Aya Sameshima

Aya Sameshima (鮫島彩, Sameshima Aya) est une footballeuse japonaise, née le à Utsunomiya, dans la Préfecture de Tochigi. Elle joue à l'INAC Kobe depuis la saison 2015 et compte plus de cent sélections en équipe nationale du Japon.

Aya Sameshima

Avec l'INAC Kobe en 2016.
Situation actuelle
Équipe INAC Kobe
Numéro 3
Biographie
Nationalité Japonaise
Naissance
Lieu Utsunomiya, Tochigi
Taille 1,63 m (5 4)[1]
Poste Défenseur latéral / Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
Kawachi SC Juvenile
2003-2005 Tokiwagi Gakuen
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2011 Tepco Mareeze (ja) 120 (25)
2011 Breakers de Boston 005 0(0)
2011-2012 Montpellier HSC 023 0(0)
2012-2014 Vegalta Sendai 028 0(7)
2015- INAC Kobe 108 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008- Japon 112 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 mars 2019

Biographie

Carrière en club

Évoluant au poste de défenseur, elle commence sa carrière professionnelle en 2006 au Tepco Mareeze (ja) où elle évolue pendant plusieurs années. À la suite de l'accident nucléaire de Fukushima, son club formateur n'a plus de structure et elle s'expatrie. En mars 2011, elle signe avec les Breakers de Boston dans la ligue professionnelle américaine WPS. Élle évolue durant la saison 2011 avec ce club. Sa saison avec l'équipe est celle d'une remplaçante, ne jouant que 5 matchs pour 344 minutes de jeu seulement[2]. Elle peine à s'imposer et décide alors de signer dès le mois d'août 2011 avec le Montpellier Hérault Sport Club en France où elle retrouve sa compatriote Rumi Utsugi[3]. En 2012, elle participe à la finale de la Coupe de France, perdue face à l'Olympique lyonnais sur le score de deux buts à un[4]. Après une saison, elle signe au Vegalta Sendai.

Carrière internationale

Aya Sameshima remporte en 2011 avec l'équipe nationale nipponne la coupe du monde de la FIFA alors qu'elle comptait déjà à son actif deux titres avec la sélection nationale, le titre de vainqueur des Jeux asiatiques de 2010 et le titre de vainqueur de la Coupe d'Asie de l'Est des nations en 2010. Elle est une des grandes artisanes de la victoire de son pays en finale de la coupe du monde féminine 2011[5].

Statistiques

En club

Statistiques en club de Aya Sameshima au 4 mars 2019
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueTotal
Division MB MBMBMB
2006 Tepco Mareeze (ja) Nadeshiko League 17 1 2 0-- 191
2007 Tepco Mareeze (ja) Nadeshiko L. 2 21 8 3 043 2811
2008 Tepco Mareeze (ja) Nadeshiko League 21 5 3 0-- 245
2009 Tepco Mareeze (ja) Nadeshiko League 21 1 3 1-- 242
2010 Tepco Mareeze (ja) Nadeshiko League 18 3 2 053 256
Sous-total 981813196 12025
2011 Breakers de Boston WPS 5 0 - --- 50
Sous-total 50---- 50
2011-2012 Montpellier HSC Division 1 18 0 5 0-- 230
Sous-total 18050-- 230
2012 Vegalta Sendai Nadeshiko League 6 3 2 1-- 84
2013 Vegalta Sendai Nadeshiko League 9 0 2 2-- 112
2014 Vegalta Sendai Nadeshiko League 6 0 3 1-- 91
Sous-total 21374-- 287
2015 INAC Kobe Nadeshiko League 20 0 5 0-- 250
2016 INAC Kobe Nadeshiko League 18 1 5 080 311
2017 INAC Kobe Nadeshiko League 17 0 2 050 240
2018 INAC Kobe Nadeshiko League 18 1 5 050 281
2019 INAC Kobe Nadeshiko League - - - --- 00
Sous-total 732170180 1082
Total sur la carrière 21523425276 28434

En sélection

Aya Sameshima au duel avec Tobin Heath lors des Jeux olympiques 2012.
Statistiques en sélection
Sélection Année Matchs Buts
Japon 2008 2 1
2009 3 0
2010 15 1
2011 18 0
2012 14 0
2013 3 0
2014 2 1
2015 12 1
2016 3 0
2017 13 0
2018 18 1
2019 2 0
Total 1055

Palmarès

Aya Sameshima lors de la Coupe du monde 2011 en Allemagne.

Équipe du Japon (5) :

INAC Kobe (2) :

Notes et références

  1. (en) Liste complète des équipes à la Coupe du monde 2019, sur www.fifadata.com
  2. Profil de Sameshima sur le site des Breakers de Boston
  3. « Une seconde championne du Monde au MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 14 septembre 2011)
  4. Coupe de France 2011-2012 - Finale, sur statsfootofeminin.fr, publié le 13 mai 2012
  5. Le Japon fait sensation, sur lefigaro.fr, publié le 18 juillet 2011

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.