Base des Forces canadiennes Valcartier

La base des Forces canadiennes (BFC) Valcartier, aussi appelée garnison Valcartier, est une base des Forces canadiennes, située à Saint-Gabriel-de-Valcartier immédiatement au nord-ouest de la ville de Québec dans la région de la Capitale-Nationale de la province de Québec au Canada[1],[2]. La base occupe un territoire d’environ 12 par 24 kilomètres[3]. Elle fait partie du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) et héberge la 2e Division du Canada. Pour 2016-2017, la base employait environ 6000 militaires[3] et 1200 civils[3].

Pour les articles homonymes, voir Valcartier.

BFC Valcartier

Insigne de la BFC Valcartier.

Pays Canada
Allégeance Forces canadiennes
Branche Armée canadienne
Fait partie de Secteur du Québec de la Force terrestre
Composée de 2e Division du Canada
Taille 7 200 personnes
Commandant Colonel Sébastien Bouchard
Localisation
Ville Shannon, QC
Latitude
Longitude
46° 53′ 35″ nord, 71° 29′ 35″ ouest
Informations aéronautiques
Code OACI CYOY
Type d'aéroport Héliport militaire

Situation géographique

Carte montrant l'étendue de la BFC Valcartier. Au bas, nous voyons le champ de tir et le champ de manœuvre, avec les édifices et le centre de recherche en haut à droite.

La BFC Valcartier est située au sud-ouest de la province du Québec tout juste au nord-ouest de la ville de Québec. Depuis le 11 novembre 2012, la route donnant accès à l'entrée principale de la base se nomme route de la Bravoure en hommage aux soldats[4].

Histoire

Le gouverneur général du Canada, Sir Alexander Cambridge, comte d'Athlone, et le premier ministre du Canada William Lyon Mackenzie King passant des troupes en revue à la garnison Valcartier en 1940

Le territoire de l'actuelle base fut occupé dès 1647 par la Seigneurie de Saint-Gabriel. C'était alors un domaine privé qui appartenait à Robert Giffard puis aux Jésuites. En 1800, la couronne devient propriétaire du territoire[5]. En 1816, 53 concessions sont achetées sur le territoire et commence l'aventure coloniale surtout avec des colons du Royaume-Uni et sa région. En 1862 les villes de Saint-Gabriel-Est et Saint-Gabriel-Ouest sont fondées[6],[7], principalement par des anciens militaires. L'activité économique principale de la région est alors la coupe de bois et on estime que de 1863 à 1865, le bois coupé à Valcartier a permis la construction de plus de 100 navires sur les grands chantiers maritimes[8],[7].

La BFC Valcartier fut érigée en camp d'entraînement en août 1914[9] dans le cadre de la mobilisation de la Force expéditionnaire du Canada au début de la Première Guerre mondiale. Ainsi, du 8 au 22 août, un champ de tir de km comptant 1500 cibles a été construit afin d'entraîner les troupes. Le 8 septembre, il devient un camp militaire[10]. Le site fut également utilisé comme camp d'internement pour les « étrangers ennemis », la plupart d'Europe de l'Est. Le nom Valcartier fut emprunté à celui du village de Saint-Gabriel-de-Valcartier, duquel une large section de son territoire fut expropriée pour établir la base. En raison de sa proximité du port de Québec, Valcartier fut pendant un temps la plus grande base militaire au Canada, avec 32 000 hommes et 8 000 chevaux. Le camp fut fermé après la guerre en 1918[8].

Carte postale, base militaire Valcartier.

En 1930, le camp de Valcartier est ouvert à nouveau afin d'entraîner le Royal 22e Régiment et quelques unités de réserve. C'est à cette époque que les premières infrastructures permanentes ont été construites à l'aide d'un programme de création d'emplois en réaction à la dépression économique[8].

En 1965, une étude des besoins de la base est effectuée et le gouvernement procède à l'expropriation des terres au nord de la rivière Jacques-Cartier, étendant ainsi les secteurs d'entraînement à 200 km 2[8]. En 1968, après l'unification des Forces canadiennes, le titre 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada fut assigné à la brigade établie à la BFC Valcartier. Valcartier possède également un bunker, construit lors de la guerre froide, qui était destiné à protéger de nombreuses personnalités. Aujourd'hui, il sert uniquement à l'hébergement général et n'a plus de rôle stratégique.

En 1995, le Premier ministre du Canada Jean Chrétien inaugure à l'entré de la Base des Forces canadiennes Valcartier une œuvre d'André Gauthier[11] soulignant la Première Guerre mondiale[12],[13].

Contamination de l'eau

En 1997, du trichloréthylène, un ingrédient chimique cancérigène, a été trouvé dans le système d'alimentation en eau potable de Valcartier et du village voisin de Shannon. Le produit a été utilisé sur une période de plusieurs décennies pour dégraisser des pièces de métal. Le ministère de la Défense nationale, accusé d'avoir caché le problème, prit part à un règlement judiciaire avec la ville en 2004, alors que le Regroupement des Citoyens de Shannon débutait un recours collectif contre le ministère[14],[15],[16],[17].

Unités

La Base des Forces canadiennes Valcartier abrite la 2e Division du Canada[18]. Cette division est composé : du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada et du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

Actuellement, les unités de la Base des Forces canadiennes Valcartier sont (certaines unités sont affiliées et ne font pas directement partis de la 2e Division du Canada)[19],[3]:

Cadets

Les Cadets du Canada.

La Base des Forces canadiennes Valcartier héberge le Centre d'entraînement des cadets de Valcartier[30],[31]. À compter de 2013, le centre accueille désormais des cadets relevant des trois ordres d'instruction : Mer, Terre et Air[32]. À chaque été, la base accueille plus de 2500 cadets[8],[33].

Équipe de commandement

L'équipe de commandement de la base est la suivante[18] :

100e anniversaire

Le 16 juin 2014, la Base des Forces canadiennes Valcartier célèbre son 100e anniversaire. À cette occasion, le Gouverneur général du Canada David Johnston communique un message spécial qui parle du rôle important de la base dans l' histoire du Canada et de tous les soldats de la base qui ont servi le Canada dans l'histoire de pays[36],[37],[38].

Le Premier ministre du Canada Stephen Harper a également prononcé quelques mots pour remercier Valcartier et tous ses régiments - passés et présents - pour leurs services au Canada[39].

Faits économiques

  • Le budget de la Base des Forces canadiennes Valcartier s'élève à 687,4 millions de dollars par an. La base emploie 7 700 personnes (6 200 militaires et 1 500 civils). À ce nombre, nous devons considérer les 9 000 militaires de réserve qui sont liés à la base. Chaque année, le coût en salaire est de 558 millions de dollars. Cette somme représente la moitié des 1,2 milliard de dollars dépensés chaque année par la Défense nationale du Canada au Québec pour les salaires. De plus, la base dépense localement 131 millions de dollars chaque année[40],[41],[42],[3].

Journal de la Base des Forces canadiennes Valcartier

L'Adsum est un journal bimensuel (22 exemplaires / an) destiné à la Base des Forces canadiennes Valcartier et à la communauté militaire de l'est du Québec. Le journal a été créé en 1972. Il est édité à 4 200 exemplaires. Les lecteurs du journal sont principalement des militaires (actifs et retraités) et des civils travaillant à la Base des Forces canadiennes Valcartier. L’équipe du journal publie également chaque année le «Guide de la communauté militaire - Région du Québec»[43],[44].

Références

  1. https://mern.gouv.qc.ca/publications/territoire/planification/portrait-capitale-nationale.pdf
  2. https://www.quoifaireaquebec.com/lieu/base-militaire-valcartier
  3. https://www.cafconnection.ca/getmedia/27310995-ee0a-406c-b457-67933c5e9440/Guide_communaute_FR_EN.aspx
  4. Le Soleil, « Un tronçon d'Henri-IV devient la Route de la Bravoure » (consulté le 11 novembre 2012)
  5. https://irp-dnd.com/valcartier-agent-immobilier/
  6. http://www.pbalkcom.com/valcartier/
  7. http://www.quebecinformation.com/ville.php?ville=Saint-Gabriel-de-Valcartier&region=4&NoSection=&NoSousSection=13
  8. http://www.45enord.ca/2014/09/8-septembre-1914-le-camp-valcartier-plein-a-craquer/
  9. http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/222.html
  10. http://www.vipfaq.com/Andr%C3%A9%20Gauthier%20(sculptor).html
  11. http://everitas.rmcclub.ca/top-headlines-5/
  12. https://www.cdli.ca/monuments/pq/mondiale.htm
  13. Zone Société - ICI.Radio-Canada.ca, « Eau contaminée : les résidents de Shannon ne perdent pas espoir », sur Radio-Canada.ca (consulté le 12 août 2018)
  14. https://www.lesoleil.com/actualite/environnement/recours-collectif-a-shannon-on-sen-va-probablement-vers-une-18e-annee-44156360c5e2ecc009620d7478e41022
  15. https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/dnd-denies-blame-for-cancer-in-shannon-que-1.869817
  16. https://www.theglobeandmail.com/news/national/residents-say-canadian-forces-to-blame-for-cancer-crisis/article669518/
  17. http://www.army-armee.forces.gc.ca/en/cfb-valcartier/index.page
  18. http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/5-gbmc/index.page
  19. http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/1-r22er/index.page
  20. http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/2-r22er/index.page
  21. http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/3-r22er/index.page
  22. http://www.12rbc.ca/
  23. http://www.army-armee.forces.gc.ca/en/5-cer/index.page
  24. http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/en/squadron/430-squadron.page
  25. http://www.btb.termiumplus.gc.ca/tpv2alpha/alpha-fra.html?lang=fra&i=1&index=frt&srchtxt=5E%20PELOTON%20POLICE%20MILITAIRE
  26. http://www.forces.gc.ca/fr/communaute-fac-services-sante-dentaires/service-dentaire-detachements-est.page#valcartier
  27. http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/qget/index.page
  28. http://www.cadets.ca/fr/activites-ete/centres-instruction-valcartier-a-propos.page
  29. http://www.journaladsum.com/ftp/journaux/VOL_36_NO_04_ADSUM_2007-07-11.pdf
  30. https://www.lactuel.com/actualites/societe/2017/9/21/investissement-de-96m--a-la-base-militaire-de-valcartier.html
  31. http://www.journaladsum.com/ftp/journaux/Archives/2018/VOL_47_NO_04_ADSUM_2018-07-12.pdf
  32. https://www.canada.ca/fr/news/archive/2014/06/100th-anniversary-cfb-valcartier.html
  33. http://ww1.canada.com/home-front/the-valcartier-tour-de-force
  34. https://www.canada.ca/en/news/archive/2014/06/statement-prime-minister-canada-100th-anniversary-cfb-valcartier.html
  35. https://www.canada.ca/fr/news/archive/2014/06/statement-prime-minister-canada-100th-anniversary-cfb-valcartier.html
  36. http://www.journaldequebec.com/2015/05/12/base-militaire-de-valcartier--des-retombees-meconnues
  37. https://www.lesoleil.com/affaires/valcartier-une-force-economique-60c7193c1a92b633fa5f4e495ba05fb6
  38. http://www.forces.gc.ca/fr/about-economic-impact/cfb-asu-valcartier.page
  39. http://www.journaladsum.com/about-us.php
  40. http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/nouvelles-publications/nationaux-nouvelles-details.page?doc=la-base-valcartier-exprime-sa-solidarite-envers-la-communaute-musulmane-de-quebec-une-deuxieme-fois/j46ykoa2

Liens externes

  • Portail des Forces canadiennes
  • Portail de la Capitale-Nationale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.