Basseterre

La ville de Basseterre, avec une population estimée à 13 200 habitants en 2001, est la capitale de l'État de Saint-Christophe-et-Niévès dans les petites Antilles et se trouve sur l'île Saint-Christophe. Elle est l'un des principaux dépôts commerciaux des petites Antilles. Le raffinage du sucre de canne, activité industrielle principale, a cessé en 2005.

Pour les articles homonymes, voir Basse-Terre (homonymie).

Basseterre

Vue de Basseterre
Administration
Pays Saint-Christophe-et-Niévès
Paroisse Saint-George Basseterre
Démographie
Gentilé Basseterrien
Population 13 220 hab. (rec. 2001)
Densité 2 167 hab./km2
Géographie
Coordonnées 17° 18′ 00″ nord, 62° 44′ 00″ ouest
Superficie 610 ha = 6,1 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles
Basseterre
Géolocalisation sur la carte : Saint-Christophe-et-Niévès
Basseterre

    Géographie

    Localisation

    La ville est située au bord d'une baie de 3,2 km de long, appelée « baie de Basseterre », sur la côte Sud de l'île de Saint Kitts. Elle se trouve au sein de la grande Basseterre Valley, entourée de collines et montagnes luxuriantes.

    Basseterre est entourée par les Montagnes Olivees au nord, et de la morne Conaree à l'est. La ville est alimentée par deux rivières — la College River et la Westbourne River — qui sont appelées localement « ghauts » et sont asséchées la plupart de l'année. Elles constituent même des rues dans la basse-ville, mais ceci a pu avoir de graves conséquences, notamment lorsqu'en 1880, la College River inonda Basseterre.

    Le port Zante, situé au milieu de la baie, s'étend sur 61 000 m2 gagnés sur la mer.

    Climat

    Relevé climatologique de Basseterre
    Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
    Température minimale moyenne (°C) 22,2 21,1 22,2 22,2 22,8 23,9 23,9 23,9 23,9 23,9 22,8 22,2 22,9
    Température moyenne (°C) 25 25 26 26 27 28 28 28 28 28 27 26 26
    Température maximale moyenne (°C) 27,2 26,1 28,9 30 30 31,1 31,1 31,1 31,1 31,1 27,8 27,2 29,4
    Précipitations (mm) 92 49 56 60 88 86 113 132 141 124 132 90 1 165
    Source : « Données climatiques de Basseterre », sur weatherbase.com (consulté le 1er février 2015)
    Diagramme climatique
    JFMAMJJASOND
     
     
     
    27,2
    22,2
    92
     
     
     
    26,1
    21,1
    49
     
     
     
    28,9
    22,2
    56
     
     
     
    30
    22,2
    60
     
     
     
    30
    22,8
    88
     
     
     
    31,1
    23,9
    86
     
     
     
    31,1
    23,9
    113
     
     
     
    31,1
    23,9
    132
     
     
     
    31,1
    23,9
    141
     
     
     
    31,1
    23,9
    124
     
     
     
    27,8
    22,8
    132
     
     
     
    27,2
    22,2
    90
    Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

    Transports

    Aéroport

    La ville accueille l'aéroport international Robert L. Bradshaw (IATA: SKB, ICAO: TKPK)[1]. Il est situé à l'extrême nord-est de la ville, et accueille des vols directs en direction de Londres, New York et Miami, ainsi que des vols saisonniers vers Charlotte (Caroline du Nord), Atlanta et Philadelphie en plus d'autres grandes villes des États-Unis et du Canada durant la saison touristique.

    Transport ferroviaire

    L'étroite ligne ferroviaire de Saint-Kitts (d'un écartement de 0,762 m), et longue de 58 km passe par Basseterre, et fait le tour de l'île. Les lignes de train étaient d'abord conçues pour le transport des cannes à sucre jusqu'à la fabrique de sucre centrale, située dans Basseterre. Elles sont désormais utilisées pour le transport des touristes via le « St. Kitts Scenic Railway Train » qui, actuellement, va de Sandy Point à Basseterre en direction de l'est[2].

    Toponymie

    Basseterre est fondée par des Français, en 1625, d'où la terminologie francophone de son nom[3] qui rappelle que la ville a été construite sur un endroit peu élevé. Mais ce nom vient aussi du fait que la ville est située sur le bord sous le vent de l'île, ce qui en fait ainsi un mouillage sûr.

    Histoire

    Poste de police à Basseterre

    Basseterre a été fondée en 1627 par les Français. De Poincy, durant son mandat de gouverneur français de Saint-Christophe (1639 - 1660), y développa une importante activité commerciale. Il refusa de se subordonner au roi de France, sûrement du fait de sa position de chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

    L'île Saint-Christophe, et par conséquent la ville de Basseterre, est périodiquement frappée par des ouragans et des tremblements de terre. L'année 1876 restera dans l'Histoire comme l'une des plus catastrophiques : non seulement la ville fut dévastée par ces catastrophes naturelles mais un grave incendie la réduisit en cendres. C'est pour cela qu'il ne reste plus beaucoup d'édifices de l'époque française aujourd'hui.

    Politique et administration

    Liste des maires

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
             
      En cours      
    Les données manquantes sont à compléter.

    Jumelages

    Basseterre est jumelée avec :

    Population et société

    Démographie

    Évolution démographique de Basseterre depuis 1951
    1951 1964 1973 1985 1993 2001
    -----13 200

    Enseignement

    Santé

    Culte

    Urbanisme

    Économie

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et monuments

    Patrimoine civil

    Patrimoine religieux

    Personnalités nées à Basseterre

    Personnalités décédées à Basseterre

    Notes et références

    1. (en) « Robert L. Bradshaw International Airport », sur www.stkittstourism.kn (consulté le 2 février 2015)
    2. Le Scenic Railroad de Basseterre sur le site stkittsscenicrailway.com, consulté le 04/02/2015.
    3. Fiche de l'UNESCO
    4. Jumelage avec Silivri en turquie

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de Saint-Christophe-et-Niévès
    • Portail de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.