Assemblée nationale (Koweït)

L'Assemblée nationale (en arabe مجلس الأمة) est le parlement monocamérale de l'État du Koweït. L'Assemblée nationale se réunit à Koweït. Les membres sont choisis via une élection directe ; le pays est divisé en cinq circonscriptions électorales avec dix membres représentants chaque circonscription. Il n'y a pas de parti politique officielle au Koweït, les candidats sont donc tous étiquetés comme indépendants durant les élections. Une fois élus, les membres dorment généralement des groupes parlementaires informels. L'Assemblée nationale est cosntituée cinquante membres élus ainsi que jusqu'à quinze ministres du gouvernement désignés. Le [1], l'émir du Koweït Sabah al-Ahmad al-Jabir al-Sabah publie un décret dissolvant l'Assemblée nationale en citant des défis de sécurité[2]. Cela a conduit à des élections anticipées qui ont eu lieu le .

Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Assemblée nationale.
Assemblée nationale
Majlis al-ʾUmma al-Kuwaytiyy
مجلس الأمة الكويتي

Blason de l'Assemblée nationale du Koweït
Présentation
Type monocamérale
Lieu Koweït
Présidence
Élection 11 décembre 2016
Structure
Membres 50 (+15)

Bâtiment de l'Assemblée nationale du Koweït (ar)

Divers
Site web (ar) kna.kw

Aperçu

Équilibre des sexes

Les femmes ont obtenu le droit de vote en 2005[3]. Aucune femme candidates n'a remporté de siège durant les élections de 2006 et de 2008[4]. Des femmes ont gagné des sièges à l'Assemblée nationale pour la première fois aux élections de 2009, dans lesquelles quatre femmes, Aseel al-Awadhi, Rola Dashti, Massouma al-Mubarak et Salwa al-Jassar[3] ont été élues.

Notes et références

  1. « Dissolution du Parlement koweïtien sur fond de tensions politiques », sur lepoint.fr, Le Point, (consulté le 6 mars 2020).
  2. « Koweit: l'émir dissout le parlement, de nouvelles élections d'ici deux mois », sur rfi.fr, Radio France international, (consulté le 6 mars 2020).
  3. « Les femmes font une entrée historique au Parlement », sur nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le 6 mars 2020).
  4. Gilles Paris, « Quatre femmes élues députées au Koweït », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 6 mars 2020).

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique
  • Portail du Koweït
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.