Association des sciences et technologies de l'information

La Fédération française des Associations des sciences et technologies de l’information (ASTI), est la société savante française d’informatique de 1998 à 2011. Elle remplace alors l'Association française pour la cybernétique économique et technique (AFCET) qui a tenu ce rôle de 1968 à 1998.

Pour les articles homonymes, voir Asti (homonymie).
Association des sciences et technologies de l'information
Histoire
Fondation
Dissolution
Successeur
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Pays

L’ASTI regroupait notamment les communautés :

  • de terminologie (AILF)
  • de système (Association Sigops de France, ASF)
  • des enseignants-chercheurs en informatique (SPECIF et association EPI pour le secondaire)
  • d’informatique fondamentale (AFIF)
  • de programmation logique et de programmation par contraintes (AFPC)
  • d’informatique de gestion (INFORSID)
  • de maîtrise des systèmes d'information (ADELI)
  • d’intelligence artificielle (AFIA)
  • de reconnaissance des formes (AFRIF)
  • des enseignants-chercheurs en automatique (Club EEA)
  • de traitement de la langue naturelle écrite (ATALA, GRCE) et parlée (AFCP)
  • de traitement graphique (AFIG)
  • de traitement du signal (GRETSI)
  • de traitement d’images (ACM-Siggraph Paris, AFRIF, GRETSI)
  • de sciences cognitives ((RC)
  • d’interaction homme-machine (AFIHM)

Le rôle de l'ASTI a été repris en partie par la Société des personnels enseignants et chercheurs en informatique de France (SPECIF, créée en 1985), qui est la société savante en informatique en France depuis sa transformation en Société informatique de France en 2012.

Liens externes

  • Portail des associations
  • Portail de l’informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.