Balla Keita

Balla Keita est un homme politique de Côte d'Ivoire, né vers 1938 à Korhogo, au nord du pays et décédé le 1er août 2002 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Balla Keita
Nom de naissance Balla Keita
Naissance Korhogo, Côte d'Ivoire
Nationalité Ivoirienne


Biographie

Dans les années 1980, il occupe les postes de ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ministre de l’Enseignement primaire, de l’Enseignement secondaire dans divers gouvernements de Félix Houphouët-Boigny.

À son décès tragique, le 1er août 2002[1], un mois avant le déclenchement de la guerre civile, il est secrétaire général de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), parti politique fondé par le général Robert Gueï.

Divers

Diverses tentatives d'escroquerie circulent sur Internet, de la part de personnes se prétendant « épouse légitime » ou autre parent de Balla Keita, et cherchant soi-disant à entrer en possession de la fortune qu'il leur aurait léguée.

Notes et références

  1. (fr) Alpha Barry, « Qui a tué Balla Keïta ? », sur Jeuneafrique.com, Jeune Afrique, (consulté le 29 août 2008)

Lien externe


  • Portail de la Côte d’Ivoire
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.