Ban de Bénoïc

Le roi Ban de Benoïc est un personnage du cycle arthurien. Il est l’époux de la reine Élaine[1]. Le royaume de Bénoïc, dont la capitale est Trèbe, est situé aux marches de la Bretagne armoricaine et de la Gaule. Il est dans la légende le père de Lancelot du Lac et d’Hector des Mares, le grand-père de Galaad et le frère du roi Bohort de Gaunes.

Blason de Ban de Bénoïc
D'argent à trois bandes de gueules.
devise: A L'AVENTVRE

Son château est situé au milieu d’un marais réputé imprenable, mais le seigneur voisin, le roi Claudas de la Terre Déserte, réussit à l’incendier. Ban de Bénoïc, accablé par le désastre, meurt de chagrin, laissant sa femme et son enfant Lancelot, au bord du lac. Prise de pitié[réf. souhaitée] devant l’égarement de la reine éplorée, la fée Viviane se saisit de l’enfant et plongea dans le lac, le mettant en sécurité dans son mythique palais de cristal.

La guerre entre le roi Ban et Claudas symbolise la lutte des Bretons contre les Francs[2].

Notes et références

  1. (fr) « Ban de Bénoïc », sur www.histoiredumonde.net (consulté le 25 novembre 2010)
  2. Jean Markale, Le Roi Arthur et la société celtique, 1976
  • Portail du monde celtique
  • Portail de la légende arthurienne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.