Automotrice AM86

La série 900 est une série d'automotrices doubles (deux voitures) de la SNCB ; elles sont appelées plus couramment Sprinter (prononcé sprintèrre) ou encore AM 86 d'après l'année de début de construction : de 1986 à 1991. Elle est caractéristique par sa paroi frontale typique qui a la forme d'un masque de plongée (ce qui a amené à les surnommer également AM Cousteau). Ces automotrices ont une faible masse; ainsi lors de conditions d'adhérence réduite, les performances de freinage et de traction sont fortement dégradées.

Série 09 / AM 86 (SNCB)
Identification
Exploitant(s) SNCB
Désignation 901-952
Surnom Sprinter
Masque de plongée
Cousteau
Composition M + R
Nombre 52
Effectif 51
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Captage pantographe
Tension ligne de contact 3000 V
Vitesse maximale 120 km/h

Histoire

Dans un premier temps 35 automotrices ont été commandées ; plus tard, 35 autres devaient suivre, presque identiques, mais seules 17 ont été livrées.

En 2012, l'automotrice 916 a été la première à subir une rénovation sur le modèle des AM 80 modernisées ; toutes ont été traitées entre 2012 et 2018.

Caractéristiques

  • Places : 198 (dont 40 en première classe)
  • Puissance du moteur : 770 kW
  • Vitesse maximale : 120 km/h
  • Attelage automatique George Fischer

Services effectués

Autrefois plus largement répandues dans le centre et le nord du pays, elles ont désormais été en grande partie été concentrées sur la lignes 26 et les alentours de Malines. Elles y assurent les trains S5 (Malines - Hal/Enghien/Grammont), S7 (Malines - Hal) et S9 (Louvain - Braine-l’Alleud)

On peut également en observer sur quelques trains L Anvers-Central - Lokeren en Alternance avec d’autres séries.

En heure de pointe, elles sont utilisées sur des trains P entre

Tout comme les voitures M5, ce matériel circule uniquement en semaine[1]. La SNCB disposant désormais d’assez de matériel moderne pour se passer de ces automotrices durant les weekends, période où la demande est moindre.

Images

Notes et références

  1. « BeLuxTrains en français », sur beluxtrains.net (consulté le 14 avril 2018)

Liens externes

  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.