Bathymodiolus

Les représentants du genre Bathymodiolus sont des moules abyssales de grande taille associées aux sources hydrothermales. Leur découverte, récente, coïncide avec celle des écosystèmes liés aux sites hydrothermaux à partir de la fin des années 1970 ; elles en constituent généralement l'un des éléments dominants. Elles ont reçu en français le nom de « modioles profondes ». Depuis la première description de Bathymodiolus thermophilus en 1985, une vingtaine d'espèces ont été reconnues et décrites pour la plupart.

Pathologies

Selon deux études publiées en 2007, des levures pathogènes (faisant partie de l'hydromycoflore des grands fonds) sont pathogènes ou pathogènes-opportunistes pour les modioles[2] (bivalves trouvés autour des sources hydrothermales profondes)[3].

Notes et références

Références taxonomiques

Notes et références autres que taxonomiques

  1. World Register of Marine Species, consulté le 15 décembre 2018
  2. Bass D., Howe A., Brown N., Barton H., Demidova M., Michelle H., Li L., Sanders H., Watkinson S.C.C., Willcock S., Richards T.A.A. (2007). Yeast forms dominate fungal di versity in the deep oceans. Proceedings of the Royal. Society B. 274: 3069-3077
  3. Van Dover C.L., Ward M.E., Scott J.L., Underdown J., Anderson A., Gustafson C., Whalen M., Carnegie R.B. (2007). A fungal epizootic in mussels at a deep-sea hydrothermal vent. Marine ecology . 28: 54-52.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Bibliographie

  • (en) Kenk, V.C. & Wilson, B.R., 1985. A new mussel (Bivalvia: Mytilidae) from hydrothermal vents in the Galapagos Rift zone. Malacologia, 26 (1-2), 253-271.
  • (en) Jones, W.J., Won, Y.J., Maas, P.A.Y., Smith, P.J., Lutz, R.A. & Vrijenhoek, R.C. 2006 Evolution of habitat use by deep-sea mussels. Marine Biology 148, 841-851.
  • Portail des abysses
  • Portail de la malacologie et des mollusques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.