Barrage Mékinac

Le barrage Mékinac a été érigé en 2010-2011 à l'embouchure du lac Mékinac, dans la municipalité de Trois-Rives, dans la MRC de Mékinac dans la région administrative de la Mauricie, en la province de Québec, au Canada.

Pour les articles homonymes, voir Mékinac (homonymie).

Les eaux traversant ce barrage de retenue coulent dans la rivière Mékinac qui a une longueur de 26 km. Cette rivière se déverse dans la rivière Saint-Maurice en Moyenne-Mauricie à la hauteur de Saint-Roch-de-Mékinac. Le barrage Mékinac est situé à environ sept km au nord-est du petit village de Saint-Joseph-de-Mékinac et crée le réservoir Mékinac (correspondant au Lac Mékinac), d'une capacité de retenue de 95 317 615 m3. La superficie du réservoir est de 2 296,8 ha. Tandis que la superficie du bassin versant est de 877,5 km2[1].

Ce barrage d'une longueur de 122 m, aménagé par Hydro-Québec, a une hauteur de 6,8 m, une hauteur de retenue de 4,2 m et une capacité maximum d'évacuation : 232 m3/s.

Les activités récro-touristiques sont très intenses sur cette étendue d'eau. La principale utilité du barrage Mékinac est de réguler l'eau de la rivière Mékinac, ainsi que de la rivière Saint-Maurice qui descend vers les centrales hydroélectriques de Grand-Mère, Shawinigan et de La Gabelle. Coordonnées géographiques du barrage : 46° 58′ N, 72° 39′ O .

Histoire

Barrage construit en 1971

Le barrage construit en 1971 qui était constitué de caissons de bois, comportait une longueur de 80 mètres.

Barrage construit en 2010-2011

D' jusqu'au début de 2011, le "barrage Mékinac", situé à la tête de la rivière Mékinac, a été entièrement reconstruit par la firme CRT de Québec, qui avait obtenu le contrat d'Hydro-Québec, car cet infrastructure arrivait à sa fin de vie[2]. Pour les besoins de la construction, le niveau des eaux a été abaissé de 2,5 mètres par rapport à son niveau habituel. Les villégiateurs (environ 170 chalets dans le secteur), les campeurs et les plaisanciers ont vu alors les quais flottants se déposer sur les plages de sable. Puis l'ancien barrage a été démoli. Le nouveau barrage dont la longévité est estimé à 50 ans, comporte deux digues de retenue, érigées par enrochement. Le barrage comporte un évacuateur situé en son centre, construit de poutrelles d'acier et de béton.

Toponymyie

Le toponyme "Barrage Mékinac" a été officiellement inscrit à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec le [3].

Articles connexes

Notes et références

  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail de la Mauricie
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail sur les barrages
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.