Beitar Jérusalem

Le Beitar Jérusalem est un club israélien de football basé à Jérusalem. Le Beitar est le 2e club israélien le plus suivi et la 3e équipe tout sport confondu (derrière les équipes de football et de basket du Maccabi Tel-Aviv).

Beitar Jérusalem
Généralités
Nom complet Beitar Jérusalem Football Club
Fondation 1936
Couleurs Jaune et noir
Stade Stade Teddy
(31 733 places)
Siège 24 Kanfei Nesharim Str.
Givat Shaul
95464 Jérusalem
Championnat actuel Ligat HaAl
Propriétaire Eli Tabib
Président Eli Ohana
Entraîneur Ronny Levy
Site web http://www.beitarfc.co.il/
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Israël (6)
Coupe d'Israël (7)

Maillots

Domicile
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Israël de football 2018-2019
0

C'est l'un des clubs israéliens les plus populaires qui s'oppose a l'Hapoël Tel Aviv

Le Beitar Jérusalem est connu pour ses supporteurs et son groupe ultra "La Familia" considérés comme hostiles aux musulmans et favorable à l'extrême droite israélienne.

Historique

Le nom du club - homonyme du mouvement politique Betar - est l'acronyme de Berit Trumpeldor (בֵּיתָ״ר, בְּרִית תְּרוּמְפֶּלְדוֹר) signifiant « Alliance Trumpeldor ».

  • 1939 : fondation du club par David Horn et Shmuel Kirschstein. Le premier était le chef local du Betar, le mouvement de la jeunesse du Parti sioniste révisionniste (libéral nationaliste), un mouvement sioniste, régulièrement qualifié de fascisant, inspiré des vues idéologiques de Vladimir Jabotinsky et de Joseph Trumpeldor. Aujourd'hui encore, les supporters du Betar sont issus du nationalisme israélien et sont membres du Likoud ou divers partis de droite[2]. Ce club a été créé pour représenter le Betar, notamment le Hadar (respect) et l'Hod (gloire). Rapidement, l'équipe fut composée des jeunes du Betar, notamment un futur ministre, Haim Corfu.
  • 1993 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C1, saison 1993-1994)
  • 2005 : Luis Fernandez a été un éphémère entraîneur du club avant d'y revenir en tant que manager général en août 2008.
  • 2013 : le recrutement de deux joueurs de confession musulmane (Gabriel Kadiev et Zaur Sadayev) - afin que le club reste compétitif - provoque l'ire de « La Familia » qui les agresse lors d'entrainements, leur crachant dessus et les insultant, obligeant l'équipe à recruter des gardes du corps pour les protéger[3]. En février, les bureaux de la direction sont incendiés, détruisant les trophées du club[3]. Lors d'une rencontre, une partie des supporteurs quitte le stade lorsque, pour la première fois, Zaur Sadayev ouvre le score dans une rencontre[4]. Le , Telman Ismailov achète le club pour le revendre le à Eli Tabib.
  • 2015 : en juillet, à la suite du comportement violent des supporters du Beitar — jet de fumigènes, de boulons, ... — lors d'une rencontre en Belgique avec le Royal Charleroi Sporting Club dans le cadre du 2e tour préliminaire de l'Europa League, le propriétaire du club, Eli Tabib, déjà victime d'un coup de feu qui l’avait légèrement blessé au mois de mars précédent, décide de revendre le club[5].
  • 2018 : en mai, le club déclare vouloir se renommer le Beitar Trump Jerusalem en hommage au président américain Donald Trump qui a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël et y a transféré l'ambassade américaine[6].

Palmarès

Entraineurs

Présidents

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) Alan Unterman, Historical Dictionary of the Jews, Scarecrow Press, , 276 p. (ISBN 978-0-8108-7508-1, présentation en ligne), p. 23
  3. (en) Max Blumenthal, Goliath : Life and Loathing in Greater Israel, Nation Books, (ISBN 978-1-56858-951-0, lire en ligne), p. 249
  4. Franck Berteau, Le dictionnaire des supporters : côté tribunes, Stock, , 486 p. (ISBN 978-2-234-07363-0, présentation en ligne), p. 133
  5. BELGA, « Après le comportement violent de ses "supporters" à Charleroi, le propriétaire du Beitar Trump Jérusalem va revendre le club », sur www.lalibre.be (consulté le 17 juillet 2015)
  6. « Israël: en l'honneur du président US, le club de foot de Jérusalem se renommera "Beitar Trump" », sur i24NEWS

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail d’Israël
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.