Aymar de Blois de La Calande (1804-1874)

Aymar de Blois de La Calande ( à Ergué-Armel à Quimper), est un avocat, homme politique, député de Quimper, et archéologue sur les traces de son père Aymar de Blois de La Calande, notamment en collaborant à l’Association Bretonne.

Pour les articles homonymes, voir De Blois de La Calande.
Aymar de Blois de La Calande
Fonction
Député du Finistère
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 70 ans)
Nationalité
Activités
Famille
Père

« En s'intéressant à la ballade sur l'héritière de Kéroulas, il peut être considéré comme l'un des précurseurs dans la collecte des traditions populaires[1] ».

Avocat et royaliste en vue, il fut porté, dans le Finistère, sur la liste des candidats conservateurs à l'assemblée législative (13 mai 1849) et élu avec eux par 50 934 voix (sur 86 649 votants et 150 165 inscrits). Il vota toujours avec la majorité de droite, dont il faisait partie, s'associa au vote de l'expédition de Rome, aux poursuites décrétées contre les auteurs de la manifestation des Arts-et-Métiers, à la loi du 31 mai 1850 contre le suffrage universel, à la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement, etc.

Il ne se rallia pas au coup d'État du 2 décembre 1851 et reprit sa place au barreau.

Notes et références

  1. Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, Coop Breizh et Institut culturel de Bretagne, 1997, page 51. (Avec son père, ils ont donné leurs noms et prénoms à au moins six rues de Bretagne.)

Sources

  • Portail de l’archéologie
  • Portail de la Bretagne
  • Portail de la politique française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.