sable à trois fleurs de lys d’argent[9]. (Armorial de l’Arsenal)


Famille du Dreseuc, Sr de Kergaredan

De gueules au chevron d’hermines, surmonté d’une coquille d’or (Armorial de l’Arsenal)
alias : de gueules à trois lionceaux d’argent[9].

Famille du Drezeuc
  • Goulven

De sable, à un croissant d’or en abîme accompagné de trois molettes d’argent

Famille de Drouallen, Sr dudit lieu, paroisse de Paule

D’argent à trois papillons de sable[9].

Famille Drouet

De gueules à trois cœurs d'or, une rose de même en abyme[9].

Famille Drouet

De sinople au lion d’argent, au chef d’or, chargé d’une fleur de lys d’azur, accostée de deux étoiles de même[9].

Famille Drouin

D’argent à une gerbe de blé de gueules, accompagné de trois larmes d’azur[9].

Famille de Duault

D'argent, au lion de sinople, armé et lampassé de gueules, couronné d'or.

E

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Eder, Sr de Beaumanoir, paroisse de Leslay

De gueules à une fasce d'argent, accompagnée de trois quintefeuilles de même[45].

Libertas
Famille Edy, paroisse de Lannilis et Plouguerneau, évêché de Léon

D’azur à la bande d’or[45].

Famille d'Elbiest, Originaire de la  Région flamande

D'argent à la bande de gueules, chargée de trois coquilles d'or[45].

Famille Élève,

De gueules à une escarboucle florencée d’or[45]. (Guy Le Borgne)

Famille d'Ernothon

D'azur, à trois molettes d'éperon d'or.

Famille l'Espervier

D'azur au sautoir engreslé d'or, accompagné de quatre besants de même.[45]

Famille de l'Escu

D'azur, à six billettes d’argent, au chef d'azur chargé de trois targes d'argent.[45]

Famille d'Espinay

D'argent, au lion coupé de gueule et de sinople, armé, couronné et lampassé d'or.

Repellam Umbras
Famille d'Espinoze, Originaire de Castille-et-León

D'argent à l'arbre arraché de sinople, un griffon de gueules passant au pied, mantelé au 1 d'azur à la crois fleuronnée d'or; au 2 d'or, au cœur de gueules.[45]

Famille Espivent, Sr de la Villeboisnet

D'azur, à trois lévriers courants d'argent, colletés de gueules, bouclé et cloué d'or (Thierry de la Prévalayé). En cœur un écusson aux armes d'Espivent de la Villeboisnet qui sont d'azur à une molette d'or, acc. de trois croissants du même.[3]

Armes des Espivent, Sr de Saint-Perran 
D'azur à une molette d'or, acc. de trois croissants du même.[3]
Famille de l'Estang, sr du Rusquec

Ecartelé aux 1 et 4 : d’or à la coquille de gueules, qui est l’Estang ; aux 2 et 3 : losangé d’argent et de sable, qui est du Rusquec. [9] p.365

Famille Estemple, sr de Kerhuelin, paroisse de Rospez, Évêché de Tréguier

Gironné d'argent et de gueules de huit pièces[45].

Famille de L'Estourbeillon

D'argent, au griffon de sable, armé et lampassé de gueules.[5][45]

Cri 
CRAINS LE TOURBILLON !
« Fidelis et audax[5] » ((en français : « Fidèle et audacieux »)[46]).
Famille d'Estuer

D'argent au sautoir de gueules[45].

Famille d'Eudo

D'argent à une hure de sanglier arrachée de sable, défendue d'argent[45].

F

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Fablet , Sr de la Motte, évêché de Rennes

De gueules à la croix d'argent chargée de 5 mouchetures d'hermines, au chef d'azur chargé de trois étoiles d'argent[9].

Ex voto publico
Famille de Farcy , Originaire de Normandie

D'or fretté d'azur, de six pièces, au chef de gueules















Faou (du) (ramage de Cornouaille), Maison du Fou, Cornouaille.

d'azur au léopard d'or, puis, d'azur à l'aigle d'or (fin du XIVe siècle)

  • Supports : deux lions, alias, deux sauvages.
  • Couronne de comte (1817), vicomte du Faou pour la branche de Kerdaniel

Barons de Pirmil, châtelains de Noyen-sur-Sarthe, seigneurs de Quenquis-Tenguy et de Kerfagot en Allineuc, de La Roche-Guéhenneuc et de Locmaria en Mûr-de-Bretagne, de La Villeneuve et de Kermain en Saint-Guen, de Kerbigot en Saint-Connec, de La Plesse-Chamaillart et de La Fourelière en Roëzé-sur-Sarthe, de Courcelles-La-Tour et des Vieilles-Courcelles en Courcelles-La-Forêt, de la forêt de Minclou en La Suze, du Breil-Robert en Noyant, du Clineuf en Saint-Carreuc et Hénon, de La Daudinière et de Voisines en Noyen-sur-Sarthe, de Bézidel, de La Garenne-Bézidel, de La Villeneuve et de Trévanec en Cléguérec, de Nervoy en Plumergat, de L’Espine-Gwen en Ploufragan, de Beauchesne, de Barac’h, de Launay, de Kergoulio, de Kertanguy, de La Villeneuve et de Lanredon en Allineuc, de La Moynnerie en Lanfains, de Kerdaniel en Plélauff, du Boishardouin en Moustoir-Remungol, de Kerloye en Malguénac, de La Ville-Haffray en Saint-Brandan, de Couétion, de Keriquet, de La Porte.

Châtelains de La Brûlaire en Gesté, de Gallerande en Luché-Pringé, des Grandes Tuileries en Sézanne, de La Mouche en Cizay-La-Madeleine, de Bonabry en Hillion, de La Cour en Vautorte, du Boschet en Bourg-des-Comptes.

ANF


Maison du Fou, ramage des vicomtes du Faou
d'azur au léopard d'or, puis d'azur à la fleurs de lys d'or, accostée de deux éperviers d'argent.

Barons du Vigean, de Calais en L’Isle-Jourdain, de Mareuil et de Champdolent, seigneurs de Kerjestin en Ergué-Gabéric, de Ker-an-Lan en Névez, du Rustéphan en Nizon, de Kergall, de Kerangarz et de Coatven-Bihan en Quimerc’h, du Lézart, de Kerbrazel et de Kergourvezen en Rosnoën, de Coëtmeur, de Keronezou et du Cosquer en Hanvec, de Kersabat en Cohiniac, de Lanverdic en Saint-Ségal, de Lennellec en Pleyben, de Penanguernec’h et de Penfoull en Bénodet, de Bretel en Bais, de Saint-Georges en Pougne-Hérisson, de Montbazon, de Sainte-Maure, de Nouâtre, de Brandon en Athée-sur-Cher, de Hérisson en Vautebis, de Leigné en L’Houmois, d’Aizie en Taizé-Aizie, de Crémilles en Mazières-de-Touraine, de La Rotterie en Saint-Mars-d’Outillé ( ?), de L’Armentresse puis du Fou en Vouneuil-sur-Vienne, de La Loubantière en Buxerolles, de La Maignonnière et La Charelière en Chantecorps, du bois des Aussuppes près de Ménigoute, de Chantouiller en Moussac-sur-Vienne, de Chanteloup en Amboise, de Corsec et de Charassé en Montamisé, de Préaux, des Simaux, de La Mothe-sur-Croutelle en Ligugé, de L’Isle-Jourdain en partie, de Sigogne en Le Thou, de Puygrenier, de Saint-Mars-La-Pile audit lieu, de Saint-Jay, de La Gruzalière en Iteuil, de La Bouscherie et de La Roche en Ménigoute, de La Tour d’Oyré audit lieu, de Languiller en Chauché, de Belleville audit lieu, de La Vieille-Tour, de Gauvinière, des Pascheries en partie



Famille du Parc Ramage du Faou
Du Faou brisé d'un lambel de gueules[9].

Baron de Pirmil: Dieu - l'Honneur

Famille du Parc: Bon sang ne peut mentir[9].

Famille Faucher, originaire d'Avignon

D’azur à trois bandes d’or; au chef d’argent, chargé de trois mouchetures de sable[9].

Sans crainte.
Famille Faucon ou Falconi, originaire d'Italie, marquis de Charleval, comte de Bacqueville.

Écartelé aux 1 et 4 : de gueules au membre de griffon d’or en bande, qui est Faucon; aux 2 et 3 : d’argent au taureau furieux de sable, chargé au cou d’un écusson d’argent, surchargé d’une croix de gueules, qui est Bucelli[9].

Famille du Fay

De gueules à sept macles d’argent 3, 3, 1[9].

Famille de la Feillé

D'or, à la croix engrêlé d'azur.[9]

Famille Fellonneau, originaire de Guyenne, Sr de la Caillère et de la Sangle (Bouguenais)

D’argent au chevron d’azur, accompagné en pointe d’un châtaigner de sinople, fruité d’or ; au chef de même, chargé de deux étoiles de gueules[9]. (Armorial de 1696).

Famille Ferré

D'argent, à la fasce de gueules, accompagnée de trois molettes de même.[47]

Famille de la Ferrière, Évêché de Nantes, Paroisse de Maisdon.

D'argent, à trois fers de mule de sable.[9]

Famille Ferron de La Ferronnays

D'azur à six billettes d'argent, 3. 2. 1., au chef de gueules, chargé de trois annelets d'or[9].

In hoc ferro, vinces[9]
Famille du Feu, Sr dudit lieu et du Placé, paroisse de Saint-Hylaire

D'azur à trois ancolies d'or[9].

Famille de Fontenay, Paroisse de Chartres, Évêché de Rennes

D'argent, à trois jumelles de gueules mises en bande.[9]

Famille Le Forestier, Sr - de Kervasain (Plonévez-du-Faou), - de Crechenou (Ploudiry), - de Quillien (Dirinon)

De sable à la bande(aliàs à trois bandes) fuselée d’argent[9].

Famille Foucaud, Sr de Launay

« Un écu d'azur à une bande d'argent accompagnée à droite d'un anchre de même et à gauche d'un soleil d'or rayonnant; ledit écu timbré d'un casque de profil orné de ses lambrequins d'or, d'azur et d'argent »

 Antoine-Marie d'Hozier de Sérigny, chevalier juge d'armes de la noblesse de France[21]

Soit 
D'azur à la bande d'argent, orné en pointe d'une ancre de même et en chef d'un soleil d'or rayonnant.
  • Lambrequins : D'or, d'azur et d'argent.
Famille de Foucher 

De sable, au lion d'argent.[48]

  • Supports : deux Mélusine, au naturel[3].
« Virtutem a stirpe traho[3] ».
Famille Fourché, originaire du Poitou

De sable au chevron d'or, accompagné en chef de deux lions affrontés d'argent, lampassés et couronnés d'or, et en pointe d'une molette d'argent[9].

Famille Fournas , originaire du Languedoc, Sr de la Brosse

D’argent à trois fasces d’azur; au griffon d’or, couronné d’azur, brochant[9].

Famille Fournier , Sr de la Pinsonnière et de Bougon

De gueules, à la bande dentelée d'or accompagnée de deux molettes d'éperon du même.[4]



Famille Frain,Sr de la Vilegontier

D’azur au chevron d’argent, accompagné en chef de deux rencontres de bœuf d’or, et en pointe d’un croissant de même[9].


Famille Frain, Sr de la Gaulayrie
D'argent à trois molettes de sable, posées 2 et 1, au chef d'azur chargé de deux têtes et cols de cheval d'argent, posés de profil [49]


Famille Frain, Sr de la Motte
D'argent à trois molettes de de sable, posées 2 et 1, au chef d'azur chargé de deux têtes et cols de cheval coupées d'or, posés de profil [21],[50]

Famille de Francheville, originaire d' Écosse

D'argent au chevron d'azur chargé de six billettes percées d'or[9].


Famille Franquetot, originaire de Normandie, Duc de Coigny, Baron de Névet et du Juch

De gueules, à la fasce d'or, chargée de trois étoiles d'azur, accompagnée de trois croissant d'or[9].

Famille Frémont

D'azur au croissant d'argent, surmonté d'un cœur d'or, le chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d'argent[9].'

Famille Freslon, Sr de la Freslonnière

D'argent à la fasce de gueules, accompagnée de six ancolies d'azur, tigées de gueules 3 et 3.

Famille du Fresne

D’argent, à la fasce de sinople accompagnée de trois feuilles de fresne de même, deux en tête, une en pointe.

Armes parlantes.

Nisi Dominus – Custodierit Hane Civitatem – Frustra Vigilat – Qui Custodit Eam (Si le Seigneur ne garde la cité, c’est en vain, que veille celui qui la garde)
Famille de la Fruglaye

D’argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules[9].'

G

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Gabard

De gueules à deux étoiles d’or en chef, et un croissant d’argent en pointe[9].


Famille de Gaincru, Sr dudit lieu, paroisse de Ruffiac

D’azur au sautoir d’argent, chargé de cinq croisettes potencées de sable
Alias : Cantonné de quatre croisettes potencées d’argent[9]. (Armorial de l’Arsenal)

Famille Galbaud, Sr du Fort

D'azur à trois noix de galle d'or.[5]

« In fide maneo[5] » ((en français : « Je reste dans ma foi »)[51]).
Famille Le Gallois, originaire de Provence, Sr de la Tour, Vicomte de Glené.

De sable au sautoir d’or[9].

Famille de la Garde, Sr du Cleuziou, paroisse de Ruca, Évêché de Saint-Brieuc.

Gironné d'hermines et de gueules de huit pièces[9].

Famille Garnier, Sr de la Barillière et du Plessix-Brouart, paroisse de Mouzillon, Sr du Mortier, paroisse de Remouillé.

D’argent fretté de gueules ; au chef de sable, chargé de trois étoiles d’or[9].

Famille Gastineau

D’argent, à 2 filets engrelés, croisés en sautoir, accompagnés de quatre aiglettes, le tout de sable.[4]

Famille Gaudin, Sr de La Bérillais

De gueules au croissant d'argent accompagné de 3 roses du même[52].

Famille Gaultier, Sr de la Fontenelle, paroisse de Saint-Goustan

D’azur au sautoir accompagné en chef et en pointe d’un croissant et en flancs, de deux étoiles, le tout d’or[9].(Armorial de 1690)

Famille Gedouin,

D'argent au corbeau de sable[9].


Famille Gellée, Sr de Prémion

De gueules à une fasce d’argent, chargée de trois losanges d’azur, et accompagnée de trois têtes de lion d’or' (Armorial de 1696)
Alias : D’azur au compas d’argent[9].

Famille Le Gentil, Sr de Barvédet, paroisse de Ploëven

D’azur au serpent volant d’or[9].

Spargit undequaque venenum et Suis nititur alis.
Famille Gentil, Sr des Hayes, ressort de Rennes.

D’argant à la fasce d'azur, accompagnée de trois coquilles de sable[9].

Famille Geoffroy, Sr de la Bégassière

D’azur au sautoir d’argent, chargé de cinq coquilles de sable[9]. (Guy le Borgne)

Famille Georgelin, Sr de la Maufredaye

De gueules au chef d’or, chargé de trois épées rangées de même[9].

Famille Géraldin, originaire du Royaume d'Irlande

D’hermines au sautoir (alias : engreslé) de gueules, chargé en cœur d’une étoile d’or, surchargée d’un croissant de sable[9].

Famille Gervais, Sr de la Mabonnais

D’or à une pomme de pin de sinople, posée en chef à dextre, une chouette de sable à senestre et un crapaud de sinople en pointe[9].

Famille Gestin,

D’or au sautoir d’azur.
Alias : d’or à la croix ancrée d’azur[9].

Famille Gibon,

De gueules à trois gerbes d'or.[9]

Semen ab alto
Famille Gicquel, Sr de la Lohière, Rucazre et Kerguizien.

D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois quintefeuille de même, et chargé de cinq coquilles de sables[9].

Famille Giffart

D’argent, à la bande de sable chargée de trois macles d’argent.

Famille Giffard

Palé d'or et de gueules de 6 pièces.


Famille Gigeou, Sr de Kermen, paroisse de Ploumagoar.

D’azur à deux épées d’argent en pal (aliàs : en sautoir) garnies d’or, les pointes en haut[9].

Famille Gilart de Keranflec'h, originaire du  Maine, Sr de Larchantel, paroisse de Quilbignon.

De gueules à deux clefs d’argent en sautoir, les gardes en haut[9].

De Gilart servant.

Et pour et contre.

Famille Giraud, Sr de la Bigeotière

D'argent à la fasce de gueules, accompagnée de trois croissants de sable[9].

De près ou de loin[9].
Famille Giraud, Sr de la Prestière

D’azur à la fasce d’or, accompagnée de trois têtes de loup de même[9].

Famille Glé, Sr de la Besneraye, paroisse de Pleumeleuc

D’or à cinq glés ou souris de gueules, 2.2. 1 ;
alias :D’or à trois glés de gueules, accompagné d’une étoile de même en abyme[9]. (Sceau 1402).

Famille de Goasmoal, Sr dudit lieu, paroisse de Ploudiry, — de Coëtlosquet, — de Kerbotec, — de Kermérien, — de Coëttanguy, — de Kergroas, — du Bodonn, — de Gouëletquer.

D’argent fretté d’azur[9].

Famille de Goësbriand

D'azur à la fasce d'or[9].

Famille le Goff

D'argent au château de sable maçonné d'argent.

«Feal ha leal»
Famille Goguet, Sr de La Salmonière

« D'azur à trois coquilles d'or 2 et 1 au croissant d'argent en abîme ».

«Omnium tuum presta»
Famille Le Gomériel, Sr du Bertais, ressort de Fougères

D’argent à deux épées de sable en sautoir[9].(Armorial de 1690)

Famille de Gondi, originaire de  République florentine, marquis de Belle-Ile en 1573, duc de Retz en 1582, baron de la Hunaudaye, paroisse de Plédéliac

D’or à deux masses d’armes de sable, passées en sautoir et liées de gueules[9].

Famille Le Gonidec

D'argent à trois bande d'azur[9].

Fond d'argent n'est pas sans traverses.

Cri: Youl Doué (À la volonté de Dieu)

Famille de la Goublaye

De gueules fretté d’argent, chargé d’une fleur de lys d’azur au canton dextre (Sceau 1371) ; alias : d’une bande d’azur (Sceau 1415)[9].

Famille Gougeon, Sr de la Rivière et d’Artois, paroisse de Mordelles

D’argent au sautoir d’azur, accompagné en flancs de deux étoiles et en pointe d’un croissant de même[9].(Armorial de l’Arsenal)

Famille Gouëre

D'argent au griffon de gueules, langué, becqué et armé d'or.[9]

Famille Goüin
  • Origine : Bretagne - Touraine

D'azur à la croix tréflée d'or.[réf. nécessaire]

Ou 
D'azur à la croix fleurdelisée d'argent.[53]
Famille de Goulaine

Mi parti d'Angleterre et de France (mi-parti de gueules à trois léopards d’or passant l’un sur l’autre et d’azur à trois fleurs de lys d'or)[9].

A cettuy-cy, A cettuy-là, j'Accorde les couronnes.
Famille Gourdan ou Gourden, Sr de la Prévostaye et du Préclos, paroisse de Tréal

D’azur à deux flèches d’argent en sautoir, accompagnées en chef d’un croissant et en pointe d’une étoile, le tout de même[9].


Famille Gouriou

De gueules à 2 haches d'arme adossées d'argent, au chef d'or[21].
1 et 4 de gueules à 2 haches d'arme addossées d'argent, au chef d'or qui est Gouriou; 2 et 3 d'argent à 3 chevrons d'azur.[54]

"Dieu me tue"
Famille de Gouvello

D'argent au fer de mulet et trois molettes de gueules, deux en chef et une en pointe[9].

Famille Le Gouverneur

D'azur à la croix d'agent cantonnée de deux étoiles en chef et de deux croissants en pointe, le tout de même[9].

Famille de Gouzillon

D’or à la fasce d’azur, accompagnée de trois pigeons de même, becqués et membrés de gueules[9].

Sans fiel
Maison de Goüyon,

D'argent, au lion de gueules couronné d'or (sceau 1219).[55]

« Honneur à Gouyon »
Famille Le Grand de Kerguéguen, Sr de Kerguéguen, paroisse de Kergrist-Moëlou

D’argent au croissant de gueules, accompagné de trois macles de même (Guy le Borgne)
Alias : d’argent au sautoir de gueules, accompagné en chef d’une molette, en flancs et en pointe d’une rose, le tout de même[9].

Famille Gravoil

D'argent à un cœur de gueules, cantonné des quatre lettres D. I. E. V. de sable[9].

Famille Grézille, originaire du Poitou

De gueules fretté d’argent (Sceau 1380)
alias: d’argent à trois tourteaux d’azur[9].

Famille Grignart, Sr de Champsavoy, paroisse d'Évran

De sable une croix d’argent, cantonnée de quatre croissants de même[9].

En elle je mets mon espoir
Famille Grignon

D'argent à trois roses de gueules boutonnées d'or[9].

Famille Le Gril

D’or fretté de sable (Armorial de 1696)
alias : d’azur au chevron d’or[9]. (Armorial de 1696)

Famille Guéguen

D'argent à l'olivier de sinople, au franc quartier d'hermines, chargé de deux haches d'armes de gueules en pal[9].

Famille Guéheneuc

D'azur, au lion léopardé d'argent, accompagné en chef de deux fleurs de lys du même.[9],[56],[3]

Famille de Guémadeuc

De sable au léopard d'argent, accompagné de huit coquilles du même rangées en orle[24],[3].

Famille Le Guennec, Sr de Coislin, paroisse de Campbon

D’azur au chef endenché d'argent[9].

Famille de Guer, ramage de Le Sénéchal de Carcado, brisées d’un franc-canton.

D’azur à sept macles d’or posées trois, trois et un, au franc-canton brochant d’argent fretté de huit pièces de gueules[9].

Famille Guérin, Sr de Beaumont

D’azur au mont de six coupeaux d’argent, surmonté d’une couronne de chêne d’or[9].

Famille Guérin, originaire du Poitou, Sr des Herbiers

D’azur au sautoir d’argent, accompagné de quatre flammes d’or[9].

Famille de Guermeur

De sable fretté d'or[9].

Famille de Guerry, originaire d'Anjou, Sr de Beauregard, paroisse de Saint-Étienne-de-Montluc

D’azur (alias : de sable) à deux épées d’argent garnies d’or en sautoir, les pointes en haut; au chef d’argent (alias : chargé de trois roses de gueules)[9].

Bertrand du Guesclin,

D'argent à l'aigle bicéphale éployée de sable becquée et membrée de gueules, à la cotice du même brochant sur le tout

La cotice (ou bâton en bande — quasi-équivalent) est une bande réduite en largeur et était utilisée en général comme brisure pour les cadets. Le père de Bertrand représente une branche cadette de la famille du Guesclin.

Famille Guibé,

D'argent à trois jumelles de gueules accompagné de six coquilles d'azur, trois, deux, une, au chef d'or.[9]

Famille de Guicaznou,

D'argent, fretté d'azur.[9]

Dieu me tue[9].
Famille Guignard de la Barre-sauvage, Sr de la Barre-Sauvage, paroisse de Château-Thébaud

Mi-parti d’argent et d’or, le premier à la bande d’azur, chargée de trois coquilles d’or, le second au sautoir de gueules, cantonné de quatre merlettes de sable[9]. (Armorial de 1696)

Famille Guillay,

D'or à trois têtes de loup arrachées de sable[9].

Famille Guillemet,

De gueules, au sautoir d'argent[9].

Famille Guillemin,

D’argent à la fasce de sable, chargée de trois coquilles d’argent[9].
alias : écartelé de gueules au chevron d’argent, accompagné en chef de deux étoiles d’or, et en pointe d’un lion de même, pour la branche de Courchamps.

Famille Guillemot, Sr de la Villebiot

D'azur au lion d'or, couronné et lampassé de gueules, accompagné de trois molettes d'or (2 et 1).

Famille Guillermo

D'argent à une plante de fougère de sinople, surmontées d'une étoile de gueules et accompagnée d'un croissant en pointe de même[9].

Famille Guillet, originaire du  Lyonnais, Sr de la Houssaye, paroisse de Treillières

D’azur au sautoir d’argent, accompagné d’une fleur de lys d’or (alias :d’un croissant d'argent) en chef, de deux étoiles d’or en flancs et d’un tiercelet aussi d’or, en pointe [9]. (Armorial de 1696)

Famille Guiné, Sr de la Fosse-Piquet, près Ancenis

D’azur au sautoir d’or, accompagné en chef d’un croissant et en pointe d’un trèfle, le tout de même[9].

Famille du Guiny, Sr de la Jaroussays et de la Haye de Besné

D’argent à deux épées de sable passées en sautoir, accompagnées en chef d’un croissant de gueules et en pointe d’une étoile de même[9].

Famille Guinement de Keralio, Sr de Portzbihan

de sable à trois massacres de cerf d’argent, deux et un[9].

Famille Guyot, Sr de la Poitevinière

D’argent au chevron de gueules, accompagné en chef de deux flèches brisées de même, et en pointe d’un aigle éployé de sable (Arm. 1696)[9].


Différences entre dessin et blasonnement : Les flèches sont dessinées "les parties hautes brisées posées en fasce et appointées", ce qui n'est pas dit..

H

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille du Halgoet, Sr de Kergrec'h en Plougrescant

D'azur au lion morné d'or[9].

Devise : Ker gwen hag haléguec (Blanc comme du saule).
Famille Halna Sr de la Ville-Cadio, paroisse de Saint-Glen

D'argent au chevron de sable, accompagné en chef de deux haches d'armes adossées de même[9].

Devise : Arcana servant
Famille du Hallay

D'argent fretté de gueules[9].

Famille Hallouin, Évêché de Nantes.

D'or au cœur ailé de gueules, surmonté d'une ancre de sable, au chef d'azur chargé de trois étoiles d'argent[9].

Famille du Hamel, Sr du Pavillon, (Moisdon-la-Rivière), Évêché de Nantes.

D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois croisettes fleuronnées d'or[9].

Famille Hamon, Sr de Lavalot, (Taulé), Évêché de Léon.

De sable fretté d'or; au franc canton d'argent, chargé d'une tour de gueules[9].

Famille Hamon, Sr de Locrenan, (Pleslin), Évêché de Tréguier.

D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois roses de même[9].

Famille Hamon, Sr du Bouvet, (Port-Saint-Père), Évêché de Nantes et Rennes.

Écartelé aux 1 et 4 : trois haches d'armes d'argent ; aux 2 et 3; trois huchets; alias : sur le tout : de Guibé[9]. (Sceau 1516)

Famille Harembert, Sr de la Razinière

D'argent au chevron de gueules, accompagné de trois trèfles de sinople[9] (Armorial de 1690).

Famille du Harda(z)s, originaire du Maine, Sr de Coaisson, paroisse de Messac, Évêché de Rennes

D'argent à six tourteaux de gueules[9] (Armorial de l'Arsenal).

Famille Hardouin, Sr de la Coudrière, Évêché de Nantes.

D'argent à l'aigle d'azur, tenant de sa patte dextre un foudre de gueules [9]. (Armorial de 1696)

Famille Hardy, Sr du Plessis, paroisse de Parcé.

D'azur à deux épées d'or passées en sautoir ; au chef d'hermine[9].

Famille Harouys, Originaire de Castille-et-León

D'argent à trois bandes de gueules, chacune chargée de trois têtes de licorne d'or.[9].

Famille Harquin, Sr de Trességuer, paroisse de Plourin

D'argent à deux chevrons de gueules, accompagné de trois roses de même[9].

Famille Harpedane, Sr de Montaigu et Belleville.

Gironné de gueules et de vair de douze pièces (reprise des armoiries des Belleville)[9]. Sceau de 1420[57].

Famille Harscouët, Sr de Saint-George, Évêchés de Saint-Brieuc et Tréguier.

D'azur à trois coquilles d'argent[9].

Enor ha franquiz. (Honneur et franchise).
Famille Harscouët, Évêché de Nantes.

D'argent à trois chouettes de sable[9]. (Guy le Borgne)

Famille Le Haste, Sr de la Combaudière, paroisse d'Ingrandes, Évêché de Nantes.

D'argent à trois merlettes de gueules[9].

Famille Haudeneau, Originaire du Nivernais, srde Coètamour et de Kerohiou, paroisse de Ploujean, évêché de Tréguier.

D'azur au chevron accompagné de trois étoiles, le tout d'or[9].

Famille Haugmard, Sr de la Colinaye et de la Gaudonnaye, paroisse de Saint-Jean-sur-Couaisnon

De gueules à trois rencontres de cerf d'or[9]. (Armorial de l'Arsenal)


Famille Haugmard, Sr de Quefféron, par. de Maroué

De gueules au chevron d'argent, accompagné de trois losanges de même (Arm. 1600); alias: d'argent à trois fasces de sinople[9].

Famille Haugmard, Sr de la Morissais, Ressort de Nantes

De gueules à trois masses d'armes d'or en pal[9].

Famille du Hautbois, Originaire de Cornouailles

D'or à trois tourteaux de gueules[9].

Famille d'Haveloose, Évêché de Nantes.

D'argent au chevron d'azur, chargé de trois roses d'or et accompagné en pointe d'une cane de sable, nageant sur une mer d'azur[9].(Armorial de 1696).


Maison de Hay, Originaire d' Écosse

De sable, au lion morné d'argent. (Sceau de 1298)[9]



Les Hay de Gourmeau et de Slade : D'argent à trois écussons de gueules.[5]

Cri
HAY, HAY !
« Renovate animos[5] » ((en français : « Renouvelez vos esprits »)[58]).
Famille Hay, Sr du Plessis-Vivier, paroisse d'Orvault, Évêché de Nantes.

D'azur au sautoir ondé d or, cantonné de quatre étoiles de même, celle de la pointe soutenue d'un croissant d'argent[9].(Armorial de 1696)

Famille de Haydurand, Sr dudit lieu

D'argent à trois chevrons de sable[9].

Famille de la Haye, comte de Plouër.

D’argent au sautoir de gueules, cantonné de quatre billettes[9].

Famille de la Haye, Sr du Plessis, Évêché de Nantes.

De gueules à trois bandes d'argent[9].

Famille de la Haye, Sr dudit lieu, paroisse du Rheu. évêché de Rennes.

D'argent à deux épées de sable au sautoir, accompagnées en chef d'un croissant de même[9]. (Guy le Borgne)

Famille des Hayes, Évêché de Nantes

Porte trois quintefeuilles et une bordure [9]. (Sceau 1381)

Famille Heaulme, Évêché de Nantes

Porte une croix cantonnée de quatre heaumes avec leurs volets[9]. (Sceau 1402, Blancs-Manteaux)

Famille Hédelin, Originaire du Bourbonnais, Sr de Couriolles, — de la Souchais, — de Montaléon.

D'azur au chevron d'or, accompagné en pointe d'un rossignol de même[9].

Famille Le Héder, Sr de Kersquiffit, paroisse de Plouzané

D'or à trois chevrons d'azur[9].

Hederx adherent et sustinent.
Famille Hélo,Sr de Kerborn et de Kernysan, ressort de Vannes

D'argent à l'aigle de gueules, cantonnée de quatre mouchetures de sable[9]. (Armorial de 1696)

Famille Hélory

D'or à la croix engreslée de sable, cantonnée de quatre allérions de même[9].

A tout dix.
Famille Hennequin, Originaire de Champagne

Vairé d'or et d'azur; au chef de gueules, chargé d'un lion léopardé d'or[9].

Famille Henry, Sr de Kerprast, paroisse de Plélo

Parti d'argent et de gueules à deux roses de l'un en l'autre[9].

Toujours en ris, jamais en pleurs.
Famille Herbert, Sr de la Portbarré, Evêché de Saint-Malo

D'argent à deux léopards de sable, l'un sur l'autre[59].

  • Ecu timbré d'un casque de face orné de ses lambrequins
  • Supports : deux lions rampant d'or
Nunquam serviam rex protestantis.
Famille de Hercé

D'azur à trois herses d'or.[9]

Famille Hérisson, Sr de la Ville-Hellouin, paroisse de Médréac

D'argent à trois hérissons de sable[9].

Famille Hersart, Sr de La Villemarqué et du Buron

D'or à la herse de sable[5].

« Evertit et aequat[5]. » ((en français : « Il renverse et aplanit »)[60]).
Famille Hévin,

D'azur à une ancre d'argent, accompagnée en chef de deux étoiles de même[9].

Famille de L'Hopital

D'argent, à la bande de gueules, accompagné en chef d'une merlette de sable et chargé d'un coq du champ, becqué, crêté et barbé de gueules. [3]

Famille Houdet

De gueules à la gerbe d'or, liée du même, surmontée de trois étoiles d'argent et accompagnée de trois billettes du même, deux en flancs et une en pointe.[9]

Famille des Houmeaux

D'argent fretté de sable[9].

Famille du Houssay, Évêché de Nantes

D'argent à trois porcs-épics de sable[9].

Famille de la Houssaye, Ressort de ploërmel

Échiqueté d'argent et d'azur de six traits.[9]

Famille du Houx, Évêché de Saint-Malo

D'argent à 6 feuilles de Houx de sinople.[9]

Fou qui s'y frotte.
Famille du Houx, Évêchés de Nantes et Vannes

De gueules à trois épées d'argent, la pointe en bas[9].

Famille Huart

D'argent à un corbeau de sable, becqué et membré d'azur[9].

Famille Hubert, Évêché de Nantes

D'azur à deux coquilles d'argent, au franc canton d'or, chargé d'un oiseau de sinople[9].

Famille Hubert, Originaire d'Anjou

D'azur à l'aigle éployée d'or, à la fasce de gueules brochante, chargée de trois roses d'or[9].



Famille Huchet

D'argent, à trois cors-de-chasse de sable, les embouchures à dextre.[3] Armes parlantes.



Famille Huchet de la Bédoyère
Écartelé : aux 1 et 4, d'argent, à trois huchets de sable, les embouchures à dextre (marque de snobisme ajoutée au XVIIIe siècle) ; aux 2 et 3, d'azur, à six billettes percées d'argent, 3, 2 et 1.[3],[9]

  • Alias, la famille de La Bédoyère s'étant éteinte dans les Huchet, ces derniers ont porté jusqu'en 1663 : D'azur, à six billettes percées d'argent, 3, 2 et 1.C'est alors que la branche aînée a écartelée ses armoiries.[3]
  • Couronne de marquis.
  • Supports : deux lions regardants.
« Hostibus et ferris[9] »
« Honor et caritas[9]. »
Famille Huet, Originaire d' Angleterre

Porte deux bandes chargées de coquilles, alias de molettes[9]. (Sceau 1365)
D'argent à deux bandes engrelées de gueules, semées de coquilles d'argent[3].

Famille Huon, paroisse de Dirinou

D'or au chevron de gueules, accompagné en pointe d'un corbeau de sable en pointe[9].

Famille Huon, Sr de Kerézélec

De gueules à cinq croisettes recroisettées d'argent posées en croix[9].

Endra bado, birviquen (Tant qu'elle durera, jamais...)
Famille Huon, Sr de Kermadec

D'or à trois annelets d'azur, cantonnés de trois croisettes recroisettées de même[9].

atao da virviquen (toujours à jamais)
Famille Hus

D'argent à un zig-zag de gueules en bande, accompagné de six merlettes de même, 3, 3, posées 2 et 1[9].

Famille Huteau ou Husteau, originaire du Languedoc

D'azur à trois étoiles d'argent[9].

I

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille d'Ingrande, Sceau de 1247

D'azur à l'écusson coticé d'azur et d'argent de dix pièces, à l'orle de onze merlettes d'or[9]..

Famille d'Invrande, paroisse de Pleugueneuc, évêché de Dol.

D'azur à trois molettes d'argent[9].(Armorial de l'Arsenal)

Famille Irland, originaire d' Écosse

D'argent à deux fasces de gueules, accompagnées en chef de trois étoiles d'azur[9].

Famille d'Irodouer

D’argent à la bande de gueules chargée de trois macles d’argent[61]

Famille de Lisle ou de L'Isles

De gueules à dix billettes d'or[9].

Famille des Isles originaire de Normandie, Sr de la Fosse-Hingant, paroisse de Saint-Coulomb, évêché de Dol.

D'or au sautoir de gueules, cantonné de quatre molettes d'azur[9].

J

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Le Jacobin

D'argent à l'écu d'azur en abyme, accompagné de six annelets de gueules en orle[9].

Famille de Jacquelin-Dulphé

D'argent au pin de sinople surmonté d'une merlette d'argent, au chef d'azur chargé de trois fers de lance d'argent[réf. nécessaire].

Famille de la Jaille, Originaire d'Anjou


D'or, au léopard lionné de gueules accompagné de cinq coquillettes d'azur posées en orle[4]. (Sceau 1300)

Famille de la Jaille, Originaire de Touraine

D’argent à la bande fuselée de gueules[9].(Sceau 1196)

Famille James, Sr de la Villeméen

D'or au chef d'azur chargé d'une rose de gueules[9].


Famille Jamoays, Sr du Hil, paroisse de Saint-Pierre.de Plesguen

Parti d'azur et d'argent, à trois colombes de l'un en l'autre, celle de la pointe sénestrée d'une hallebarde d'or, fûtée de sable, la pointe en bas[9].
alias : d'azur à trois fers de hallebarde d'argent, les pointes en bas[9]. (Armorial de 1696)

Famille de la Jandière,

D'hermines à la fasce d'azur, accomp. de trois channes ou marmites de gueules[9]. (Guy le Borgne)

Famille Janvier, Sr de la Motte

D'azur, à un vol d'argent[3],[62].

Ou 
D'azur, à deux demi-vols adossés d'argent[3].
Famille de Janzé

Coupé : au 1 d'or, au chevron de gueules, accompagné de deux hures de sanglier de sable en chef et d'un lévrier passant du même en pointe ; au 2 d'azur, à trois bandes d'hermine.[3]

Famille Jardin, originaire du Poitou

De sable à une plante de tubéreuse d'argent, tigée et feuillée de sinople [9].(Armorial de 1696)


Famille Jarnigan, Évêché de Nantes

D'argent à l'aigle de gueules, soutenu d'un globe d'azur, cerclé et croisetté d'or.
alias : D'azur, à la croix ancrée d'or[9].

Famille Jazier, Évêché de Nantes

De sable au chevron d'argent, accompagné de trois trèfles de même[9].

Famille Jégo, Évêché de Nantes

Écartelé aux 1. et 4. d'argent à trois chevrons de gueules, besantés d'or ; aux 2 et 3 : d'argent à deux fasces de sable, à la bordure de gueules, besantée d'or[9].

Famille Jégou, Sr de Kervilio

D'argent au croissant de gueules, accompagné de trois coquilles de même[9].


Famille Jochaud du Plessix, Comte d'Hust et du Saint Empire, Sr du Plessix, paroisse d'Oudon, évêché de Nantes.

Tranché d'argent et de sinople, au lion de l'un en l'autre[9].

Famille Jogues, originaire d'Espagne

D'or au chevron de sable, chargé de trois étoiles d'or, accompagné en chef de deux rencontres de cerf au naturel et en pointe d'un rocher d'argent, duquel jaillit à senestre une fontaine, et accosté à dextre d'une cane nageant d'argent[9].

Famille Jollan ou Joulain, Évêché de Nantes

De gueules au chevron d'argent, accompagné en chef de deux croissants de même et en pointe d'une étoile aussi d'argent [9]. (Armorial de 1696)

Famille de la Jou, Évêché de Nantes

De sable au croissant d'argent, accompagné de trois étoiles d'or[9]. (Armorial de l'Arsenal)

Famille Jouan, Évêché de Nantes

D'azur au chevron d'or, chargé de cinq molettes de gueules et accompagné de trois soleils d'or[9].

Famille Jouan, Sr de Lesmoualc’h, Évêché de Cornouailles

De sable au sautoir d’or[9].

Famille Jouault, Évêché de Nantes

D’argent au chêne de sinople, accompagné de trois hures de sanglier de sable; au chef de gueules, soutenu d’or, chargé de trois étoiles de même[9]. (Armorial de 1696)

Famille Joubert, Évêché de Nantes

D’argent au chevron d’azur, chargé de cinq casques d’or, accomp. en chef d’un vol séparé de gueules et en pointe d’un rocher de sable[9].

Famille Jouin, Évêché de Nantes

D'azur à deux chevrons d'argent[9].

Famille Jouino, Sr du Quistillic, paroisse de Quemper-Guézennec, évêché de Tréguier.

D'argent au sautoir d'azur, chargé de cinq annelets d argent[9]. (Guy le Borgne)



Famille Jousseaume, Évêché de Nantes, originaire du Poitou

De gueules à trois croix pattées d'hermines.
alias : de gueules à trois croix pattées d'argent, à la bordure d'hermines.
alias : d'argent fretté de gueules[9].

Famille Jousselin, Évêché de Nantes et de Vannes

D'azur à trois genettes ou martres passantes d'or[9].

Famille Joyault, Évêché de Nantes

De gueules à l'urne d'or, accostée de deux branches de lys d'argent, et surmontée de quatre étoiles de même en orle[9].

Famille Jubier, Évêché de Nantes

De sable à trois fleurs de lys d'argent[9]. (Armorial de l'Arsenal)


Famille du Juch

D’azur, au lion d’argent[61]

D'azur au lion d'argent, armé et lampassé de gueules[9]. (Sceau 1365)

Bien sûr ou La non pareille.
Famille Juchault

D'azur à la fasce d'or, accompagnée de trois coquilles d'argent[9].

Spes mea Deus.
Famille de la Jumelière, Évêché de Nantes

D'argent à trois fasces d'azur, chargées d'une croix ancrée de gueules
alias : écartelé d'Ancenis[9].

K

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Karuel, originairede Normandie

D’argent à trois merlettes de sable, à la bordure de gueules[9].

Famille de Keradreux ou Caradreux

De sable au léopard d'argent, accompagné de huit coquilles du même rangées en orle.[réf. nécessaire]
D'argent aux trois léopards d'azur.[9]

Famille de Keralain, Sr dudit lieu, paroisse de Plumelin

De gueules au lion d’or, armé et lampassé d’argent[9].

Famille de Keraly, Sr dudit lieu, paroisse de Bubry

D’azur à la fleur de lys d’or, accompagnée de trois coquilles d’argent[9].

Famille de Keramborgne

De gueules à un heaume de profil d’or, accompagné de trois coquilles d’argent[9].

Famille de Kerampuil

De gueules à trois pigeons d'argent[9].

Famille Kerangal

D'argent à l'aigle de sable perchée sur une branche d'olivier de sinople fruitée de gueules[9].

Famille Keranglas, Sr dudit lieu, paroisse de Ploubezre

D’argent à trois fasces d’azur[9].

Famille de Keranguen, Sr dudit lieu, paroisse de Plouenan

D’argent à trois tourteaux de gueules[9].

Laca évez (Prends garde).
Famille de Keranraiz

Vairé d'argent et de gueules[9].

Raiz pé bar (Ras ou comble)[9]
Famille de Kerasquer

D'argent à deux haches d'armes de gueules en pal[9].

Famille de Keraudy

D'argent à deux fasces de sable[9].

Famille de Kerautem

De gueules à trois fasces d'argent[9].

Famille de Keravis ou Kerahuis, paroisse de Bocquého

D'argent à la bande d'azur, chargée de trois coquilles d'argent[9].

Famille de Kerbain, Sr de Lestrémenez, paroisse d'Argol, Évêché de Cornouailles

Gironné d'argent et de sable de huit pièces[9].

Famille de Kerbevet Sr dudit lieu, de Kerropertz et de Penhoet, paroisse de Grandchamp

D'argent De gueules à trois macles d’or. alias :De gueules à six besants d’or[9].(Armorial de l’Arsenal)

Famille de Kerbiquet

D’argent à une quintefeuille de sable[9].

Famille de Kerboudel

D’azur (alias : de sable) à deux épées d’argent garnies d’or, passées en sautoir, les pointes en bas[9].

Famille de Kerboulard, Sr dudit lieu, paroisse de Saint-Nolf

De gueules à l’aigle d’argent, armée et becquée d’or[9].

Famille de Kerbrat, Sr dudit lieu, paroisse de Plabennec

De gueules à trois quintefeuilles d’or[9].

Famille de Kerbréder, Sr dudit lieu, paroisse de Plouvien

Ecartelé au 1 et 4 : d’azur à une main gantée d’argent, tenant un épervier de même, qui est la Roche ; aux 2 et 3 : d’argent à six tourteaux de sable, accompagnés d’un croissant de même en abyme[9]. (Guy le Borgne)

Famille de Kerbriec, Sr dudit lieu, paroisse de Plourin

D’or à trois fasces d’azur[9]. (Armorial de l’Arsenal)

Famille de Kerbusso, Sr dudit lieu paroisse de Plemet

D’azur a trois croissants d’or[9].

Famille Kerbuzig

De sable fretté d’or, un annelet de même en chef[9].

Famille de Kercabin

De gueules à trois croix pattées d’argent.[9]

Famille de Kercabus

D'argent fretté de sable de 6 pièces, une croix alésée de gueules en abîme.[9]

Note: Blasonnement conforme à la source, mais "en abîme" est contestable, plus juste serait "brochant en cœur".
Famille de Kerdérien

D'azur au griffon d'or[9].

Famille de Kerérault

D'azur fretté d'argent à une fleur-de-lys du même posée en chef[9].

MERVEL DA VÉVA (Mourir pour vivre)
Famille de Kerérel ou de Kerrel

De gueules à la croix d'argent, cantonnée de quatre cygnes de même becqués et membrés de sable[9].

Famille de Kerescant

Ecartelé d'argent et de sable[9].

Famille de Kergolay.

Vairé d’or et de gueules[9].

  • Support : Deux femmes[38].
  • Cimier : Un casque[38]. (Écuyers Rolland et Henry de Kergolay)
Ayde Toi, Kergorlay et Dieu t'aydera[9].


Famille de Kergounadec'h, en Cléder

Échiqueté d'or et de gueules[9].



Alias Écartelé, échiqueté d'or et de gueules ; aux 1 et 3 et au quartier d'honneur d'or au lion de sable qui est de Léon.[réf. nécessaire]

En Diex est ou Chevalerie de Kergounadec'h[9].
Famille de Kergrist

D'or à quatre tourteaux de sable 3 et 1 , au croissant de même en abyme[9].

Famille de Kerguelen.

D’argent, à trois fasces de gueules, surmontées en chef de quatre mouchetures d’hermines[13]

Famille de Kerguiziau, Sr de Kervasdoué en Locmaria-Plouzané

D'azur à trois têtes d'aigle, arrachées d'or[9].

Spes in Deo

Famille de Kerhoent

Losangé d'argent et de sable[9].
Écartelé de Kergournadec'h et de Kerriec-Coetenfao[9].

Dieu soit Loué
Famille de Kerimel

D’argent à trois fasces de sable, à la bordure de gueules[38]. (Chevalier Geoffroy de Kerimel, Maréchal de Bretagne)

Famille de Kerimerc'h

D’hermine au croissant de gueules[9].

Famille de Kerlaouénan

De gueules à une bande fuselées d’or[9].

Famille de Kerléau.

D'azur, au cerf d'or[9].

Famille de Kermarc'har, ressort de Morlaix

Losangé d'or et d'azur[9].

Famille de Kermavan, ou Carman ou Kerman

D'azur au lion d'or (Sceau de 1273)[9].
Ecartelé au 1 et 4 d'azur à la tour d'argent supportée d'une roue de même qui est de Lesquelen; au 2 et 3, d'or au lion d'azur qui est de Kermavan[9].

Doué Araog. Dieu avant.

Et Richesse de Carman.

Famille de Kermenguy,

Pour armes antiques : d’argent à la fasce de gueules, accompagnée de six macles d’azur
alias : au lambel à quatre pendants, en chef (Sceaux de 1418 et 1428)
moderne : losangé d’argent et de sable, à la fasce de gueules, chargée d’un croissant d’argent[9].

Famille de Kermoysan.

De gueules, à sept coquilles d'argent aux 3,3,1[9]
Alias: De gueules, à sept coquilles d'argent aux 3,3,1, une petite croix en abîme[38]. (Écuyer Payen de Kermoysan)

  • Supports : deux lions[38]. (Écuyer Payen de Kermoysan)
  • Cimier : un casque à tête de loups[38]. (Écuyer Payen de Kermoysan)
potius mori quam foedari (Plutôt mourir que faillir), devise qui est aussi celle des ducs de Bretagne[9].
Famille de Kernafflen de Kergos

D'azur à la croix d'argent chargée de cinq fleurs de lys de gueules, cantonnée aux 1 et 4 d'un croissant aux 2 et 3 d'une étoile, le tout d'or
(Potier de Courcy / Armorial 1696)

Famille de Kernevenoy ou de Carnavalet

Vairé d'or et de gueules au franc-canton d'argent, chargé de cinq hermines de sable en sautoir[9]. (Sceau de 1372)

Famille de Kerouallan, Evêché de Tréguier

D'azur à dix étoiles d'argent, 4, 3, 2 et 1[9].

Famille de Kerouartz

D'argent à la roue à cinq rais de sable, accompagnée de trois croisettes de même.[9]

Tout en l'honneur de Dieu.
Famille de Kéroulas

Fascé de six pièces d'argent et d'azur. Identique à celui de la famille de Pénancoët de Kéroual qui en est un ramage[9]

Famille de Kerouzéré.

De pourpre, au lion d'argent[9].

List, list[9]. (Laissez, laissez.)
Famille de Kerpoisson.

D’or, au lion de gueules, la queue passée entre les jambes et remontant.[9]

Famille de Kersaint-Gilly (ou Kersaintgilly) ou de Saint-Gilles

De sable à 6 trèfles d'argent[9].

FLORUIT SICUT LILIUM
Famille de Kersaliou

Fascé d’argent et de gueules de 6 pièces, au lion de sable armé, lampassé et couronné d’or, brochant sur le tout[9].

Tout pour Dieu
Famille de Kersauson

De gueules, au fermail d'argent.[5]

« Predew, predaw[5] » ((en français : « Prêt, toujours prêt »)[63]).
Famille de Kerscau,

D'argent, à deux dauphins adossés d'azur[3]

Famille de Kersulguen, Ramage de Pont-L'abbé

D'or au lion de gueules (Pont-l'Abbé) au franc-quartier écartelé d'or et de gueules[9].

Famille de Kerveno, seigneurs, barons puis marquis dudit lieu (juin 1623) en Pluméliau, barons de Baud (février 1577)

D'azur à dix étoiles d'argent, 4, 3, 2 et 1[9].

Famille de Kerveno, Sr de Kerriel, évêché de Léon

D'argent au chat de sable, à la bordure d'azur[9]. (Armorial de 1696)

L

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille de Lacroix-Herpin,

D'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux croissants d'argent, et en pointe d'une épée du même, passée sous le chevron.[réf. nécessaire]

Famille Le Lagadec, Sr de Mezedern, paroisse de Plougonven

D’argent a trois trèfles d’azur[9].

Famille Lambart, Sr de Bois-Rivault, paroisse d'Allaire

De gueules au griffon volant d’argent[9].

Famille Lamoureux, Sr de la Joucaillère, Ressort de Nantes

Gironné d'argent et de gueules de huit pièces[9].

Famille Landays, Sr de la Reillerie

D'argent au dauphin couronné de gueules[9].

Famille de Langle, seigneurs de Beaumanoir

D'azur, au sautoir d'or cantonné de quatre billettes du même.[9]

Famille de La Lande, Sr de la Cour de Bouée

D'azur à la quintefeuille d'argent. (Sceau de 1318)[9]

Famille de La Lande, Sr Banneret de Guignen

De gueules, chargé de trois écussons d'argent. (Sceau de 1365)[9]

Famille de La Lande, dite « de Machecoul »
Cette famille avait relevé le nom et les armes de la maison capétienne de Machecoul 
D'argent, à trois chevrons de gueules.[9]
Famille de La Lande, Sr de la Haie-Mohéas et de Bougon

De gueules à trois croissants d'argent. (Sceau de 1374)[9]

Famille Lanjuinais

Écartelé : au 1, du quartier des Comtes Sénateurs de l'Empire ; au 2, d'argent, à la croix potencée de sinople ; au 3, d'argent, à trois mains dextres appaumées de carnation 2, 1, les doigts tournés à dextre ; au 4, d'azur, au lion d'or tenant de la patte sénestre une balance d'argent et de la dextre un frein du même. L'écu environné d'une bordure de sable.[64]

  • Couronne : de comte
  • Supports : Deux lions[3]
  • Manteau : Le tout posé sur un manteau de pair de France, sommé du béret de comte-pair
« Dieu et les lois[3] »
Famille de Lanloup

D'azur à six annelets d'argent, 3, 2 et 1[9].

Famille de Lannion

D'argent, à trois merlettes de sable, au chef de gueules chargé de trois quintefeuilles du champ[3] (sceau de 1569[9]).

« Prementem pungo[3],[9]. »
Famille de Lannoster Sr dudit lieu, paroisse de Plabennec, évêché de Léon.

De gueules à deux haches d’armes adossées d’argent ; au chef d’or (Guy le Borgne)[9]). Fondu dans le Jar puis Gourio.

Famille de Lantivy,

De gueules, à l'épée d'argent en pal, la pointe en bas.[65],[9]

Alias 
D'azur à huit billettes d'or, 3. 2. 2. Et 1, au franc-canton de gueules, chargé d'une épée d'argent[65],[66],[3]
Alias 
un dextrochère tenant une épée (sceau de 1381[65]).
« Qui désire n'a repos[65],[9] »
Famille de Lanvalay,

D'azur à sept losanges d'argent 3, 3 et 1.

  • Supports : Un lion et un griffon[38]. (Chevalier Robin de Lanvalay)
  • Cimier : Casque surmonté d'un griffon[38]. (Chevalier Robin de Lanvalay)
  • Supports : Deux lions[38]. (Ecuyer Guillaume de Lanvalay)

Famille Larchiver, Paroisse de Plouezoc'h, Évêché de Tréguier.

D'argent à l'ancre de sable, au chef d'azur, chargé d'un croissant d'argent[9].

Alias soutenu d'or à deux fasces de gueules[66].

Famille de Larlan, Sr de Kercadio

D'argent à la croix de sable, chargée de neuf macles d'argent[9]



Famille Laurens, Originaire d'Anjou

D'argent au laurier de sinople arraché de sable[9].

Alias : Au chef d'azur chargé de trois étoiles d'or.

Armes de Gaspard du Laurens : D'or, en laurier de sinople, au chef d'azur chargé de trois étoiles d'or.


Famille de Laval

De gueules, au léopard d'or armé et lampassé d'azur.

Gui XI, seigneur de Laval 
D'or, à la croix de gueules, chargée de cinq coquilles d'argent ; cantonnée de seize aiglettes d'azur.[1]
Famille le Bigre ou Lebigre, Srs de La Boussais en la paroisse de Saint-Marc-le-Blanc, de La Bodinière en la paroisse de La Selle-en-Coglès et de La Rochelle en la paroisse de Coglès

D'azur, à deux serpents ondoyants d'or adossés et passés en double sautoir accompagnés de quatre abeilles d'argent posées aux quatre cantons leurs têtes appointées'[67]

Famille Le Bœuf, seigneurs d'Issé

De gueules, à un bœuf passant, regardant d'or, la queue entre les jambes remontant en pal et fourchée.[4],[68]

Armes parlantes.

Famille Le Bouteiller, Srs des Blérons, du Châtenay, de Serville[69]

D'argent, à la bande fuselé de sable.[70]

Sine maculis (sans tache).
Famille Le Bouteiller, Sr de la Gautrais

D'argent à 17 coquilles de sables 6,5,4 et 2.[71]

Famille Le Cousturié, Sr de Kerpond'armes, paroisse de Guérande

D'azur à la bande endentée d'or.[9]

Famille Le Coutellier

De gueules, au lévrier rampant d'argent, colleté de gueules.[3]

Famille Le Gualès

De gueules au croissant d'argent, accompagné de six coquilles de même , 3 et 3.[3]

Famille Le Meneust

D'or, à la fasce de gueules, chargée d'un léopard d'argent et accompagnée de trois roses de gueules, 2 et 1.[3]

Famille Le Saulnier de Saint-Jouan

D'azur, à trois poissons nageants d'or, l'un sur l'autre.[3]

  • Tenants : deux sirènes[3]
E sale maris (du sel de la mer).
Famille de Lescoët

De sable à une fasce d’argent, chargée de trois quintefeuilles de sable[9].

Maguil Mad (Nourrissez bien)
Famille Lesné ou Laisné, Evêché de Tréguier

D'azur à trois molettes d'argent[9].

Famille de Lesnerac,

D’azur, à la tête et demi-vol de griffon coupée d’argent. (Sceau de 1383.)[9]

Famille de Lesquelen, Sr dudit lieu, paroisse de Plabennec

D'azur à la tour d'argent, portée par une roue de même[9].

Famille de Lesquen, Sr du Plessis-Casso

De sable à trois jars d'argent, becqués et membrés de gueules[9]. (Sceau de 1399)

Famille de Lesquen, Ramage des précédents

De gueules à l'épervier d'argent, la tête contournée, membré et becqué d'or, accompagné en chef d'un croissant retourné entre deux molettes, et en pointe d'une autre molette, le tout de même[9].

Famille de Lesrat, originaire d'Anjou

D'azur à la tête de loup arrachée d'or, au chef d'argent[9].

Famille du Lezard, Sr dudit lieu, paroisse de Bourbriac, évêché de Tréguier.

Ecartelé aux 1 et 4 : de gueules plein ; aux 2 et 3 : de sable a la croix d’argent. Fondu dans Bizien, voyez Bizien[9].

Famille Libault,

D'argent à six fleurs de lys de gueules, au chef de même, chargé de trois fers de pique d'argent, les pointes en haut[9].

Famille de Limur, Sr dudit lieu et de la Jarrye, paroisse de Peillac

D’or a trois épées rangées de gueules, les pointes en bas[9].

Famille de Loc'Hodan

D'argent à trois coquilles de sable[9].

Famille de Lohéac,

De vair plain.[3]

Famille de Longueil

D'azur à trois roses d'argent, au chef d'or, chargé de trois roses de gueules[9].

Famille de Longueval, Sr de Guéméné et de la Rochepériou en Priziac

Bandé de vair et de gueules de six pièces[9].

Famille de Lopriac,

De sable, au chef d'argent, chargé de trois coquilles de gueules[9].

Famille de Lorgeril,

De gueules au chevron (alias : à la bande) d’hermines, accompagné de trois molettes d’or (Sceau 1381)[9].

Famille Lorido, Originaire de Castille-et-León

D'azur au lion d'or la queue nouée, fourchée passée en sautoir[9].

Famille de la Lorie, Sr dudit lieu, paroisse de Lalleu, Évêché de Rennes

Gironné d'argent et de gueules de huit pièces[9].

Famille Loriot,

D'azur à la fasce d'or chargée de trois roses de gueules, accompagnée de trois molettes d'or[9].


Famille Le Lou ou le Loup, Ressort de Nantes.

D'argent à deux fasces de gueules, chargées de 5 étoiles d'or[9].

De gueules à deux fasces d'argent, chargées de 5 étoiles de sable 3 et 2[9].

Famille Louër sieur de la Louërie, paroisse de Donges, — de la Guerche et du Pesle, paroisse de Brains, de la Caffiniere, paroisse de Frossay, évêché de Nantes.

D’azur à la croix potencée d’or, accomp. de trois coquilles d’argent, 2, 1[9].

Famille de Loynes

Coupé au 1 de gueules à la fasce gironnée d'or et d'azur de six pièces accompagnée de deux filets en fasces vivrées d'argent 1 en chef et 1 en pointe au 2 d'azur à sept besants d'or 4 et 3 [3].

M

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Macé

De gueules à trois rencontres de daim d'or, au chef cousu d'azur, chargé d'une croix engreslée d'argent[9].

« Inter aspera, mitis[9]. »
Famille Macé, Sr de la Barbelais, paroisse de Savenay

D'azur à trois masses d'armes d'or, 2 en sautoir et 1 en pal, le gros bout en haut, les piquerons de gueules[9].

Famille Macé, Sr de la Lande et de la morandais

D'azur à trois pommes de pin d'or et une molette d'argent en abyme[9].

Famille Madec

D'azur, à l'épée flamboyante d'argent en fasce, la garde et la poignée d'or, accompagnée en chef d'une étoile d'argent, et en pointe d'un croissant d'or.[5]

« Nullis perterrita monstris[5] » ((en français : « Elle n'est effrayée par aucun monstre »)[72]).

Famille Madic

De gueules, à trois lionceaux d'argent[9].

alias D'or au lion de gueules[9].

Famille de Magnelais, Sr du Louroux, originaire de Picardie

De gueules à la bande d’or[9]. (Sceau 1337)

Famille Mahyeuc, Évêché de Léon

D'argent à trois hermines de sable, au chef d'or, chargé de trois couronnes d'épines de sinople[9].

Famille Le Maignan, Sr de la Patouillère, paroisse du Pellerin

De gueules à la bande d’argent, chargée de trois coquilles de sable[9].

Famille Le Maistre, Évêché de Nantes

D'azur, au lion d'argent, accosté de deux épées en pal de même, garnies d'or, les pointes en haut[9].(Sceau de 1289)

Famille Malor, Sr de Marzain, paroisse de Saint-Nazaire, Évêché de Nantes

Ecartelé aux 1 et 4 : vairé d’or et d’azur ; aux 2 et 3 de gueules plein[9]. (Sceau de 1381)

Famille Le Maout, Évêché de Cornouailles

D'argent au chevron d'azur, chargé d'un filet d'or en orle.[9].

Famille Le Marant, Sr de Kerdaniel, vice-amiral

D’azur à la tête d’aigle arrachée d’argent, accompagnée de trois molettes de même ; au franc canton parti de Bretagne et de Rohan[9].

Bona voluntate.
Famille Marbodin , Sr de la Roulais et de Vauvert, Ressort de Nantes

D’or à la fasce échiquetée d’or et d’azur de deux tires, bordée de gueules ; à l’aigle de sable, issante de la fasce, chargée d’une fleur de lys d’or
alias : d’argent à six merlettes de sable. 3. 2 et 1[9] (T. de Saint-Luc).

Famille de Marboeuf , Baron de Blaison et Vicomte de Chemellier, originaire d'Anjou

D’azur à deux épées d’argent garnies d’or et passées en sautoir, les pointes en bas[9].

Famille de Marbré

D'argent, à l'aigle éployé de sable.[73]

Armes des Marbré, seigneurs de Trénou
D'azur, à la croix d'argent, chargée de cinq aiglettes de gueules.

Famille de la Marche, Sr dudit lieu, paroisse de Braspartz

De gueules au chef d'argent[9].

Famille de Marconnay, originaire du Poitou

De gueules à trois pals de vair, au chef d’or[9]. (Sceau 1338)

Famille Le Maréchal, Sr de Longueville

D’argent au cheval gai et effaré de sable[9]. (Sceau 1237).

Famille de Mareil

Echiqueté d'hermines et de gueules.[73]

Armes de Bonaventure Gui de Mareil D'argent, à l'arbre de sinople surmonté d'un oiseau de même, accosté de 3 étoiles de gueules 1 et 2

Famille des Maretz, Marquis de Maillebois et Baron de Château-neuf-en-thimerais, originaire de  Paris

D'azur au dextrochère armé d'argent, sortant d'un nuage de même à senestre, et tenant trois lys au naturel[74]

Famille Marie ancienne famille Le Diable, Sr de la Diablerie, paroisse de Bonnemain

D’argent à trois coquilles de sable[9].

Famille de Marillac, Originaire d'Auvergne

D'argent maçonné de sable, accompagné de six merlettes de même, brisé en cœur d'un croissant de gueules[9].

Famille Marquès, Originaire de Castille-et-León

Coupé au 1 d'azur, au sautoir alésé d'or, accompagné au chef et au flancs de trois besants de même; au 2 d'argent, au léopard de gueules, à la bordure d'argent chargée de six annelets d'or en orle[9].

Famille Martel , Baron de Renac

D'or, à trois marteaux de sable, 2 et 1.[75] Armes parlantes.

Famille de Martigné,

D'argent, à un quintefeuille de gueules[9].
Alias De gueules au lion d'or, l'écu semé de fleur de lys d'argent[19].

Famille de la Marzelière,

De sable, à trois fleurs de lys d'argent, 2 et 1[9].

Maison de Malestroit
Ancien 
De gueules, à dix besants d’or ordonnés 4, 3, 2 et 1.
Jean de Malestroit (demi-frère de Jean de Châteaugiron-Malestroit), dans le Rôle d'armes du second traité de Guérande 
De gueules, à dix besants d’or ordonnés 4, 3, 2 et 1, au bâton d'azur.[24] (le bâton d'azur est la brisure qu'il utilisait en Bretagne)
Moderne 
De gueules, à neufs besants d’or ordonnés 3, 3 et 3[9].
« Quae numerat nummos non Malestricta domus » (en français : « N'est pas de Malestroit qui compte ses besants ») Ou "Maison riche d'écus ne grince jamais"
Famille de Mathefelon

De gueules, à six écussons d'or, 3, 2 et 1.[24]

  • Supports : Un faucon et un dragon.
  • Cimier : Un casque surmonté d'une tête de dragon[38].
Famille de Matignon (Côtes-d'Armor)

D'or, à deux fasces nouées de gueules, accompagnées de neuf merlettes de même en orle, 4. 2. 3; qui est Matignon.[3]

Famille Maudet, Sr de Tartifume, paroisse de Rougé

Losangé d'or et de gueules[9].

Différences entre dessin et blasonnement : Le losangé est dessiné de gueules et d'or et non d'or et de gueules.

Famille de Mauny

D'argent, au croissant de gueules.[3]

Famille de Maure (auj. Maure-de-Bretagne),

De gueules, au croissant de vair.[3]

Famille Mélient

Gironné d'argent et de gueules de douze pièces, chaque giron d'argent chargé d'une étoile de sable[9].

Famille Ménardeau

D'azur à trois têtes et col de licorne d'or[9].

Famille du Mendy

Echiqueté d'argent et de gueules[9].

Famille Le Merdy, Sr de Catuélan

Écartelé d'argent et de gueules, à trois fleur de lys de l'un en l'autre.[3]

Famille de Mésanger,

D'argent, à trois merlettes de sable.[4]

Famille Meschinot,Sr de Martigné et de la Gautrais, paroisse de Donges

D’azur à deux fasces d’argent, au croissant de même entre elles (Guy le Borgne)[9].

Famille Mesnard

De gueules à une croix d'argent, issant d'un cœur d'or, soutenu d'un croissant d'argent en pointe, au bras d'or, issant d'une nuée d'argent, armé d'un arc de même, au chef d'azur chargé de deux étoiles d'argent[9].

Famille Michel,

D'argent au sautoir de vair, chargé en coeur d'un besant d'argent bordé de gueules, cantonné de quatre étoiles de gueules.

Famille Le Mintier

De gueules à la croix engrêlée d'argent.[9]

Deus meus omnia sunt
Dieu est mon tout
Famille Miorcec de Kerdanet,

D'azur, un hérisson d'or, au chef d'argent chargé de trois mouchetures de sable.

Famille Miron ou Myron, Originaire de Castille-et-León

De gueules à une fasce d'or, accompagnée en chef d'une quatrefeuille de même, et en pointe d'une hermine passante d'argent sur une terrasse de sinople[9].

Famille Moayre ou de la Moire

De sable, à trois lionceaux d'argent, ornés de gueules[9].

Famille de Molac,

De gueules, à sept macles d'argent, posées 3,3 et 1.[24],[5]

« Gric da Molac[5] » ((en français : « Silence à Molac »))
II 
« Bonne vie[5] » ;
III 
« Macula sine macula[5] » ((en français : « Mâcle sans tache[76] »))
Famille de Mollart, Sr de Dieulamant

De gueules à trois losanges d'or[9].

Famille de la Mollen, Sr de Kergoualezre

D'argent au chef de sable[9].

Famille de Montalembert de Marcillé, Sr dudit lieu paroisse de Marcillé

D'or à trois têtes de loup arrachées de sable, lampassées de gueules[9].

Famille de Montauban, rameau des Rohan.

De gueules, à sept macles d’or, posées 3, 3 et 1 ; au lambel d’argent à quatre pendants

Famille de Montbourcher,

D'or, à trois channes ou marmites de gueules.[3]

  • Supports : Deux lévriers au naturel, colletés de gueules, bordé et bouclé d'or[3].
  • Supports : Deux griffons[38] (Écuyer Bertrand de Montbourcher).
  • Cimier : Un casque surmonté d'un lion[38] (Écuyer Bertrand de Montbourcher).
Famille de Montdoré ou Doré, originaire d'Orléans

D’azur à trois chevrons d’or[9].

Famille de Montdragon,

D'argent au lion de gueules accosté de deux peupliers de sinople.
Alias D'argent au peuplier de sinople soutenu de deux lions de gueules affrontés[9].

Comté de Monfort-l'Amaury,
Bannière 
De gueules au lion d'argent, la queue fourchée[9].[1]
Famille de Montfort

D’argent, à la croix de gueules gringollée d’or.

Rôle d'armes du Second Traité de Guérande (1381) 
D'argent à la croix ancrée de gueules, chaque branche terminée par une tête d'aigle d'or.[24]
Raoul IX de Montfort 
Ecartelé : aux 1 et 4 d'argent, à la croix ancrée de gueules ; aux 2 et 3 contre-écartelé de vair (Lohéac) et d'or à l'aigle éployée de sable (La Roche-Bernard).[1]
Pour tin autre, non.
Famille de Montfourcher

D’hermines à la bande de gueules[9].

Famille de Montgermont, Sr dudit lieu Montgermont

Losangé d’or et de gueules, à la fasce d’azur, frettée d’argent brochante[9].

Famille de Montgéroult, originaire du Vexin

D’or à trois lionceaux de sable
; alias : au bâton de gueules brochant[9] (Sceau 1315).

Famille de Monti (Originaire de  République florentine)

D'azur, à la bande d'or, accosté de deux monts à six coupeaux de même.[9]

Famille de Montigny, originaire de Champagne

D'argent à un lion de gueules, chargé sur l'épaule d'une étoile d'or et accompagné de huit coquilles d'azur en orle 3, 2, 2 et 1[9].

Famille de Montlouis (originaire du Poitou)

D'azur, à trois chevrons d'or, accoté de trois fleurs de lys du même, rangée en chef[9].

Famille de Montrelais

D'or, à trois jumelles d'azur posées en bandes.[4]

Jean de Montrelais fut évêque de Vannes puis de Nantes († 1391). Hugues († 1390) fut évêque de Tréguier, de St-Brieuc puis cardinal et chancelier du duc Jean IV.

Famille de Montulé, Ressort de Nantes

De gueules au chevron d'or, accompagné de trois molettes de même[9].


Famille de Mordelles ou Morzelles, Sr dudit lieu paroisse de Mordelles et de la Mordelais, paroisse de Fay-de-Bretagne.

De gueules au croissant d’or
alias : d’argent, au lion rampant de sable[9]. (Sceau 1310).

Famille de Moréac

D'azur à trois croissant d'or.
alias : Une croix ancrée. (Sceau de 1501)[9]

Famille Moricaud,

D'argent à trois têtes de Maure[3].


Famille Morice, Ressort de Nantes, Sr de Coëtquelven

D'argent à la croix ancrée de sinople[9].
Alias : , chargée d'une étoile d'argent.

Famille Moriceau

D'argent à l'aigle au vol abaissé de sable, au chef d'azur, chargé de deux étoiles d'or[9].

Famille Morillon, Sr de la Porte-neuve, paroisse de Riec

D'or au griffon de gueules, armé de sable[9].

Famille Morin, Sr de la Marchanderye

D'argent à l'arbre de sinople planté sur une terrasse de même, un sanglier ou porc-épic de sable brochant sur le fût de l'arbre[9].

« Mori ne timeas[9] »
Famille de la Mothe, Sr de Houdancourt, Originaire de Picardie

Écartelé: aux 1 et 4, d'azur, à une tour d'argent (de La Mothe); aux 2 et 3, d'argent, à un lévrier rampant de gueules, colleté d'azur, bordé et bouclé d'or, accompagné de trois tourteaux de gueules et surmonté d'un lambel du même (du Bois d'Houdancourt)[réf. souhaitée].

Famille de la Mothe-Fouque, Sr dudit lieu, Originaire du Perche

De sable à la fasce d’or[9].

Famille de la Motte, Sr de la Thébaudaye et de Bossac, paroisse de Pipriac

De vair au lambel de gueules[9].

Famille Mouestault, Sr de la Pageotière, paroisse du Loroux-en-Fougerais, originaire de Normandie

D’argent à trois hures de sanglier de sable[9].

Famille de Moulines

De gueules à trois écussons d’argent[9]. (Armorial de l’Arsenal).

Famille du Moulinet, originaire du Perche

D’argent a trois anilles de sable[9].

Famille du Mourain, originaire du Poitou

D’azur au chevron accompagné de deux étoiles en chef et d’un croissant en pointe, le tout d’or[9] ;
alias : mi-parti d’or fretté de sable ; au franc-canton de même, qui est Sourdeval.

Maison de La Moussaye (ancienne extraction, chevalier, réformation de 1669 : dix générations ; réformation et montres de 1423 à 1535, évêchés de Saint-Brieuc et Saint-Malo[77])

D'or, fretté d'azur de six pièces.[9],[77]

  • Couronne ducale
« Honour, honour à Moussaye[9] ».
Famille de la Musse ou Muce

De gueules, à neuf besants d'argent, 3, 3 et 3.

Famille Muydebeld, Sr de la Ville, paroisse de Cadelac

D'azur à la croix d'argent chargée de cinq coquilles de gueules[9].

Famille de Muzillac

De gueules, au léopard lionné d'hermine.[3]

  • Cimier : Un casque surmonté de cornes[38] (Écuyer de L'Hotel du Duc, Pierre de Mussillac).

N

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Le Neboux, Sr de la Brosse

Écartelé aux 1 et 4 : de gueules à six billettes d’argent; aux 2 et 3 : d’azur à trois fusées d’argent rangées en fasce[9].

Famille de Neuville, Sr du Plessis-Bardoul

de gueules, au sautoir de vair[9].

Famille de Névet, Sr dudit lieu, de Coatnevet, de Kergouréden, de Kerlédan et de Langolédic, par. de Plogonnec

D’or au léopard morné de gueules[9].

Famille Nicolas, Sr de Claye

de gueules, à la fasce d'argent chargée de trois merlettes de sable, accompagnée de trois têtes de loup arrachées d'or[9].

Famille Noblet

D'or à la bande engreslée de sable[9].

Famille des Nos

D'argent, au lion de sable couronné, armé et lampassé de gueules[9].

Famille Nouvel, Sr de Clavignac, paroisse d’Ambon

D’argent à l’aigle éployée de sable[9].

Famille de Noyal, Sr dudit lieu et de Closne, paroisse de Noyal-Muzillac

D’argent à trois fasces de sable[9].

Famille de Nozay

De gueules, à la croix d'or cantonnée de quatre lionceaux du même.[4]

Famille Nuz (ramage de Kergournadec’h), Sr de Kerautret, paroisse de Plougoulm

Echiqueté d’or et de gueules[9], comme Kergournadec’h.

O

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille O'Brien, Originaire du Royaume d'Irlande

Ecartelé aux 1 et 4 : de gueules a trois léopards parti d’or et d’argent ; aux 2 et 3 : d’argent a trois pointes de gueules[9].

Vigueur de dessus.
Famille Odet,

D’azur à trois épées d’argent en pal, les pointes en bas (Guy le Borgne)[9].

Famille Ogeron, originaire d'Anjou

D’argent à l’aigle de gueules, membré d’or; à la fasce aussi d’or brochante, chargée de trois merlettes de sable[9].

Famille Ogier, Sr de Catuélan, Évêché de Saint-Brieuc

D’azur à sept roses ou quintefeuilles d’or[9].[Blancs-Manteaux)

Famille Olivier, Originaire d'Auvergne

D'azur à six besants d'argent, au chef de même, au lion naissant de sable, armé de gueules[9].

Famille d'Ouvrier, Originaire Languedoc

D'azur au chevron d'argent chargé de sept merlettes de sables, et accompagné de trois fleur de lys d'or, formées d'épis de blé de même[9].

P

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Papin, Originaire d'Anjou

De gueules, à cinq fusées d'or posées en bande[9].

Famille du Pan, Sr de la Haye et de la Massue

D'argent parti de gueules, à deux lions léopardés et mornés de l'un en l'autre[9].

Famille du Parc, Marquis du Guérand en 1637.

D'argent, à trois jumelles de gueules[9]. (Sceau de 1400)
Alias :, accompagnées en chef d'une étoile aussi de gueules[78].

  • Couronne de Comte
  • Support : deux aigles
Point gesne, Point gesnant
Famille Paris

D'argent, à la croix de gueules, cantonnée de quatre lionceaux affrontés de même.[9]

Famille Le Parisy, seigneur de Kerivallan, du Rozou et du Merdy en Brec’h, de Kerineau, de Kerangal en Saint-Gilles d’Hennebont, de Sainte-Geneviève en Inzizac, de Kervers en Noyal-Pontivy, de L'espinefort en Ménéac, de Kerouallan et de Kergouriou en Languidic,

Écartelé aux 1 et 4 d'argent, fretté de gueules ; aux 2 et 3 d'azur, à la croix losangée d'argent et de gueules[9].

d’azur à la croix losangée d’argent, alias, écartelé aux 1er et 4ème : losangé d’argent et de gueules (qui est Espinefort), et aux 2ème et 3ème : d’azur à la croix losangée d’argent (qui est Parisy). Nous trouvons aussi : d’azur à une croix engreslée d’argent (Henry Le Parisy, vers 1308) ; d’azur à six losanges d’argent posés en croix (Henry Le Parisy, 1381)

Famille Pellan, Sr dudit lieu, paroisse de Morieux

D’azur au soleil d’or[9].
alias : d’hermines à deux haches d’armes adossées de gueules (Armorial de 1696)[9].

Famille de Penancoët, Originaire du Léon, duchesse d'Aubigny

Fascé d'argent et d'azur.[79],[3]

Alias 
Fascé d'argent et d'azur, à la bordure de gueules, chargée de six annelets d'or.
« A bep pen, léaldet[3] » ((en français : « Loyauté partout[3] »))
« En diavez[3] » ((en français : « A découvert[3] »)).
Famille de Penfentenyo

Burelé de dix pièces de gueules et d'argent[21].

Plura quam ex opto
Famille de Penhoët

D'or, au lion d'azur.[3]

Famille de Penhoët, Sr de Guélégant

D'azur, à trois croix pattées au pied fiché d'or.[3]

Famille de Penhoët, Sr de Lannouan

D'azur, à un éléphant d'argent, sanglé d'or et portant une tour du même.[3]

Famille de Penhoët, Sr de Troglézon,

D'or, à la fasce de gueules.[3]

« Red eo[3] » ((en français : « Il faut[3] »))
  • Antiquité de Penhoët[3].
Famille de Penmarc'h

Écartelé : aux 1 et 4 de gueules, à une tête de cheval d'argent (Penmarc'h) ; aux 2 et 3 d'or, à trois colombes d'azur (Colombien) Ou D'or, à la fasce d'azur accompagnée de six colombes du même.[3]

Ou 
D'or, à la fasce d'azur, acc. de six colombes du même.[3]
« Prest vé[3] » ((en français : « Il serait prêt[3] »))
Famille de la Perche, Sr des Rousseries

De gueules à deux perches d'argent en fasce l'une sur l'autre[9].


Famille Perrée, Sr de la Villestreux

De gueules, au chevron d'or, accôté en chef de deux étoiles et en pointe d'une ancre, le tout d'or.[3]

  • Supports : 2 Lions
  • Couronne : de Marquis
« Mare Nascitur Fortitudo » ((en français : « {{{1}}} »))
Famille Perrien ou de Famille de Perrien-Mor, Sr dudit lieu, évêché de Léon.

De gueules à deux épées d’argent en pal la pointe en haut, surmontées d’une quintefeuille de même. (G. le B.)[9].

Famille du Perrier , Sgr de Kerhuel, débouté (réformation de 1668, ressort de Vannes).

D'or, au chevron d'azur, accompagné de trois pommes de pin de gueules (Armorial général de France, 1696)[9].

Famille du Perrier 

De gueules, à trois rencontres de bœuf d'or (sceau de 1390)[9].

Famille du Perrier [80], Sgr dudit lieu (paroisse de Kermoroc'h), Ancienne extraction chevaleresque, réformation (1671) onze gén., réf. et montres de 1427 à 1543, évêque de Tréguier, de Cornouailles et de Saint-Brieuc.
Un poirier (sceau de 1348[9]) : armes parlantes
« Alias » 
D'azur, à dix billettes d'or, 4, 3, 2 et 1.[9] (sceau de 1587[9]).
« Ni vanité ni faiblesse[9] »
Famille Peschart

De gueules, à la bande d’or chargée de trois roses d’azur et accompagnée de quatre ducs (ou hiboux) d'argent.[81]

Famille de Pestivien

Vairé d'argent et de sable.[3]

Famille Philippes, Sr de Coetgoureden

De gueules, à la croix endentée d'argent[9].

Famille Picquet, Sr de la Motte et Boisguy

D'azur, à 3 chevrons d'or, accompagnés de 3 fer de lance d'argent en pal, la pointe en haut[9].

Famille Pinczon, Sr du Sel

D'argent à la croix ancrée de sable, cantonnée de 4 merlettes du même[82].

Famille Pineau, Sr de Lormais

D'argent, à trois fasces de gueules, au franc-quartier d'azur, chargé de trois fusées d'or, posées en bande.[3]

Famille Pineau, Sr de la Rivière Neuve

D'argent, à la fasce de sable, chargée de trois pommes de pin d'argent et accotée en pointe d'une pomme de pin de sable.[3]

Famille Piron, Sr du Frétay

D'argent, à trois fasces de gueules, accompagnée de dix molettes de même 4, 3, 2 et 1[9].

Famille de Plédran[24]

D'or, à sept macles d'azur, 3, 3 et 1 (comme Couvran).

Famille du Plessis d'Argentré

De gueules, à dix billettes d'or posées 4, 3, 2, 1.[3]

  • Supports : deux lions

Famille du Plessis, Marquis de Grenédan

D'argent à la bande de gueules chargée de trois macles d'or, accompagnée en chef d'un lion de gueules couronné, armé et lampassé d'or[9].

  • Supports : deux lions.
Plessis Mauron
Maison de Plœuc, Ramage de Poher

D'hermine aux trois chevrons de gueules[9].

L'âme et l'honneur[9].
Famille de Plorec

D'azur, fretté d'hermine.[3]

Famille de Plusquellec

D'argent, aux trois chevrons de gueules[9].

Famille de La Poëze, Originaire d'Anjou

D'argent, à trois bandes de sable[9].

  • Supports : Deux chevaux herminés.
« Auxilium ad alta » ((en français : « Le secours vient d'en haut. »))
Famille du Pont-l'Abbé

D’or, au lion de gueules.[3],[83]

« Heb chench[3] » ((en français : « Sans changer[3] »)).
Ou plutôt 
« Heb Chang[83] » ((en français : « Sans rémission[83] »)).
Famille de Pomtsal

D'argent à la fasce de gueules, chargée de trois besants d'or et accompagné de six hermines de sable, 3,3[9].

Famille de Pontual, seigneur de Pontual

De sinople au pont de trois arches d'argent, trois cannes de même, membrées et becquées de sable, passant sur le pont[9].

Famille de la Pommeraye

De gueules, à trois grenades d'or[9].

Famille de Pommereul

De gueules, au chevron d'or, accompagné de trois molettes du même.[3]

« Amour et vertu[3]. »
Famille du Pontavice

D'argent, à un pont de quatre arches de gueules[3],[84].

Branche des Renardières : D'argent, à un pont de trois arches de gueules, maçonné de sable[84].

  • Supports : deux lions[3].
Famille de Pontbriand

D'azur à un pont de trois arches d'argent maçonné de sable[9]

Famille de Pontbou, Évêché de Tréguier

De sable fretté d'or de six pièces.[9]

Famille de La Porte, originaire du Poitou

De gueules au croissant d'hermine[9].

Famille Poullain, Sr de la Rivière de Gesvres

De sable au sautoir d'or, chargé en cœur d'une étoile de gueule[9].

Famille Poulain, Sr de la Villesalmon

D'argent au houx arraché de sinople, au franc canton de gueules, chargé d'une croix dentelée d'argent[9].

Famille de Poulmic

Échiqueté d’argent et de gueules.[9]

De bien en mieux
Famille de Poulpiquet

D'azur à trois poules (alias : Huîtrier pie) d'argent, becquées et membrées de gueules.[9] Armes parlantes.

De peu, assez
Famille Pouriatz (Pouriats)

D'argent à la bande d'azur, chargée de trois étoiles d'or.[85]

Famille de Pratanroux

D'argent à la croix pattée d'azur[9].


Famille Le Prestre, Sr de Châteaugiron

Écartelé aux 1 et 4 d'argent, à la quintefeuille de gueules, aux 2 et 3 de sable, à quatre fusées rangées et accolées d'or. (Sceau de 1412)



Alias :
De gueules à trois écussons d'hermine qui est Coëtlogon, à la bordure engreslée d'or.[9]

Famille Le Prévost, Sr de Bois-Boissel

De gueules à la croix d'hermines, cantonnée aux 1 et 4 de quatre macles ; aux 2 et 3 d'une étoile le tout d'or (sceau de 1421)[9].

Famille Prévost, Sr de La Croix

Écartelé : aux 1 et 4 d'argent, à trois hures de sanglier, de sable, défendues d'or (Prévost ) ; aux 2 et 3 de gueules, à deux clés d'argent, passées en sautoir (Clermont-Tonnerre).[3]

Magis ac magis[3]
Famille des Prez, Sr de la Morlais

D'argent, au croissant de sable accompagné de quatre fusées de gueules en chef et de quatre fusées du même en pointe[86],[87]

Famille Prézéau

D'azur à la croix pleine (alias : au sautoir engreslé) d'argent, accompagnée de quatre coquilles de même[9]

Famille Priour ou Périou

De gueules à la fasce surmontée de trois coquilles et soutenue d'un trèfle, le tout d'argent[9].

Famille Proust, Sr du Portlavigne

D'azur à la tête d'aigle arrachée d'or[9].

Famille du Puy, originaire du Dauphiné

D'or au lion de gueules.

Q

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille de Quatrebarbes, ramage de Montmorillon, en  Poitou

De sable à la bande d’argent, côtoyée de deux filets de même
variante surmontée d’un lambel (Sceau 1441)[9].

Famille de Quatrevaux, Évêché de Saint-Brieuc

D’azur à l’aigle éployée d’argent, couronnée d’or[9].

Famille de Québriac

D'azur à trois fleur de lys d'argent.
alias : D’azur à une fleur de lys d’argent, surmontée d’un lambel de gueules (Sceau 1275)
alias : deux fasces surmontées d’un chef bastillé, et une bande brochante. (Sceau 1300)[9]

Famille de Quédillac,

Porte un fermail (Sceau 1293)
alias : d’argent à trois fasces de gueules (Sceau 1390)
alias : de gueules à trois bandes d’argent (Guy le Borgne)[9].

Famille Queffarazre, Évêché de Tréguier

D’argent au greslier lié d’azur, accompagné de trois tourteaux de gueules[9].

Famille Quefurus

D’argent au sanglier de sable[9].(Sceau 1306)

Famille de Quéhéon, ramage du Guiny, Évêché de Saint-Malo

D’azur au croissant d’or[9].

Famille Quéhou, Évêché de Léon

De sable à trois trèfles d’argent, à la bordure engreslée de même (Guy le Borgne)[9].

Famille Queingoff

De gueules à une épée d’argent en pal, la pointe en bas (Guy le Borgne)[9].

Famille de Quéjau, Évêché de Saint-Malo

D’argent à trois roses de gueules[9].

Famille de Quélen, Ramage de Porhoët

D'argent à trois feuilles de houx de sinople[9]. (Sceau de 1380)

Advise
Famille du Quélen, Ramage de Poher

Burelé de dix pièces d’argent et de gueules[9]. (Sceau 1372)

E peb Amzer Quélen (En tout temps Quélen)
Famille du Quélennec, ramage d'Avaugour

D'hermine, au chef de gueules chargé de trois fleurs-de-lis d'or.[3] (Sceau de 1356)

En Dieu m'attends[3].
Famille du Quélennec, Évêché de Tréguier

De gueules à trois annelets d’or[9].

Famille du Quélennec, Évêché de Cornouaille

D’argent au chêne (alias : au houx) de sinople, fruité d’or (Guy le Borgne)[9].

Famille du Quélennec, Évêché de Cornouaille

D’argent à sept macles de gueules, posées 3. 3. et 1[9].

Famille Qijélin, Originaire de Paris

D’azur au chevron, accompagné de deux étoiles en chef et d’une pomme de pin en pointe, le tout d’or[9].

Famille le Quellec, Évêché de Vannes

Burelé d’argent et de gueules (Armorial de l’Arsenal)[9].

Famille Quelo, Évêché de Nantes

D'azur à trois taux ou croix de Saint-Antoine d'argent[9].

Famille Quémar, Évêché de Saint-Brieuc

D’argent à trois glands de sinople[9].

Famille Quémeneur, seigneurs de Kermoalic, le Roslan, Penfrat, le Plessis, . Cité lors d'une montre de 1481, paroisse de Tonquédec. Famille noble éteinte[88]

D’argent à la fasce de gueules, accompagnée de trois quintefeuilles d’azur (Armorial 1696)[9].

Famille Quéméreuc, Évêché de Saint-Brieuc

D’argent au pin arraché de sinople, accompagné de trois macles d’azur (Armorial 1696)[9].

Famille Quemper-Guézennec, Vicomte, Évêché de Tréguier

De gueules à la croix engreslée d’or (Guy le Borgne)[9].

Famille Quemper, Sr de Lanascol

D'argent, au léopard de sable, acc. de trois coquilles du même, rangées en chef.[89]

  • Supports : deux lévriers au naturel, colletés de gueules, bordé et bouclé d'or[3].
En bon repos[3].
Famille de Quénécan

Porte quatre cotices[9]. (Sceau 1304)

Famille de Quénec'hquivilly ou Kernec'hquivilly

De sable à trois défenses de sanglier d’argent[9].

Famille du Quengo

D’or au lion de sable, armé, lampassé et couronné de gueules[9].

Cominùs et eminùs.
Famille Quénouas

De sable au rencontre de cerf d’or;
alias : D’argent à trois chevrons de sable (Armorial de l’Arsenal.)[9].

Famille du Quenquizou

De sable fretté d’or[9].

Famille Quentric

D’azur à la tour d’argent, accompagnée de trois molettes de même[9].

Famille Quérard

D’azur à l’arc bandé et armé d’une flèche en pal, cantonné de quatre besants, le tout d’or (Armorial 1696)[9].

Famille Quérou

D’argent à deux lions affrontés de gueules, tenant une hache d’armes de sable[9].

Famille du Quesne, originaire de Normandie

D’argent au lion de sable[9].

Famille Quetil, originaire de Normandie

D’argent à la fasce de gueules, accompagnée de trois roses de même[9].

Famille Quettier, Évêché de Saint-Brieuc

De sable au cerf passant d’argent, accompagné de trois molettes d’or ;
alias : d’argent au cerf accompagné de trois molettes, le tout de sable[9].

Famille Le Queux

D’or au léopard de gueules, cantonné d’une étoile de même[9].

Famille de Quilfistre ou Quifistre, Ramage de la Roche-Brenard

D’argent à trois fasces d’azur[9].

Famille de Quilbignon, Évêché de Léon

Porte un croissant surmonté d’une molette[9].

Famille de Quilidien, Évêché de Tréguier

De gueules à la fasce d’argent, accompagné de six macles de même[9].

Famille Quilien, Évêché de Tréguier

De gueules au chef d’argent[9].

Famille Quiligonann

D'argent au croissant de gueules (Guy Le Borgne)[9].

Famille Quilimadic, Évêché de Léon

D’argent au chef endenté de gueules (Guy le Borgne)[9].

Heb rémed. (Sans rémission)
Famille du Quiliou, Sr du dit-lieu paroisse de Plougastel-saint-germain, Évêché de Cornouailles

D’argent au chef de sable (Guy le Borgne)[9].

Famille du Quiliou, Sr du dit-lieu paroisse de Gourin, Évêché de Cornouailles

De sable à trois défenses de sanglier d'argent (Guy le Borgne)[9].

Famille de Quillien, Ramage de la Marche

De gueules au chef endenté d’argent, voyez la Marche ; au lambel d’azur ;
alias : écartelé du Faou (Guy le Borgne)[9].

Famille de Quilliguizau, Évêché de Tréguier

D’argent au chevron de gueules, accompagné de trois quintefeuilles de même (Guy le Borgne)[9].

Famille de Quillivala, Évêché de Saint-Malo

Losangé d’argent et de gueules[9].

Famille du Quiniou

D’argent à trois fasces ondées d’azur[9].

Famille de Quintin, ramage de Penthièvre, Évêché de Saint-Brieuc

D’argent au chef de gueules, qui est Avaugour, brisé d’un lambel à quatre pendants d’or[9].(Sceau 1388)

Famille Quintin, Évêché de Tréguier

D’argent au lion morné de sable, accompagné de trois molettes de même[9].

Calcaribus recalcitrans
Famille de Quirisec, Évêché de Vannes

D’argent à six hermines de sable, 3. 2. 1 ; au chef cousu d’argent, chargé de deux coquilles de gueules[9].


Famille Quismic, Évêché de Tréguier

De sable à une {alias : deux) fasce d’or, accompagnée en chef de deux (alias : de cinq) coquilles de même[9].

Famille de Quistinic, (Briec), Évêché de Cornouailles

D’azur à trois roses d’argent[9].

Famille de Quistinic, (Péaule), Évêché de Vannes

De gueules à trois étoiles d’argent[9].

Famille Quityer

D’argent à l’arbre de sinople, à la cotice de gueules brochante (Guy le Borgne)[9].

R

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Racinoux, Sr du-dit lieu, paroisse de Saint-Ouen-des-Alleux

D’argent au lion de sable[9].

Famille Raguenel

Ecartelé d'argent et de sable.[3]

.
Famille Rannou, Vicomte de Pratmeur

Losangé d'argent et de sable[9].

Famille Raoul

De sable au poisson d'argent en fasce, accompagné de trois annelets de même[9].

Famille Le Ray, Sr du Fumet

D’azur au chevron d’or, accompagné de trois cailles de même[9].(Armorial de 1696)

Famille Régnier

D'azur à deux béquilles d'or posées en sautoir, accompagnées d'une étoile d'or en chef, de deux besants de même en fasce et d'un croissant d'argent en pointe[9].

Famille Renaud, Sr de Beauregard et de la Gilberdière, ressort de Nantes.

D’azur à une tête de lion d argent, accompagnée de trois trèfles de même[9].

Famille du Rest, Sr dudit lieu, paroisse de Ploubezre, Sr du Bois-Riou, paroisse de Cavan.

D’argent à trois fasces de sable, brisées en chef d’un lion naissant de gueules : au bâton de même, brochant à dextre sur le tout[9].

Famille Révol, originaire du Dauphiné

D'argent à trois trèfles de sinople[9].

Famille de Rezé, Sceau de 1260.

Losangé de burelles d'argent et d'azur de 10 pièces, et de gueules[9].

Famille Richard, Sr de la Pervanchère en Casson

D’azur à six macles d’or, 3. 2 et 1[9].

Famille Richardeau,

D'argent au chêne terrassé de sinople, englanté d'or, supporté par deux lions affrontés de gueules[9].

Famille de Rieux

D'azur, à dix besants d'or, 4, 3, 2 et 1.[1]

.
"À tout heure, bellier"[3] ;
Autre 
"Tout un".[3]
Famille de la Rivière, Sr de la Chauvelière, d'Eslancé et du Hautbois

De gueules au chevron d'hermines[9].

Famille de la Rivière, Paroisse d'Auverné, Evéché de Nantes.

D'azur, à la croix engreslée d'or[9].

Famille Rivière, Sr de Vauguérin

D'or flanqué de deux rivière au naturel[9]. Armes parlantes.

Famille de Robien

D'azur à 10 billettes d'argent 4,3,2,1[9].

sans vanité ni faiblesse
Famille Robin

De gueules, à trois fers de piques d'argent pointes en bas[90]

Famille Rocas ou Rocaz, Originaire de Castille-et-León

D"azur à trois étoiles d'or, accompagnées d'un croissant d'argent en abyme[9].

Famille de la Roche, sr du Trélo

D'argent au griffon de gueules, armé, becqué et langue de sable [9].

Maison de Rochechouart

fascé ondé et enté d'argent et de gueules de six pièces

Famille de Rochefort, Chevalier au combat des Trente,

Vairé d’or et d’azur[1] (Sceau de 1276[9])

« Alias » 
trois fasces bretessées par le bas (Sceau de 1247)[9].
Famille de la Roche Kerandraon

De sable, semé de billettes d’argent, la première du chef chargée d’une hermine de sable, au lion morné d’argent, brochant sur le tout.[91]

Famille du Rocher, Sr de Vauguérin et du Rouvre

D’azur au rocher d’argent ; au chef d’hermines[9])

Famille Roger, originaire de Belle-Ile-en-Mer, Sr de la Mouchellière et de la Jarrie

D’azur à un phénix d’argent, regardant un soleil d’or.(B.L.)
alias : D’azur à trois coquilles d’argent[9].

  • Supports : 2 phénix.
Famille Rogon

D'azur, à 3 roquets d'or.[9]

Famille Le Roi, Sr de Maupertuis

D'or à deux fleurs de lys rangées d'azur.[9]

Famille Rolland, Sr de Kerloury, paroisse de Plounez

D’argent à trois aiglons d’azur, membrés et becqués d’or[9].

Famille de Romillé, Originaire de Normandie

D'azur, à 2 léopards d'or, l'un sur l'autre, armés, lampassés et couronnés de gueules.[9]

Famille Ropartz ou Robert, Sr de Boterbartz, paroisse de Gléguerec

De gueules à trois épées d’argent en pal, la pointe en bas[9].

Famille de Rosmadec

Palé d'argent et d'azur.[3]

Famille de Rosnyvinen (Hanvec),

D'or, à la hure de sable.[1]

  • Cimier : Une hure de sanglier, issante d'une couronne d'or[3].
Branche cadette 
D’or, à la hure de sanglier de sable arrachée et armée de gueules, à la bordure engrêlée du même.[92]
Famille de Rostrenen,

D'hermine, aux trois fasces de gueules.[1]

.
Oultres[93],
Autre 
Si je Puis[93].
Famille de Rougé

De gueules, à la croix pattée d'argent.[3]

.
"Rugit mais ne rougit", "Deo meisque" , "Sans Plus"[réf. nécessaire].
Famille Rouillé (de Boissy du Coudray, de Meslay)

De gueules, à trois mains senestre d'or, au chef du même, ch. de trois molettes du champ.[3],[94]

  • Supports : deux lions[3].
Moderatur et urget.[3]
Famille Roulleaux, Ressort de Quimperlé, Sr de la Vallée

D’argent à trois pals de gueules ; au chef de sable, chargé de trois croisettes d’argent[9].(Armorial de 1696)

Famille Le Rousseau, Ressort de Nantes, Sr de Saint-Aignan

D'azur à la fasce d'or, accompagnée en chef de deux têtes de lion arrachées et en pointe de trois besants, le tout de même[9].

Famille Le Rousseau, Sr de Livernières

Fascé de six pièces d’or et de sinople, au lion brochant d’azur, couronné et lampassé de gueules[9].

Famille Ruzé, sr de Beaulieu

De gueules au chevron fascé, ondé d'or (alias d'argent) et d'azur, accompagné de trois lionceaux d'or, deux affrontés en chef et un en pointe[95]
De gueules au chevron fascé, ondé d'or et d'azur, accompagné de trois lionceaux d'or, les deux du chef affrontés[9].

S

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise

Famille de Saffré ,

D'azur, aux trois croix fleur de lysées d'or au chef cousu de même.[4]

De sable, semé de croix fleur de lysées d'or[96].

Famille Saguier ,

D’argent à la tête de maure de sable, tortillée d’argent.
Écartelé aux 1 et 4 : d’argent à la tête de maure de sable, tortillée d’argent ; aux 2 et 3 : d’argent à l’écureuil de gueules, qui est Fouquet[9].

Famille de Saint-Aignan ,

De gueules à la bande d’argent, accompagnée de trois trèfles de même[9].

Famille de Saint-Alouarn , Sr dudit lieu et de Kervéguén, paroisse de Guengat.

D’azur au griffon d’argent[9]. (Armorial de l’Arsenal)

Famille de Saint Amadour ,

De gueules, à trois têtes de loup d'argent; alias : à l’écusson en abyme d’azur, charge de trois fleurs de lys d’argent, qui est Québriac[9].


Famille de Saint Aubin,

D'argent, à une bande de fusées de gueules, accompagnée de six tourteaux du même, rangés en orle.

Ou 
De gueules, à la bande d'argent[9].
Famille de Saint Brice , Sr dudit lieu, paroisse de ce nom, évêché de Rennes.

Palé de six pièces d’or et de gueules[9]. (Sceau 1248)

Famille de Saint Denis , Sr de Kerdélant et de Kerilly, paroisse de Guiclan

D’azur à la croix d’argent[9].

Famille de Saint Didier , Sr dudit lieu, paroisse de ce nom

D’argent fretté de gueules [9]. (Guy le Borgne)
alias : un lion. (Sceau 1401)

Famille de Saint Eve

Fascé d’argent et de gueules de six pièces[9]. (Guy le Borgne)

Famille de Saint George , Sr dudit lieu et de Lannurien, paroisse de Plouescat

D’argent à une croix de gueules[9].

Famille de Saint Gilles ,

D'azur, semé de fleurs de lys d'argent[9].

  • Cimier : Un casque à tête de dragon[38]. (Chevalier Olivier de Saint-Gilles)
Famille de Saint Jean , Sr de la Noë, paroisse de Couëron.

D'azur à cinq billettes d’or en sautoir[9]. (Guy le Borgne)

Famille de Saint Martin , Sr de Kerpond’armes

D'azur au château sommé de trois tours d’or[9].

Famille de Saint Marzault , Sr de Pontcorhan, paroisse de Guenrouet

Ecartelé aux 1 et 4 : d’azur à la bande d’or ; aux 2 et 3 : de gueules à l’M à l’antique d’or, couronné de même[9] (Guy le Borgne).

Famille de Saint Méloir , Sr dudit lieu, paroisse de Saint-Meloir-sous-Bourseul

De gueules à dix molettes d’or, 4. 3. 2 et 1[9]. alias : une croix engreslée, cantonnée de quatre hermines (Sceau 1420)

Famille de Saint Mémin ,

D'or au lion de sinople, armé, couronné et lampassé de gueules[9].

Famille de Saint Paul ou de Saint Pou

De gueules, au chef endenté d'or à cinq pointes[9].

Famille de Saint Pern

D'azur à dix billettes percées d'argent[9].

Fortiter paternus
Famille de Saint Pezran ou de Saint-Perran

De sable, à la croix pattée d'argent.[3],

Famille de Saisy de Kerampuil, Originaire du Nivernais

Ecartelé aux 1 et 4 : de gueules à trois colombes d’argent, qui est Kerampuil ; aux 2 et 3 : de gueules à l’épée d’argent en barre, la pointe en bas, piquant une guêpe d’argent ; aliàs : et accompagné d’une hache d’armes de même en pal, qui est Saisy. [9]

Famille Saladin ou Salahadin

D'or à trois annelets d'azur[9].

Famille Salaün (de Kertanguy et de Lesven)

D'argent, à la hure de sanglier arrachée de sable défendue d'argent et couronnée d'or[9].

« Gui ha léal[3] » ((en français : « Franc et loyal[3] »)).
Famille Salaün de Roc'hlouarn

D'argent, à une épée d'azur, la pointe en bas, accostée de deux croissants adossés de gueules.[3]

Famille Scott  de Martinville, Originaire d' Écosse, établit en France en 1572[97]

D'or, à trois têtes de lion de gueules arrachées et languées d'azur.[3]

On trouve 
Famille le Sénéchal, Baron de Carcado

D'azur, à sept (alias: neuf) macles d'or[9].

Famille de Sérent

D'or, à trois quintefeuilles de sable.[3]

Famille de Sévérac

De gueules, à trois hérons d'argent portant leur vigilance d'or.[4]

Famille Sévin , originaire de Paris.

D’azur à la gerbe de blé d’or.[9]

Famille Souvaing, seigneurs du Pallet

D'hermine, à la croix pattée de gueules.[4]


Famille de Suffren, Originaire de Provence, Marquis de Saint-Tropez

D’azur au sautoir d’argent, cantonné de quatre têtes de léopard d’or[98].

Geoffroy de Syon (Sion-les-Mines)

De gueules, au croissant accompagné de six molettes d'éperon, une à sénèstre, une à dextre, trois en chef, une en pointe, le tout d'argent.[4],[99]

T

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille de Talensac, seigneurs dudit lieu (paroisse de ce nom), de la Turaye (par. de Goven), de la Roche-Servière, de la Jodinière et de Loudrière, en Poitou

De sable, à trois fusées accolées d’argent, surmontées de trois étoiles d’or[3],[9]

Famille de Talhouët (Sgrs dudit lieu, paroisse de Stival, réf. de 1513 à 1536, par. de Priziac, évêché de Vannes)

D'or, au chef de sable[3],[9]

Famille de Talhouët

D’argent, à trois pommes de pin versées (la tige en bas) de gueules.

.
« Nil altius[9] »
Famille de Téhillac

De gueules à trois croissants d’argent[9].

Famille de Terves

D'argent, à la croix de gueules cantonnée de quatre mouchetures d'hermine de sable.

Famille Testard, Sr du Cosquer

D'argent, au lion de gueules.[3](Armorial de 1686) ;
Alias : D'or au chevron de gueules accompagné de trois têtards de sable[9].

Famille Thébault, Sr de la Grée-Horlay, du Boisgnorel, de Penhoët, de Kerbernard

De sable, au croissant d'or accompagné de trois croisettes ancrées d'argent, 2 et 1.[4]

Famille Terrien, dit Cœur de lion

De gueules au lion d’argent, tenant de la patte dextre une épée de même, et de la sénestre un cœur aussi d’or[9].

Famille Texier ou Le Tessier, Sr de la Botardière, Évêché de Nantes

D'azur au lion léopardé d'or[9].

Famille de Téxue Sr dudit lieu, paroisse de Pacé

D'argent au chef de sinople[9].

Famille Thépault, Ramage de Bilsic

De gueules à la croix alésée d'or, qui est de Bilsic, adextrée d'une macle de même[9].

Famille Thérisse

D’argent à l’arbre de sinople, le fût chargé d’un croissant d’or ; au chef de gueules, chargé de trois étoiles d’or[9]. (Armorial de 1696)

Famille Théronneau, originaire du Poitou

D’argent à la fasce de gueules, accompagnée de trois tourteaux de même[9].
Alias : D’argent au sautoir de gueules, accompagné de trois aiglettes étêtées d’azur[9].

Famille Thibault, Sr de la Marouzière, paroisse de Saint-Philibert-de-Grandlieu

D’or à l’aigle éployée de sable[9].

Famille Thiercelin, Sr de la Fardière, paroisse de Mauves-sur-Loire

D’azur au chien d’argent; au chef d’or, chargé d’un tiercelet ou épervier au vol élevé de sable, accosté de deux clefs de même[9] (Armorial de 1696).

Famille Thomas, Sr de Saint Nudec

D’azur à la croix pattée et alésée d’or, accompagné de trois soleils de même, 2. 1 [9] (Armorial de 1696).

Famille Thomasset, Sr de la Trévillière, originaire du Poitou

D’argent à cinq hermines de sable, 3 et 2 ; au chef d’azur, soutenu de sable, chargé d’un griffon passant d’or, armé et lampassé de gueules[9].

Famille de Tinténiac,

D'argent, à 2 jumelles d'azur.

Famille Tobin, originaire du Royaume d'Irlande

De sinople à trois feuilles d’ortie d’or[9].

Famille de Tollenaere, Comtes de Gramez

D'azur, à la fasce d'argent chargée de trois heaumes de sable.[3]

Famille Toublanc, Sr de la Bouvardière à Rezé

D’argent à trois larmes de sable[9].

Famille de la Touche (La Touche-Limouzinière)

D'or, à 3 tourteaux de gueules[4]

Famille Toulcoët, Sr de la Bouvardière à Rezé

D’or à la quintefeuille d’azur[9].
alias : traversée d’une flèche de même, pour la branche de Lanzéon

Famille de Toulbodou

D'or, semé de feuilles de houx de sinople[3]

Famille Touraine, Sr de la Bernerie

D’azur à trois tours d’argent, surmontées chacune d’une couronne d’or [9]. (Armorial de l’Arsenal)

Famille Tournemine, Baron de la Hunaudaye, Camsillon et de Retz[9], originaire d' Angleterre

Écartelé d'or et d'azur.[3]

Aultre n'auray[3].
Famille de la Tourneufve, Sr du Plessis, paroisse d'Orvault

D’argent à deux fasces d’azur, surmontées de trois tourteaux de gueules [9]. (Guy le Borgne)

Famille Le Tourneux

D'or à trois hures de sanglier de sable, défendues d'argent et allumées de gueules[9].

Famille Touzelin, Sr de la Barre

D’azur au chevron d’or, accompagné de trois molettes de même [9]. (Armorial de 1696)

Famille de Tréal ,

De gueules au croissant burelé d'argent et d'azur.[9]

Famille de Trécésson , Comte

De gueules à trois chevrons d'hermine.[9]

Famille de Trégouët, Sr de Saint-Saudien

De gueules à trois croissants d’or, une étoile de même en abyme[9].

Famille de Tréguéné, Sr de Quémillac, paroisse de Guipry

De gueules à la croix d’argent[9]. (Sceau 1410)

Famille de Tréléon, Sr dudit lieu, paroisse de Milizac

D'argent au griffon de sable[9].

Famille de Tréméreuc

Échiqueté d'argent et de gueules.[24]

Maison de La Trémoille , originaire du Poitou

D'or, au chevron de gueules, accompagné de trois aiglettes d'azur becquées et membrées de gueules[9].

Famille Le Tresle ou Le Trezle

D'azur au cygne d'argent, membré et becqué de sable[9].

Famille de Trévelec

D'azur à trois croissants d'or, une fleur de lys de même en abyme.[9]

Famille de Treveleu

De gueules, au croissant d'hermine surmonté d'une croisette d'or.[4]

Famille de Trogoff, Ramage de Lanvaux

D'argent à trois fasces de gueules[9].

Tout du tout
Famille de la Tullaye

D'or au lion de gueules[9].

U

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Uget ou Huget, Sr de la Vairie

D'azur à trois tête de léopard arrachées et lampassées d'or.

Famille Urvoy ou Urvoaz, Urvoas

D’argent à trois chouettes de sable becquées, membrées et allumées de gueules.

Famille d'Ust

D'argent frété de sable de six pièces[9].

  • Cimier : Une tête de chien colletée.
  • Lambrequins : d'argent et de sable.
Famille Uzille

D'argent à la fasce de gueules, chargée de trois croissants d'or, accompagnée de trois trèfles de sinople[9].

V

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille la Vache,

De gueules à une vache d'argent, (Guy le Borgne)
alias : De gueules à trois rencontres de vache d'argent[9]; (Sceau 1413).

Famille le Vacher, Sr de Lohac, paroisse de Baden, évêché de Vannes.

De gueules à quatre fasces d'argent[9] (Armorial de 1696).

Famille du Val, Sr de Keravéon

D'argent, à deux fasces de sable, à la bordure de gueules, besanté d'or.[9]

Famille Le Valois, Sr de Gallet

D'azur à deux vautours d'argent affrontés, enchaînés d'or par le cou[9].

Famille Validire

D’argent, au chef de gueules, chargé de trois quintefeuilles d'argent[9].

Famille de la Vallée, Sr de la Chèze

De gueules à trois fermaux d'argent ;
alias : un annelet de même en abyme[9].

Famille de Varades

D'or, à trois chevrons de sable.[4]

Famille de Vay

De gueules au croissant d'hermines, surmonté d'une croisette d'or[9].

Famille Le Vayer, Sr de Clayes

Losangé d'or et de gueules.[9]

Famille Védier

D'or au sautoir de sinople chargé de cinq besants d'or[9].

Famille Veillet, Sr de la Vallée et du Frêche

De sable, à trois oies d'argent et une veilleuse antique d'argent allumée de gueules.[réf. nécessaire] [100]

Famille du Verger ou du Bergez ou du Bergis, Sr de Saint-Denac

D'or à deux quintefeuilles de gueules, au franc-canton de même, chargé d'un lion d'argent[9].

Famille Viau, Sr de Clérey

D’argent, au pin de sinople chargé de trois pommes d'or, au chef d'azur, chargés de deux croissants d'argent.[9]

Famille Le Vicomte

D'azur, au croissant d'or.[9]

Famille de la Ville, Sr de Chambardet, originaire du Poitou

D'argent à la bande de gueules[9].

Tiens ta foi
Famille de La Villéon

D'argent au houx arraché de sinople, au franc-canton de sable, fretté d'or.[9]

Famille de Villeblanche

De gueules à la fasce d'argent, accompagnée de trois hures de saumon de même[9]. (Sceau)

Famille de la Villegast, éveché de Vannes

Losangé d'argent et d'azur[9].

Famille de la Villethébaud,

Écartelé aux 1 et 4 : d'argent à la tour couverte de sable, maçonnée d'argent ; aux 2 et 3 : d'argent à la tête de loup de sable, arrachée et lampassée de gueules[9].

Famille de Virel

D’argent, à trois jumelles de gueules[9].

Famille Visdelou, Sr du Pont à l'Asne

D'argent à trois têtes de loup de sable arrachées et lampassées de gueules[9]. (Sceau de 1276)

Famille Volance

D'argent, à sept molettes de sable, 3. 3. 1. [9]

  • sceau en 1298 : 'Porte une molette[9]
Famille Voland, originaire de Provence, Sr de la Riais, paroisse de Ménéac

D’azur au cerf-volant d’or[9].

Famille Le Voyer, Originaire de Touraine

D'azur, à deux lions léopardés d'or couronnés du même armés et lampassés de gueules.

Vis et prudentia vincunt
Famille de Vritz

D'hermine, fretté de gueules.[4]

W

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Walsh , Originaire du Royaume d'Irlande

D’argent au chevron de gueules, accompagné de trois phéons ou fers de dard de sable[9].

  • Lambrequins : D'argent et de gueules.
  • Cimier : Un cygne d'argent transpercé d'une flèche de sable.
Semper et ubique fidelis
Famille Whitte , Originaire du Royaume d'Irlande

D’argent au chevron d’azur, accompagné de trois roses de gueules, feuillées de sinople et boutonnées d’or[9].

Famille Willaumez , Originaire de Belle-Île-en-Mer

De gueules au vaisseau d’argent équipé d’or, entouré d’un cercle de réflexion divisé de même[9].

Famille Wolbock , Originaire du Duché de Gueldre

De gueules à la fasce d’or[9].

Y

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille Yacenou

D'argent à deux fasces nouées de gueules, accompagnées de huit merlettes 3,2,2 et 1[19],[9].

Famille Ylio

D'argent à une feuille de lierre de sinople. (Sceau de 1273)[9]

Famille d'Ynisan

D'or, à la fasce de gueules, accompagné de trois annelets de même[9].

Famille d'Yvelin , Originaire de Normandie

De gueules à trois roses d'argent, au chef d'or chargé d'un lion léopardé de sable[9].

Famille d'Yvignac

D'argent, à deux fasces de sable.[24]

Selon le temps.

Z

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
Famille de la Zouche , Ramage de Porhoet

D’or à douze tourteaux de gueules ; au franc canton d’hermines[9].

Héraldique napoléonienne en Bretagne

Ancienne noblesse bretonne également titrée sous l'Empire

Image Nom et blasonnement
Joseph Constant Amédée Conrad Berthois  - Piré - Paris), capitaine de première classe au corps impérial du génie, chevalier Berthois et de l'Empire (à la suite du décret du le nommant membre de la Légion d'honneur, lettres patentes du , Paris), légionnaire (), puis, officier de la Légion d'honneur (),

Parti, au premier d'argent au lion rampant de gueules, au deuxième d'azur au croissant d'or surmonté d'une étoile du même : sur le tout de gueules occupant le tiers de l'écu et chargé du signe des chevaliers légionnaires.[101]

Félix Julien Jean Bigot de Préameneu (26 mars 1747 - Redon31 juillet 1825 - Paris), avocat au Parlement de Bretagne, puis au Parlement de Paris, jurisconsulte, député à l'Assemblée législative (1791), conseiller d'État (1802), ministre des Cultes (1808), comte de Préameneu et de l'Empire (1808), Membre de l'Institut de France (Académie des sciences morales et politiques, 1799), Membre de l'Académie française (1803), Grand officier de la Légion d'honneur, Pair de France ( (Cent-Jours), confirmé comte et pair héréditaire le ),

De sable, à trois têtes de léopard d'or languées de gueules, 2 et 1 ; au canton des Comtes Ministres brochant.[102],[103]

Michel-Augustin de Goyon (25 décembre 1764 - château de l'Abbaye, près de Nantes22 novembre 1854), officier de la Garde constitutionnelle de Louis XVI, Auditeur au conseil d'État, sous-préfet de Montaigu (Vendée), préfet de l'Aveyron (12 mai 1808 - 1810), préfet de la Méditerranée (30 novembre 1810 - 1814), préfet des Côtes-du-Nord (première Restauration), puis est préfet de l'Yonne, Préfet de l'Yonne (seconde Restauration), préfet de l'Eure (1817), préfet de Seine-et-Marne (1820-1830), 1er baron de Goyon et de l'Empire (25 mars 1810), 1er vicomte de Goyon (4 août 1827), Commandeur de la Légion d'honneur (11 octobre 1814),

Parti : au I, de gueules au lion d'or ; au II, de sable semé d'étoiles d'or, au lion brochant en abîme du même, armé et lampassé de gueules ; au canton des Barons jurisconsultes.[104]


Charles-Marie-Michel, comte de Goyon 3e duc de Feltre (2 juillet 1864

Parti : au 1er de gueules à trois épées hautes et rangée d'argent, garnies d'or ; au 2e de gueules au lion d'or ; au chef brochant, des ducs d'Empire, de gueules, semé d'étoiles d'argent.[62]

François Scholastique de Guéheneuc (4 juin 1759 - Paris28 septembre 1840 - Paris), sénateur (3 mars 1810), Comte Guéhéneuc et de l'Empire (lettres patentes du 14 avril 1810, Compiègne), Officier (30 juin 1811), puis, Commandeur de la Légion d'honneur (30 avril 1838),

D'azur au lion d'argent surmonté de deux macles du même, franc-quartier des comtes sénateurs.[105]

Charles Angélique François Huchet de La Bédoyère ( - Paris - Paris), capitaine aide de camp, Chevalier Huchet de La Bédoyère et de l'Empire (à la suite du décret du le nommant membre de la Légion d'honneur, lettres patentes du , Fontainebleau), légionnaire (), puis, officier de la Légion d'honneur (), chevalier de l'Ordre de la Couronne de fer (),

D'azur, à la fasce d'or chargée d'une étoile du champ, et accompagnée de trois croissants aussi d'or, deux en chef, un en pointe le tout soutenu d'une champagne de gueules du tiers de l'écu au signe des chevaliers.[106]

François René Jean de Pommereul (12 décembre 1745 - Fougères5 janvier 1823 - Paris), Général de brigade (), Général de division (), Préfet d'Indre-et-Loire (9 frimaire an IX () - ), Préfet du Nord ( - ), Écuyer, sieur de Joué, Baron de l'Empire (lettres patentes du 9 septembre 1810), Légionnaire (1811), puis, Officier de la Légion d'honneur (1812),

Écartelé : au 1, d'or, à une plante de fougère de sinople ; au 2, du quartier des Barons préfets ; au 3, de gueules, à une pomme d'argent, tigée et feuillée de sinople, posée en barre ; au 4, d'azur, à un tube de canon posé en barre et une plume d'argent en bande passés en sautoir. L'écu entouré d'une bordure d'hermine qui paraît être une adjonction aux armes officielles.[3],[107]

Auguste-Frédéric de Talhouët  - Luzeret, BerryRennes (province de Bretagne) - Paris), officier d'ordonnance de l'Empereur, Baron de Talhouet et de l'Empire (décret du , lettres patentes du , Palais de Trianon), Légionnaire (), puis, Officier (), puis, Commandant (), puis, Grand officier de la Légion d'honneur (), Chevalier de l’ordre de la Réunion (), Chevalier de l'Ordre du Mérite militaire du Wurtemberg (en),

Écartelé, au premier et quatrième d'argent à trois pommes de pin au naturel, au deuxième des barons tirés de l'armée ; au troisième d'argent à trois têtes de loups arrachées d'azur.[108]

Bretons anoblis sous l'Empire

Image Nom et blasonnement
Mathieu-Augustin Cornet (6 novembre 1751 - Nantes1er mai 1832 - Paris), sénateur (3 nivôse an VIII), Comte Cornet et de l'Empire (lettres patentes du 26 avril 1808, Bayonne), Légionnaire (9 vendémiaire an XII), puis, Commandant (25 prairial an XII), puis, Grand officier de la Légion d'honneur (30 juin 1811),

D'azur, aux trois petits cors d'or, deux et un, quartier du Sénat bordé d'argent.[109]
Armes parlantes (Cor (musique) / cornets ⇒ Cornet).

Paul Louis Marie Dein (24 février 1748 - Rhétiers31 mars 1831 - Plounévez-Lochrist), Colonel du 15e de ligne (28 juin 1808), commandant en second à l'École militaire de Saint-Cyr (13 août 1812), commandant du Morbihan (9 novembre 1813), retraité avec le grade de maréchal de camp (5 août 1822), Baron de l'Empire (15 août 1809), Légionnaire (4 germinal an XII), puis Officier de la Légion d'honneur (12 novembre 1808), Chevalier de Saint-Louis,

D'or, à un daim passant de sable, au chef d'azur, chargé de trois étoiles d'argent ; au franc-quartier des Barons militaires de l'Empire brochant au neuvième de l'écu.[102],[3]
Armes parlantes (Daim).

Joseph Fouché (21 mai 1759 - Le Pellerin26 décembre 1820 - Trieste, Italie), Sénateur (28 fructidor an X : Sénatorerie d'Aix), Ministère de la police (1799-1802, 1804- 1810, 20 mars - , 7 juillet - ), Ministère de l'Intérieur (29 juin - 1er octobre 1809), 1er comte Fouché et de l'Empire (24 avril 1808), 1er duc d'Otrante et de l'Empire (15 août 1809), Légionnaire (2 octobre 1803), puis, Grand officier (25 prairial an XII : 14 juin 1804), puis, Grand aigle de la Légion d'honneur (2 février 1805)
Armes du comte Fouché et de l'Empire 
D'azur, à une colonne d'or, accolée d'un serpent du même, accompagné de cinq mouchetures d'hermine d'argent (2, 2 et 1) ; au canton des Comtes Ministres.[79]
Armes du 1er duc d'Otrante et de l'Empire 
D'azur à la colonne d'or, accolée d'un serpent du même, semé de cinq mouchetures d'hermine d'argent, deux deux, et une ; au chef des ducs de l'Empire brochant.'[79],[103],[110],[3]
Jean-Denis Lanjuinais  - Rennes - Paris), sénateur (18 ventôse an VIII), comte Lanjuinais et de l'Empire (, Bayonne), légionnaire (9 vendémiaire an XII), puis commandant de la Légion d'honneur (25 prairial an XII),

Écartelé ; au premier de comte-sénateur ; au deuxième d'argent à la croix de sinople potencée ; au troisième d'argent aux trois mains dextres appaumées de carnation ; au quatrième d'azur au lion d'or rampant tenant par la griffe sénestre une balance d'argent et dans la dextre un frein d'argent bordure de sable.[102],[103],[111].

Autres personnalités en Bretagne sous l'Empire

Image Nom et blasonnement
Pierre-Ferdinand de Bausset-Roquefort (31 décembre 1757 - Béziers29 janvier 1829 - Aix-en-Provence), Grand vicaire de l’archevêque d'Aix-en-Provence puis de l’évêque d'Orange, chanoine du chapitre d'Aix et, en 1808, évêque de Vannes ( - ), baron de l'Empire (1808), archevêque d'Aix-en-Provence, Arles et Embrun (1817-1829), pair de France (1825),
    • Armes de baron de l'Empire : D'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux étoiles d'argent et en pointe d'un rocher de six coupeaux du même, mouvant de la pointe[3],[102], à la bordure d'hermine ; au canton des barons-évêques brochant.[102]
Jean-Baptiste Bertrand-Geslin (10 septembre 1770 - Le Luc6 octobre 1843 - Le Luc), maire de Nantes, Député des Cent-Jours, Baron de Bertrand Geslin et de l'Empire (décret du , lettres patentes signées à Rambouillet le ), Légionnaire (), puis Officier (décret du ), et, de nouveau Officier de la Légion d'honneur ()

Écartelé, au premier d'or, à la bande d'azur, chargée de trois étoiles d'argent ; au deuxième des barons pris parmi les maires ; au troisième d'azur au vaisseau à trois mats voguant sur une mer d'argent ; au quatrième de sable au casque taré de fasce d'or, traversé en bande d'une épée haute d'argent.[112]

Étienne Célestin Enoch (22 novembre 1739 - Hénin-Liétard19 mai 1825 - Saint-Denis), Évêque de Rennes (1805-1819), puis chanoine de Saint-Denis, membre de la Légion d'honneur, Baron de l'Empire (16 décembre 1810),
  • Armes portés de 1805 à 1810 : D’azur chargé de ses initiales E.C.E entrelacées d’argent. Écu timbré d'une crosse et d'une mître et sommé d'un chapeau à dix houppes[113],[114],[115]
  • Armes de Baron de l'Empire (1810) : De sable à trois bourdons de pèlerins en pal d'argent, au chef du même chargé de trois coquille de sable ; au canton des barons évêques brochant.[114]
Louis Joseph Victor Jullien de Bidon (12 mars 1764 - Lapalud - Lapalud), général de brigade (), Préfet du Morbihan ( - , - (Cent-Jours)), conseiller d'État (le 12 pluviôse an XII, en service extraordinaire du au ), Maire de Lapalud ( - ), Comte de l'Empire (lettres patentes du ), Légionnaire (19 frimaire an XII : ), puis, Commandeur de la Légion d'honneur (25 prairial an XII : ),

Écartelé : au 1, de gueules, au lion d'or ; au 2, d'or, à un ours rampant de sable, posé en bande ; au 3, d'or, à un palmier de sinople ; au 4, d'hermine plein ; au canton des Comtes Conseillers d'État brochant sur la partition. Quatre lambrequins, deux d'or et deux d'argent, toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent[3],[116],[117]

Antoine Philippe Fiacre Ghislain de Visscher de Celles (10 octobre 1779 - Bruxelles1er novembre 1841 - Paris), baron de Celles, maire de Hever (vers 1800), membre du conseil municipal de Bruxelles (décret impérial du 5 brumaire an XIII), du conseil général et du conseil électoral du département de la Dyle, Auditeur au Conseil d'État (11 février 1806), maître des requêtes (11 juin de la même année), Préfet de Loire-Inférieure (, arrive à Nantes le - 1810), Préfet du Zuyderzée (, arrive à Amsterdam le - ), Membre du Congrès national de Belgique (1830), Ministre plénipotentiaire de Belgique, Conseiller d'État, (1834), comte de Celles et de l'Empire (lettres patentes du ), chevalier de la Légion d'honneur (1809),

Notes et références

  1. Gelre 1370-1414, p. 71v & 72r.
  2. Mémoires pour servir à l'histoire de Bretagne; par don Morice, page 13.
  3. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. 1 et 2, Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887
  4. bzh.44.free.fr 2007.
  5. Boceret 1890.
  6. Texte emprunté au Psaume 1er. Le roi prophète y compare l'homme de bien à un arbre planté sur le bord des eaux vives. Les feuilles ne tomberont pas, parce que ses racines sont toujours baignées par une source féconde. Les quintefeuilles ou roses des armoiries, sont le corps de cette devise. Elle a été portée par le cardinal de Bourbon.
  7. earlyblazon.com 2001-2010, p. Brittany : Vassalspeers.
  8. Dom Morice, Preuves de l'Histoire de Bretagne, Planches des sceaux no 178
  9. Potier de Courcy 1846-1862.
  10. Mémoires de la Société archéologique de Touraine : Série in-80, vol. 1 à 2, Société archéologique de Touraine, (lire en ligne)
  11. pagesperso-orange.fr/jean-claude.colrat
  12. Aage (de L’) ; Âge (L’) ; Lage ; Terres possédées : Kergomo, Frano, Villesmier, la Châtre, Kerigomar, Kergueneven, Volude, Villeneuve, Landry, Runeufve, Beauchêne, Frémeur, Vareille, Moreac, le Rivaut, l’Aage, la Rivière.
  13. Laubrière 1844.
  14. Honneurs de la Cour : Madame la comtesse de L'Aage de Volude, le 10 janvier 1782 ; M. de vicomte de L'Aage de Volude, le 19 mars 1782.
  15. Mémorial historique de la noblesse, A.-J. Duvergier, 1840
  16. En héraldique les larmes sont toujours d'argent
  17. « Nobiliaire et armorial de Bretagne/Tome I - Wikisource », sur fr.wikisource.org (consulté le 7 décembre 2015)
  18. Dictionnaire héraldique de Bretagne
  19. G. Le Borgne"
  20. Dictionnaire historique et héraldique de la noblesse française : rédigé dans l'ordre patronymique d'après les archives des anciens parlements, les manuscrits de d'Hozier et les travaux des auteurs ; contenant un vocabulaire du blason, et la notice des familles nobles existant actuellement en France avec la description et le dessin de leurs armes (1895), par Dayre de Mailhol.
  21. Hozier 1696.
  22. « Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/71 - Wikisource », sur fr.wikisource.org (consulté le 15 octobre 2018)
  23. Massicotte 1915, p. 52.
  24. Pastoureau 1976.
  25. Cet hémistiche d'Horace (ode 3, livre 3) est tiré de l'ode magnifique dans laquelle le poète latin fait le portrait de l'homme juste et énergique. Il a été pris comme devise par les Beaumont, par allusion à leur nom. Une montagne élevée et bien assise sur sa base défie la fureur des éléments et est l'emblème de la force.
  26. Annuaire historique, généalogique et héraldique de l'ancienne noblesse de France, Nicolas Viton de Saint-Allais, 1835.
  27. Le mot Bigot est tiré des deux mots anglais: by god, qui signifient par Dieu. Le nom de cette maison a donc amené tout naturellement sa devise.
  28. Vicomte de Magny, Le nobiliaire universel : ou, Recueil général des généalogies historiques et veridiques des maisons nobles de l'Europe, vol. 3, Institut héraldique, (lire en ligne)
  29. Saint-Houardon 2007, p. 403.
  30. Potier de Courcy, I, 73, Briant p. 42,Beauregard p.81,Du Pérré p.11, Du Plessis p.31, RP Toussaint de Saint Luc, III, p.46B, N°189, Guerin I, p.75 pl.20 & 268, Saint Allais V, p.416, Dictionnaire Heraldique de Bretagne, p.7 & 187, "Preuves..." Dom Morice, Vol. II, 1250, Henri Jougla de Morenas, Frotier de la Messelière, JP. Rietstap, T.1, Brian de Laubière, René de Kerviller, Jérôme FLOURY & Eric LORANT, Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, d'après la réformation de la noblesse 1668-1672 et les arrêts de l'Intendance du Conseil et du Parlement, 2000, III t.
  31. Cette devise est celle de Richard et d'Edmond Brossart ; gentilshommes verriers à Arques, en Normandie, vers le commencement du XVIe siècle. Portée aussi par Pépin de Sailly.
  32. La rose des armoiries forme le corps de cette devise. Elle est célèbre. On l'a quelquefois trouvée trop orgueilleuse, et l'on a ri de voir des hommes se comparer à une fleur. Nous ne croyons pas que ce reproche soit fondé. Si la seconde partie: eques equitum, s'adresse aux hommes et vante leurs vertus guerrières, la première s'adresse aux femmes de la maison de Bruc, et veut peindre leur beauté. On peut l'entendre autrement et dire: De même que la rose est la reine des fleurs. les gentilshommes de cette maison sont les chevaliers des chevaliers. C'est, croyons-nous, le sens primitif, mais, lorsque par suite d'une grâce éclatante reçue de la sainte Vierge, un de Bruc eut obtenu de placer son image en cimier, et changea eques equitum en virgo Maria in te confido, le sens devint clair et l'interprétation facile ; c'est un hommage rendu à Marie, Vierge des Vierges, fleur des fleurs, rose mystique, et un cri de confiance vers une patronne puissante et vénérée.
  33. On chercherait vainement le corps de la devise de la maison de Chabot dans ses armoiries; c'est une balle de paume. Ce fut Philippe Chabot, amiral de France, en 1543, qui la choisit. On peut faire un rapprochement entre sa vie et cette devise. D'abord, comblé d'honneurs par François Ier il tomba ensuite en disgrâce, et fut éloigné de-la cour, mais bientôt il reprit son empire sur l'esprit du roi et devint plus puissant qu'auparavant. De même une balle de paume rebondit sur la raquette qui l'a frappée.
  34. Anoblissement par charges de secrétaires du Roi
  35. , Gustave D'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle (Évreux: Hérissey, 1911), pp. 12-14.
  36. , D'Est-Ange, ibid., p. 13.
  37. Annuaire de la noblesse de France et des maisons souveraines de l'Europe, ed. Borel d'Hauterive (Paris, 1849-1850), p. 313.
  38. Duvergier 1840.
  39. Cette devise, hémistiche du sixième livre de l'Énéide, a pour corps le dextrochère des armoiries. Dans Virgile: Non inferiora secutus, signifient que Misène, après la mort d'Hector, s'est attaché à la fortune d'Enée, et que les vertus de son dernier compagnon ne sont pas moindres que celles du premier. Celui qui l'a portée le premier est vraisemblablement Olivier du Chastellier, président à mortier en 1594. Mais avant lui Marguerite d'Orléans, reine de Navarre, l'avait écrite au-dessous d'un souci, emblème du soleil, et qui dit-on se tourne vers lui et l'accompagne dans sa course. (C, Paradin, p. 46). C'était aussi la devise de Lancelot du Lac, auteur dramatique et capitaine, qui la portait surmontée d'un homme foulant un monde aux pieds, tenant d'une main une palme de l'autre une épée nue, entourée d'un rouleau de papier, sur lequel elle était répétée. Le comte de Sainte-Aldegonde, pair de France et la famille d'Archamps, à Besançon, la portent aussi.
  40. Chaix d'Est-Ange
  41. D'or à deux serpents entrelacés et adossés de sable ; au chef de même, chargé d'une étoile à six rais d'argent ; alias : écartelé de Brie. sont les armes de la famille Cohon du Parc selon Odile Halbert. Site externe : http://www.odile-halbert.com/Histoire/Celebre/Cohon.htm, consulté le 12/2014.
  42. Archives nobiliaires universelles: bulletin du Collège archéologique et héraldique de France, Secrétariat du Collège héraldique de France, 1843
  43. Saint-Houardon 2007.
  44. (règlement de 1816)
  45. Armorial Pol Potier de Courcy
  46. Cette devise a pour corps le griffon des armoiries. Cette devise et ce cri sont rapportés dans la Réformation de 1669. Le cri est l'origine du nom de la famille. Au Moyen Âge on disait un estourbillon pour un tourbillon; exemple: "Il s'éleva devant le roy un grand estourbeillon de fouldre ", (Froissart). D'après une tradition respectable, appuyée sur la concordance des noms, de lieux et des dates, le premier titulaire aurait été un soldat de l'armée d'un comte de Rennes. Ce dernier en le voyant s'élancer dans la mêlée à un combat contre les Normands, comme un estourbillon, lui aurait dès lors attribué ce nom, en attachant désormais le dit Estourbeillon à sa personne.
  47. Henri Gourdon de Genouillac, Recueil d'armoiries des maisons nobles de France, vol. 25, E. Dentu, , 450 p. (lire en ligne)
  48. Le Marquis de Magny, Livre d'or de la noblesse, (lire en ligne), De Hédouville
  49. Descendants des Frain, Sieurs de la Motte, Bretagne, Vitré, XVIIIe siècle, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, Gustave Chaix d'Est-Ange.
  50. Avocat du Roi, Procureur fiscal de la Baronnie de Vitré XVIIe siècle, Armorial Général de France, Édit royal de novembre 1696, Charles d'Hozier.
  51. Cette devise date de 1793. Le chevalier Pierre Galbaud du Fort, officier d'artillerie, était en 1793 sous-lieutenant au régiment d'Aquitaine, à l'armée des princes. Sa belle conduite à la prise d'une redoute située près de Belheim lui mérita les éloges du prince de Condé, et la Iettre qui suit datée de Gerrnersheim, 27 juillet 1793 : " Mon cher du Fort, A la satisfaction que m'a fait éprouver votre belle conduite à l'affaire de Belheim, j'ajoute le plaisir de vous annoncer que Monsieur le Régent vous autorise à joindre à vos armes la devise in fide maneo, qui apprendra à tous combien vous avez toujours été fidèle et dévoué à la cause du Roi. Recevez. etc. "
  52. Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome IV, Paris, 1949, n° 17.007
  53. « Généalogies de Goüin », sur genea-bdf.org (consulté le 1er janvier 2012)
  54. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial Général
  55. « Base de données du [[Musée Dobrée]] », sur loire-atlantique.fr, Conseil général de la Loire-Atlantique (consulté le 9 janvier 2012)
  56. Sceau de 1419
  57. Lettres d’abstinence de guerre délivrées au duc Jean V de Bretagne, 6 novembre 1420, (Arch. dép. de Loire-Atlantique).
  58. Vers 900, le laird écossais Hay était à la charrue, lorsqu'il vit ses compatriotes fuyant devant les Saxons. Il s'élança suivi des femmes de son clan en poussant le cri: Hay, Hay! La devise plus récente n'est que la traduction élégante du cri.
  59. Bulletin mensuel de la société polymathique du Morbihan, 1905, page 237.
  60. Cette devise, qui fait allusion au nom de Hersart, a pour corps la herse des armoiries. De même que cet instrument renverse la crête du sillon et aplanit la terre, ainsi le guerrier vaillant doit renverser ses ennemis et faciliter le passage à ses compagnons d'armes.
  61. Louis Briant de Laubrière, Armorial breton, 1844, 2010, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 6 juillet 2012, http://www.tudchentil.org/spip.php?article687.
  62. Vicomte Albert Révérend (1844-1911), Armorial du Premier Empire : titres, majorats et armoiries concédés par Napoléon Ier, vol. 3, Paris, (4 vol. in 2) Au bureau de L'Annuaire de la noblesse, (lire en ligne)
  63. Cette devise a pour corps le fermail, seul meuble de l'écu des Kersauson, signe distinctif de leur race dès avant la première croisade. Le fermail est quelquefois un verrouil, mais ici c'est la bande du ceinturon que l'homme de guerre doit être prêt, toujours prêt à ceindre.
  64. Le Marquis de Magny, Livre d'or de la noblesse, (lire en ligne)
  65. « Loire-atlantique.fr - Culture - Portail > Blason -Blasons et familles », Lantivy (De) / Blanc du Post, sur loire-atlantique.fr, Conseil général de la Loire-Atlantique (consulté le 23 décembre 2011)
  66. Guy Le Borgne
  67. Le Bigre
  68. « Issé », Canton de Moisdon-la-Rivière, sur infobretagne.com (consulté le 23 décembre 2011)
  69. Arrêt du 9 avril 1669
  70. « Loire-atlantique.fr - Culture - Portail > Blason -Blasons et familles », Le Bouteiller, sur loire-atlantique.fr, Conseil général de la Loire-Atlantique (consulté le 19 février 2012)
  71. Mémoires sur l'état du clergé et de la noblesse de Bretagne, Volume 3, Toussaint (de Saint-Luc), Vatar, 1691 - 291 pages
  72. Cette devise a pour corps l'épée flamboyante des armoiries. Il est possible que l'étoile et le croissant soient ici pour représenter les monstres ou prodiges. On sait quelle était la peur des anciens de tout ce qui était comète ou éclipse. Cette devise fut concédée à Nabad Madec, gouverneur du Mogol, puis colonel d'infanterie et chevalier de Saint-Louis, à l'occasion de son anoblissement en 1780. Comparez avec la devise d'Acigné : Neque terrent monstra (Les monstres eux-mêmes ne m'effraient pas).
  73. Louis Briant de Laubrière, Armorial breton, 1844, 2010, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 6 juillet 2012,http://www.tudchentil.org/spip.php?article688
  74. Sceau de l'évêque de Saint-Malo, Vincent des Maretz.
  75. Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France, François-Alexandre Aubert de La Chesnaye Des Bois, https://books.google.fr/books/about/Dictionnaire_de_la_noblesse_contenant_le.html?hl=fr&id=_K_iB87Q7XsC, Schlesinger Frères, 1868.
  76. Cette troisième devise a pour corps les macles des armoiries. On trouve, dit M. Kerviler, dans une grande partie de la Bretagne, et surtout aux environs de Josselin, un silicate d'alumine ayant la forme d'un losange, au milieu duquel est un losange plus petit et noir, formant tache par conséquent. On peut aussi dire que la macle est la maille de la cotte d'armes. En ce cas, on pourrait traduire: Nom ou écu sans taches.
  77. « Loire-atlantique.fr - Culture - Portail > Blason -Blasons et familles », Gouvello (De) / Moussaye (De la), sur loire-atlantique.fr, Conseil général de la Loire-Atlantique (consulté le 23 décembre 2011)
  78. Archives nobiliaires universelles: bulletin du Collège archéologique et héraldique de France, au Secrétariat du Collège héraldique de France, 1843.
  79. Bunel 1997-2011.
  80. Famille du Perrier , Sgr dudit lieu (paroisse de Kermoroc'h), Ancienne extraction chevaleresque, réformation (1671) onze gén., réf. et montres de 1427 à 1543, évêque de Tréguier, de Cornouailles et de Saint-Brieuc.
    • Sgr de Kermouster (par. de Squiffiec),
    • de Coëtgonien (par. de Berhet), de Kerdavy (par. de Questembert), « comte » de Quintin, Sgr du Menez (par. de Plourac'h), du Plessis-Balisson (par. de ce nom),
    • de Bossac (par. de Pipriac), de Coëtcanton (par. de Melgven), de Kervastard (par. d'Elliant), de Guernancastel (par. de Plufur), de Sourdéac (par. de Glénac),
    • de Roche d'Iré (en Anjou), de Martigné-Ferchaud (par. de ce nom), d'Assé et de Lavardin (au Maine), de Kermelven (par. de Tréméven), du Bois-Garin (par. de Spézet), de Saint-Gilles, de Prémorvan, de Kergolléau, d'Espineray,
    • de Kerprigent (par. de Plounérin).
    • Alain, marié à Tiphaine du Bourné, devait un chevalier à l'ost du duc en 1294 ;
    • Guillaume, fils des précédents, épouse vers 1330, Anne, dame de Coëtgonien, dont
      • 1° Jean, tué au siège de Carthage (1390) ;
      • 2° Juhel, marié à Havoise de Quélen, père et mère de
        • 1° Geoffroi, époux en 1400 de Plézou, « comtesse » de Quintin
        • 2° Pierre, marié à Isabeau, dame du Ménez, auteur de la branche de ce nom et des Sgrs du Bois-Garin
        • 3° Olivier, auteur de la branche de Kermelven.
    La branche aînée fondue en 1482 dans la maison de Laval, d'où le Perrier a passé aux [[Rohan- Guéméné]] en 1529 et la baronnie de Quintin aux La Trémoille en 1521 ; la branche du Plessix-Balisson fondue dans Villeblanche.
    • Richard « du Poirier », évêque de Tréguier, commença la réédification de sa cathédrale en 1339 ;
    • deux chevaliers de Malte en 1651 et 1654 ;
    • un avocat général aux comptes en 1654.
  81. « Peschart » [PDF], sur tudchentil.org (consulté le 28 décembre 2011)
  82. Jougla de Morenas, Grand armorial de France, t. 5.
  83. « Pont-l'Abbé » [PDF], les armoiries de Pont-l'Abbé, sur bro-vigoudenn.com (consulté le 29 décembre 2011)
  84. Saint-Houardon 2007, p. 329.
  85. Bulletin de la Société polymathique du Morbihan, 1906, page 131.
  86. tel que précisé dans les archives familiales (consultables aux archives départementales du Morbihan) et confirmé par
  87. François-Alexandre Aubert de la Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la noblesse française, t. 11, Paris, Antoine Baudet, (lire en ligne), p. 537 à 540
  88. Aucun nobiliaire ne mentionne la subsistance de cette famille citée en 1481. Le nom de famille Quémeneur est lui répandue en Bretagne.
  89. Le Marquis de Magny, Livre d'or de la noblesse, (lire en ligne), De Hédouville
  90. Source : Dictionnaire de François Alexandre Aubert de la Chesnaye-Desbois
  91. Nobiliaire et armorial de Bretagne, volume 2, par Pol Poitier de Courcy
  92. Philippe Caron, « Rosnyvinen (de) », Réformation de la noblesse (1669), sur tudchentil.org (consulté le 1er janvier 2012)
  93. Fourmont 1866.
  94. Velde 2005, p. Lay peers.
  95. Moreri, Dictionnaire historique – Nobiliaire de Bretagne
  96. VOLUMES RELIES du Cabinet des titres : recherches de noblesse, armoriaux, preuves, histoires généalogiques. Armorial général de France, dressé, en vertu de l'édit de 1696, par Charles D'HOZIER. (1697-1709). VIII Bretagne, I. Date d'édition : 1701-1800, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Français 32235, Date de mise en ligne : 15/10/2007. Blason de René, Pierre, Sainte et Claude de Saffré vue 866.
  97. Louis-Pierre d'Hozier, Armorial général de France, vol. 7, Firmin-Didot, (lire en ligne)
  98. La Chesnaye des Bois
  99. Chartes des Blancs-Manteaux, sur le manuscrit dit de « L'Arsenal »
  100. Jehan 1er de La Vallée, Signataire du 2d traité de Guérande 1381
  101. « BB/29/972 page 472. », Titre de chevalier accordé à Joseph, Constant, Amédée, Conrad Berthois, à la suite du décret du le nommant membre de la Légion d'honneur. Paris ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  102. Source : Armorial de l'Empire français - par M. Alcide Georgel - 1870. L'Institut, L'Université, Les Écoles publiques. Texte téléchargé depuis le site de la Bibliothèque Nationale de France.
  103. Roret 1854.
  104. Michel Augustin de Goyon sur roglo.eu
  105. « BB/29/974 page 217. », Titre de comte accordé à François, Scholastique Guéhéneuc. Compiègne ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  106. « BB/29/970 page 506. », Titre de chevalier accordé à Charles, Angélique, François Huchet de la Bédoyère, à la suite du décret du le nommant membre de la Légion d'honneur. Fontainebleau ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  107. Source : www.lillempire.fr : Lille et le Nord, du Consulat au Second Empire
  108. « BB/29/967 page 394. », Titre de baron, accordé par décret du , à Auguste, Frédéric de Talhouet. Palais de Trianon ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  109. « BB/29/974 page 52. », Titre de comte accordé à Mathieu, Augustin Cornet. Bayonne ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  110. Pouliquen 2004.
  111. « BB/29/974 page 98. », Titre de comte accordé à Jean, Denys Lanjuinais. Bayonne ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  112. Registre du Sceau - BB/29/967 ; 1re série. Collations de titres. Registre II. ; SC 2 ; RE C 38. Collation de titres : comtes, barons et chevaliers de l'Empire.. 31 janvier 1810 - 27 septembre 1810"
  113. Source : erminig.ath.cx
  114. Site officiel du Diocèse de Rennes : Héraldique ecclésiastique
  115. L'évêché et le chapitre de Rennes de 1801 à 1850 sur www.infobretagne.com
  116. La noblesse d'Empire sur http://thierry.pouliquen.free.fr
  117. Source : FranceGenWeb
  118. Listes des titres de noblesse, chevalerie, et autres marques d'honneur accordées par les souverains des Pays-Bas, depuis 1659 jusqu'à 1794 : précédées d'une notice historique, Publié par Vandale, 1847

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi

Articles connexes

Offices du Duché de Bretagne

Capitaine des villes de Bretagne

Évêques de Bretagne

Liens externes

  • Portail de l’héraldique
  • Portail de la généalogie
  • Portail de la Bretagne
  • Portail du duché de Bretagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.