Auguste Payen

Auguste Payen (7 juin 1801, Bruxelles - 16 avril 1877, Saint-Josse-ten-Noode) est un architecte néo-classique belge qui fut actif sous le règne de Léopold 1er.

Auguste Payen

Anciens pavillons d'octroi de la Porte de Namur
construits par Payen en 1834-1836
Présentation
Naissance
Bruxelles
Décès (à 75 ans)
Saint-Josse-ten-Noode
Nationalité belge
Mouvement Architecture néo-classique

Biographie

Auguste Payen, appartient une famille d'architectes tournaisiens, il est le fils de l'architecte Auguste Payen l'Aîné (1759-1812), frère de l'architecte Antoine Payen l'Aîné (1749-1798)[1].

Auguste Payen le Jeune suivit à l'académie de Tournai les cours de Bruno Renard, concepteur du bâtiment des Houillères d'Hornu (appelé aujourd'hui « Grand-Hornu »)[2].

Payen devint ensuite le collaborateur de Nicolas Roget, architecte de la Ville de Bruxelles, avec qui il conçut de 1826 à 1832 l'observatoire de Bruxelles[2], situé place Quetelet.

Après l'indépendance belge, il devint en 1841 l'architecte des chemins de fer belges, pour lesquels il construisit de nombreuses gares[2].

Il figure dans la liste des fondateurs de l'Université libre de Bruxelles[3].

Réalisations

  • 1828 : transformation des "salles de l'Ancienne Cour" du Palais de Charles de Lorraine (avec Nicolas Roget)[4]
  • 1832 : pavillons d'octroi de la Porte d'Anderlecht[5]
  • 1832-1834 : pavillons d'octroi de la Porte de Ninove[6],[7]
  • 1836-1841 : abattoir de la Ville de Bruxelles (démoli en 1926)[10], boulevard de l'Abattoir
  • 1837 : gare de Gand-Sud : remplacée par Gand-Saint-Pierre, plus excentrée, et démolie en 1930
  • 1840 : « Grande écluse » de Bruxelles (« grote spuy »)[11], boulevard Poincaré 77 à Anderlecht (transformée ultérieurement par Suys)
  • 1841-1844 : gare de Bruges (démontée et transférée plus tard à Renaix)
  • 1853 : maison néoclassique, rue Neuve 18 (actuellement transformée)[13]

Bibliographie

  • Éric Hennaut, "Payen, Auguste", dans : Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, Anvers : Fonds Mercator, 2003, p. 446.

Notes et références

  1. Éric Hennaut, "Payen, Auguste", dans : Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, Anvers : Fonds Mercator, 2003, p. 446 : « Issu d'une famille d'architectes d'origine tournaisienne, il est le fils d'Auguste Payen (1759-1812) et le petit-neveu d'Antoine Payen ((1749-1798), collaborateur de Charles de Wailly ».
  2. Le patrimoine ferroviaire, Cahiers de l'Urbanisme no 40-41, Ministère de la Région Wallonne, Mardaga, septembre 2002,p. 115
  3. Léon Vanderkindere, " Liste des Fondateurs", dans : L'université de Bruxelles 1834-1884 . Notice historique, Bruxelles (P. Weissenbruch), 1884 : "Payen aîné, archit. F. de Namur, 130".
  4. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1C, Pentagone N-Z, Pierre Mardaga éditeur, 1994, p. 172
  5. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1B, Pentagone E-M, Pierre Mardaga éditeur, 1993, p. 49
  6. Brochure des journées du patrimoine 2010 de la Région de Bruxelles-Capitale, p. 10
  7. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1C, Pentagone N-Z, Pierre Mardaga éditeur, 1994, p. 31
  8. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1C, Pentagone N-Z, Pierre Mardaga éditeur, 1994, p. 185
  9. Brochure des journées du patrimoine 2011 de la Région de Bruxelles-Capitale, p. 7
  10. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1A, Pentagone A-D, Pierre Mardaga éditeur, 1989, p. 1
  11. Brochure des journées du patrimoine 2011 de la Région de Bruxelles-Capitale, p. 75
  12. Site scotty.be Tournai la gare : Projets Tournai lire (consulté le 21 avril 2012).
  13. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1C, Pentagone N-Z, Pierre Mardaga éditeur, 1994, p. 14
  14. Site lesoir.be, Dialogue : Patrimoine - la gare de Forest-Midi, publié le 2 mai 1992 lire (consulté le 10 juin 2012)
  15. La Gare du Midi sur le site de l'inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale
  16. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1B, Pentagone E-M, Pierre Mardaga éditeur, 1993, p. 35

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de Bruxelles
  • Portail du XIXe siècle
  • Portail du chemin de fer
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.