Barbara Keyfitz

Carrière professionnelle

Keyfitz effectue ses études de premier cycle à l'Université de Toronto[1] et a obtenu un doctorat en 1970 au Courant Institute of Mathematical Sciences de l'Université de New York, sous la supervision de Peter Lax[2]. Avant de prendre son poste actuel dans l'Ohio, elle a enseigné à l'Université Columbia comme professeure assistante de 1970 à 1976, à l'Université de Princeton comme maître de conférences (Lecturer) de 1977 à 1979, à l'Université d'État de l'Arizona d'abord comme professeure assistante (1979–1981) puis professeure associée (1981–1983), et l'Université de Houston. À Houston, elle a été professeure titulaire de la chaire John et Rebecca Moores de mathématiques. Elle a aussi été directrice de l'Institut Fields de 2004 à 2008[1].

Elle a également été professeure invitée à l'Université Nice-Sophia-Antipolis (1980), l'Université Duke (1981), l'Université de Californie à Berkeley (1982), l'Université Jean-Monnet-Saint-Étienne (1988), l'Institute of Mathematics and its Applications (1989), l'Université de Warwick (1989), l'Institut Fields à l'Université de Waterloo (1993), l'Université Brown (1999–2000), l'Université chinoise de Hong Kong (2001) et au National Center for Theoretical Sciences Taiwan (2002).

Elle a été présidente de l'Association for Women in Mathematics, de 2005 à 2006[3] et, en 2011, elle est devenue présidente de l'International Council for Industrial and Applied Mathematics[4].

Publications

  • Barbara Keyfitz Quinn : Time-Decreasing Functionals of Nonlinear Conservation Laws. Thèse (Ph. D.), New York University, 1970[5] ou Time-decreasing functionals of solutions of nonlinear equations exhibiting shock waves [6]
  • Barbara Lee Keyfitz et Herbert C. Kranzer (éd): Nonstrictly hyperbolic conservation laws. Proceedings of an AMS Special Session held January 9–10, 1985 (= Contemporary mathematics, n°60). American Mathematical Society, Providence 1987, (ISBN 0-8218-5069-5)
  • Barbara Lee Keyfitz, Michael Shearer (éd): Nonlinear evolution equations that change type (IMA volumes in mathematics and its applications, n°27). Springer, Berlin 1990, (ISBN 3-540-97353-2)

Prix et distinctions

Keyfitz est la lauréate 2005 du Prix Krieger-Nelson de la Société mathématique du Canada[7], en 2006 elle reçoit l'Esther Farfel Award de l'Université de Houston, en 2011 elle est lauréate de la conférence Noether[8] par l'Association for Women in Mathematics[1].

En 2012, elle est lauréate du Prix SIAM pour services rendus à la profession, ainsi que lauréate de la Conférence Sofia Kovalevskaïa décernée par la Society for Industrial and Applied Mathematics (SIAM) conjointement avec l'Association for Women in Mathematics (AWM)[3].

En 2012, elle est devenue membre de l'American Mathematical Society[9]. Elle est également membre de l'Association américaine pour l'avancement des sciences et de la Society for Industrial and Applied Mathematics[1], ainsi que de Sigma Xi à l'Université Cornell, de la Société mathématique du Canada et de la Canadian Applied and Industrial Mathematics Society.

Vie privée

Keyfitz est la fille du démographe canadien Nathan Keyfitz (1913–2010) et de Beatrice (Orkin) Keyfitz (1913–2009). Elle est mariée avec le mathématicien Martin Golubitsky (en).

Liens externes

Bibliographie

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Barbara Keyfitz » (voir la liste des auteurs).
  1. Barbara Keyfitz named 2012 Noether Lecturer, Association for Women in Mathematics, retrieved 2013-01-27.
  2. (en) « Barbara Keyfitz », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Barbara Keyfitz receives awards for research and service in applied mathematics, Society for Industrial and Applied Mathematics, retrieved 2013-01-27.
  4. Mathematician Elected President of International Professional Society, Université d'État de l'Ohio, September 29, 2011, retrieved 2013-01-27.
  5. avec ce titre et le nom de "Kefitz" sur Worldcat, MathGenealogyProject et Google Books: https://books.google.de/books?id=ND26GwAACAAJ
  6. selon sa biographie, sa page personnelle et le site awmmath
  7. (en) « Four Honoured for Outstanding Research Achievements », sur Canadian Mathematical Society, (consulté le 28 janvier 2017)
  8. (en) « « Barbara Keyfitz named 2012 Noether Lecturer » ».
  9. List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2013-01-27.
  • Portail des mathématiques
  • Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail de l’éducation
  • Portail du XXe siècle
  • Portail du XXIe siècle
  • Portail du Canada
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.