Ballon d'or féminin

Le Ballon d'or féminin est une récompense attribuée à la meilleure joueuse de football de l'année.

Ballon d'or féminin

Ballon d'or féminin 2019
Description Distinction individuelle
Organisateur France Football
Date de création 2018
Dernier récipiendaire Megan Rapinoe
Site officiel France Football

Créé en 2018 par le magazine France Football[1], sur le modèle de son équivalent masculin, ce titre est attribué à la meilleure joueuse de football au monde sans distinction de championnat ni de nationalité.

Les lauréates de cette récompense individuelle sont désignées par un panel de journalistes de toutes nationalités[2].

La première édition voit le sacre, le 3 décembre 2018, de Ada Hegerberg, joueuse internationale norvégienne évoluant à l'Olympique lyonnais[3].

Palmarès

Année Ballon d'or Deuxième Troisième
2018 Ada Hegerberg
(attaquante - Olympique lyonnais)
Pernille Harder
(attaquante - VfL Wolfsburg)
Dzsenifer Marozsán
(milieu - Olympique lyonnais)
2019 Megan Rapinoe
(milieu - Seattle Reign FC)
Lucy Bronze
(défenseure - Olympique lyonnais)
Alex Morgan
(attaquante - Orlando Pride)

Statistiques

Palmarès par joueuse

Rang Joueuse 1re 2e 3e
1 Ada Hegerberg 100
Megan Rapinoe 100
2 Pernille Harder 010
Lucy Bronze 010
3 Dzsenifer Marozsán 001
Alex Morgan 001

Clubs et pays représentés

Classement des clubs et des pays en fonction du nombre de podiums :

Club Place Total
1re 2e 3e
Olympique lyonnais 1 1 1 3
Seattle Reign FC 1 1
VfL Wolfsburg 1 1
Orlando Pride 1 1
Pays Place Total
1re 2e 3e
États-Unis 1 1 2
Norvège 1 1
Angleterre 1 1
Danemark 1 1
Allemagne 1 1

Notes et références

  1. « « France Football » annonce la création d’un Ballon d’or féminin », sur www.lemonde.fr, (consulté le 11 octobre 2018)
  2. « France Football lance son Ballon d'Or pour les femmes », sur www.francefootball.fr, (consulté le 11 octobre 2018)
  3. Ballon d'Or féminin France Football 2018 : Ada Hegerberg (Olympique Lyonnais) sacrée
  • Portail du football
  • Portail des récompenses et distinctions
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.