Arnaud Ier de Fenouillet

Arnaud Ier[1] de Fenouillet, vicomte de Fenouillet (avant – † à Lagrasse), est un vicomte de Fenouillèdes, de 1165 à 1173.

Arnaud Ier de Fenouillet
Titre de noblesse
Vicomte (Vicomté de Fenouillèdes)
Successeur
Biographie
Décès
Activité
Aristocrate

Biographie

Il est le fils d’Udalgar II de Fenouillet et de Noiricia, et frère de Pierre III de Fenouillet précédent vicomte de Fenouillèdes. Sa fille unique et héritière Ava de Fenouillet lui succède en 1173.

Le Fenolhedés est inféodé à la vicomté de Narbonne par le roi d'Aragon en tant que comte de Barcelone, seigneurs éminents du Fenouillèdes depuis 1131. Ainsi la vicomtesse Ermengarde de Narbonne arbitre en 1170 une dispute entre d'un côté Arnaud et Bérenger de Peyrepertuse son héritier, et d'un autre l'abbaye de Saint-Martin-Lys représentée par l'abbaye de Saint-Pons-de-Thomières.

Il fait fortifier Saint-Paul de Fenouillet en 1173, qui appartient pourtant à l'abbaye d'Alet-les-Bains.

Arnaud teste une première fois le en faveur de sa femme Adélaïde, et si elle se remariait, en faveur de ses quatre soeurs Aude, Brunissende, Deoda et Alamanda[2]. Il dicte un nouveau testament en octobre de la même année dans la maison de Bérenguer Pellipar à Lagrasse, dans la vicomté de Narbonne[2],[3]. Par son testament il lègue la majeure partie de son héritage à son héritier, garçon ou fille, s'il se trouvait que sa femme était enceinte. Bérenger de Peyrepertuse, son neveu serait l'héritier principal si cet enfant à naitre n'atteignait pas l'âge adulte. C'est finalement sa fille Ava qui lui succède dans ses biens, ce qui laisse présager qu'elle est née posthume, quelques mois plus tard en 1173 ou 1174.

Mariage et enfants

Il épouse Ermengarde, d'ascendance inconnue, de laquelle il a : Ava, vicomtesse de Fenouillet (1173-1229)

Notes et références

  1. Fluviá y Escorsa, Armando de., Els primitius comtats i vescomtats de Catalunya : cronologia de comtes i vescomtes, Enciclopèdia Catalana, , 232 p. (ISBN 978-84-7739-076-3 et 9788477390763, OCLC 21442793, lire en ligne)
  2. (ca) Rodrigue Tréton, Diplomatari del Masdèu, Barcelone, Fundació Noguera, (lire en ligne), document n°93-94
  3. Testament, publication de testament et ordre public en Catalogne et Languedoc (IXe-XIIe), (lire en ligne)
  • Portail du Moyen Âge
  • Portail des Pyrénées-Orientales
  • Portail de l’Aude
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.