Awsa

L'Awsa, parfois transcrit Aoussa, est la zone du delta intérieur de l'Awash, à l'Est de l'Éthiopie, dans la région Afar.

Pour l'ancien awraja, voir Awsa (awraja).
Le Sultanat Awsa vers 1880.

L'Awsa est le siège d'une entité politique autonome, restée pratiquement indépendante jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Son dernier dirigeant, parfois appelé «sultan», fut Ali Mirah Hanfare[1], déposé par les autorités éthiopiennes après la révolution de 1974.

Le territoire soumis à son contrôle à la fin du XIXe siècle et au début du XXe comprenait des espaces aujourd'hui compris à l'ouest de la République de Djibouti.

Les sultans précédents étaient Mahamad Hanfare (1861-1902), puis Mahámmad Yayyó jusqu'en 1945. À la mort d'Ali Mirah, son fils Hanfaré Ali Mirah est officiellement intronisé en [2].

Notes et références

  1. Aramis Houmed Soule [2005].
  2. Un compte-rendu de la cérémonie.

Bibliographie

  • Aramis Houmed Soulé, Deux vies dans l'histoire de la Corne de l'Afrique. Mahamad Hanfare (1961-1902) et Ali Mirah Hanfare (1944- ) sultans afars, Centre français des études éthiopiennes, Etudes éthiopiennes n° 2, Addis Abeba, 2005 (2011), 137 p.
  • Morin (Didier), Dictionnaire historique afar (1288-1982), Paris, Karthala, 2004, 303 p.

Articles connexes

  • Portail de l’Éthiopie
  • Portail de Djibouti
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.