Base de connaissance

Une base de connaissance regroupe des connaissances spécifiques à un domaine spécialisé donné, sous une forme exploitable par un ordinateur. Elle peut contenir des règles (dans ce cas, on parle de base de règles), des faits ou d'autres représentations[1]. Si elle contient des règles, un moteur d'inférence - simulant les raisonnements déductifs logiques - peut être utilisé pour déduire de nouveaux faits.

Une autre manière de définir une base de connaissance est de dire qu'il s'agit d'une ontologie peuplée par des individus[2].

Une base de connaissance sert à rassembler - de manière centralisée - l'expertise d'un domaine généralement formalisée de manière déclarative.

À ne pas confondre avec :

Exemples

  • la base de connaissance du système français de conception des liaisons à brides FLANGE du moteur Vulcain d'Ariane 5
  • la base de connaissance du système français de conduite de haut-fourneaux SACHEM
  • la base de connaissance du système américain de diagnostic médical MYCIN

Conventions orthographiques

Deux écritures possibles existent:

  • base de connaissance,
  • base de connaissances.

Outils spécifiques (logiciels)

  • GLPI (GNU/GPL v2) est un outil de gestion d'incident et de gestion de parc intégrant un outil de base de connaissances vierge.
  • Zendesk
  • XWiki
  • Atlassian
  • Crisp

Formalismes

Autres outils [3]

  • Forum
  • Wiki
  • CMS

Voir aussi

Notes et références

  1. Glossaire de l'ICH Architecture Resource Center
  2. The Description Logic Handbook: Theory, Implementation and Applications, Franz Baader, Diego Calvanese, Deborah McGuinness, Daniele Nardi, Peter Patel-Schneider
  3. CCM - Créer une base de connaissances
  • Portail d’Internet
  • Portail du Web sémantique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.