Bernard Diomède

Bernard Diomède, né le à Saint-Doulchard (Cher), est un footballeur international français. Il évolue au poste d'ailier gauche du début des années 1990 au milieu des années 2000.

Pour les articles homonymes, voir Diomède (homonymie).

Bernard Diomède
Situation actuelle
Équipe France -20 ans
Biographie
Nom Bernard Nicolas Thierry Diomède
Nationalité Français
Naissance
Lieu Saint-Doulchard
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 1992-2006
Poste Ailier gauche
Parcours junior
Années Club
- AJ Auxerre
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1992-2000 AJ Auxerre 224 (46)
2000-2003 Liverpool FC 005 0(0)
2003-2004 AC Ajaccio 048 (10)
2004-2005 US Créteil-Lusitanos 012 0(4)
2005-2006 Clermont Foot 011 0(1)
Total 299 (61)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
- France espoirs
1999-2000 France A' 002 0(1)
1998 France 008 0(0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2015-2016 France -17 ans 8v 2n 4d
2016-2017 France -18 ans 5v 4n 4d
2017-2018 France -19 ans 11v 1n 1d
2018- France -20 ans 7v 2n 2d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 08 juillet 2019

Formé à l'AJ Auxerre avec qui il réalise le doublé Coupe-Championnat en 1996, il rejoint ensuite Liverpool puis évolue à l'AC Ajaccio, l'US Créteil avant de terminer sa carrière professionnelle au Clermont Foot. Il compte huit sélections en équipe de France et a remporté la Coupe du monde de football en 1998.

Il est par ailleurs titulaire du Brevet d'entraîneur professionnel de football et est diplômé du Centre de droit et d’économie du sport de Limoges. Aujourd'hui, Bernard Diomède partage son temps entre l'académie qu'il a fondée et l'Équipe de France U20 dont il est le sélectionneur depuis août 2018.

Biographie

En club

Bernard Nicolas Thierry Diomède naît le dans une famille d'origine guadeloupéenne. Pur produit de l'école auxerroise, Bernard Diomède remporte tous les titres nationaux (moins de 15 ans, moins de 17 ans et Coupe Gambardella) avec les équipes jeunes du club. Il fait ses débuts professionnels à l'âge de 18 ans avec l'AJ Auxerre[2] en première division le 12 décembre 1992 lors d'un AJ Auxerre - Nîmes Olympique, soldé par une victoire bourguignonne 2 buts à 1.

De 1992 à 2000, il porte le maillot de l'AJ Auxerre, il évolue notamment aux côtés de Laurent Blanc, Stéphane Guivarc'h, Lionel Charbonnier, Corentin Martins, Alain Goma, Philippe Mexès et Djibril Cissé.

En 1996, il réalise le doublé historique Coupe-Championnat avec Auxerre.

Sa progression auxerroise lui ouvre les portes de l'équipe nationale en 1998, mais après le départ d'Aimé Jacquet, il n'est plus sélectionné. Auréolé de son titre de Champion du Monde et grâce à de belles performances en club, il rejoint le club de Liverpool alors entrainé par Gérard Houllier. Après un début de saison prometteur, il se blesse puis réintègre un groupe en pleine dynamique de réussite au sein duquel il a du mal à retrouver une place de titulaire. Il fait partie intégrante d'un collectif composé de 25 joueurs de niveau international parmi lesquels on retrouve : Michael Owen, Titi Camara, Steven Gerrard, Vladimír Šmicer, El Hadji Diouf et Robbie Fowler. Le club remporte de nombreux trophées prestigieux durant cette période, notamment la Ligue Europa en 2001 et l'UEFA Super Cup en 2002.

En janvier 2003, il revient en France à l'AC Ajaccio en Ligue 1. Il est alors entrainé par Rolland Courbis et passera deux saisons dans le club insulaire. Lors de la dernière journée de Championnat en 2004, il inscrit un hat-trick qui sauve le club de la relégation.
Malgré ce coup d'éclat, le contrat du joueur n'est pas renouvelé et il quitte la Corse. Sans club pendant six mois, Bernard Diomède intègre l'US Créteil, club de Ligue 2 en difficulté pour lequel il contribue pleinement à son maintien. En 2005, il rejoint Clermont Foot et se rapproche ainsi de sa région d'origine. Il annonce officiellement la fin de sa carrière sportive en 2007, à l'âge de 33 ans.

En équipe nationale

En 1998, il est plusieurs fois sélectionné en équipe de France (8 sélections) et gagne avec elle la Coupe du monde 1998. Il est sélectionné pour la première fois en équipe de France lors du match inaugural du Stade de France à l'occasion du France - Espagne (1-0), le 28 janvier 1998.

Après l'avoir laissé sur le banc à l'occasion du premier match, Aimé Jacquet titularise Bernard Diomède sur le flanc gauche de l'attaque lors des trois rencontres suivantes. Auteur de prestations mitigées, Diomède se montre peu entreprenant et guère en réussite lors de ses tentatives de dribbles, centres ou frappes. Bien plus performant sous le maillot de l'AJ Auxerre, il apparait inhibé sous la tunique bleue. Éteint, le joueur se retrouve logiquement sur la liste des remplaçants pour la suite de l'épreuve[3]. Ces trois titularisations font de lui le 13e titulaire de France 98 en termes de temps de jeu. Parmi les 22 joueurs, il porte le numéro 13, et gagne le surnom de "Petit Bonhomme" attribué par Aimé Jacquet. Il soulève l'illustre Coupe au soir du 12 juillet, consécration de toute carrière de footballeur, à 24 ans.

Sa dernière sélection remonte à France - Paraguay (1-0, but en or) lors de la coupe du monde 1998, le 28 juin 1998.

Bernard Diomède a expliqué dans une entrevue avoir choisi le numéro 13 en hommage à Ibrahim Ba. En effet, Ibrahim Ba, évincé de la sélection du mondial lors de la liste définitive des 22 joueurs retenus, avait pour habitude de porter le n°13[4].

Reconversion

En vue de mener à bien ses différents projets de reconversion, Bernard Diomède a passé le Diplôme universitaire de manager général de club sportif du Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges. Il a été le Major de la promotion 2007-2009. Bernard Diomède a conservé des liens forts avec le CDES puisqu'il y est actuellement intervenant dans le cadre du Master 2 « Droit, économie et gestion du sport », et parrain de la licence STAPS à la suite de Fabien Pelous et de Laurent Blanc. En 2012, il suit la formation en vue d'obtenir le Brevet d'État d'éducateur sportif du 1er degré (BEES1), en vue d'acquérir les compétences pour prendre en charge les entraînements sportifs. En 2015, il obtient le BEPF (Brevet d'entraineur professionnel de football) qu'il a passé aux côtés de Willy Sagnol, Zinédine Zidane, Claude Makélélé et Éric Roy.

Bernard Diomède est également consultant sportif auprès de plusieurs médias et partenaires. Il intervient aussi auprès de nombreuses entreprises dans le cadre de séminaires où il fait part de son retour d'expériences et de son savoir-faire dans le domaine du coaching, du management et de la motivation.

En août 2015, Bernard Diomède devient sélectionneur de l'Équipe de France des moins de 17 ans.

Style de jeu

Son pied gauche est son point fort. Il lui permet d'adresser depuis son aile des centre tendus et précis. Bernard Diomède est un battant au caractère bien trempé. Son jeu à haut risque implique cependant beaucoup de déchets et le fait qu'il soit au top physiquement[5].

Autour des terrains

Engagements sportifs et citoyens

Bernard Diomède a été le Parrain de l'Équipe de France de Football des moins de 16 ans. Il était notamment présent lors des matchs ainsi que lors des stages à Clairefontaine. Il est également parrain du Sport à l’École auprès du Ministère de l’Éducation Nationale.

L'Académie Bernard Diomède

L’Académie Bernard Diomède a ouvert ses portes à la rentrée scolaire 2008 en partenariat avec le groupe scolaire La Salle Saint Nicolas d’Issy les Moulineaux. Cette association à but non lucratif est labellisée par la Fédération Française de Football et est soutenue par le Ministère de l’Éducation Nationale. Elle permet à des jeunes garçons et filles de la 6e à la Terminale de vivre pleinement leur passion pour le football tout en suivant une scolarité normale. Ce projet est basé sur un triple projet à la fois scolaire, sportif et éducatif. L'Académie a développé des programmes éducatifs et citoyens pour encourager l'épanouissement personnel et le sens des responsabilités.

L'Académie Bernard Diomède est avant tout un projet éducatif qui vise à former l’adulte de demain en replaçant l’avenir de l’enfant au cœur de toutes les préoccupations.

Le 19 mai 2013, lors des Trophées UNFP du football, il reçoit le prix « Engagement social et citoyen du joueur professionnel », décerné par la Fondation du Football et l'UNFP, pour son action au quotidien en tant que Président bénévole auprès de son Académie.

Statistiques

Statistiques de Bernard Diomède au 30 juin 2006[6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)Compétition(s)
continentale(s)
FranceTotal
Division MB MBCMBMBMB
1992-1993 AJ Auxerre Division 1 7 0 - ------ 70
1993-1994 AJ Auxerre Division 1 2 0 - ------ 20
1994-1995 AJ Auxerre Division 1 25 3 2 0C242-- 315
1995-1996 AJ Auxerre Division 1 33 9 7 1C330-- 4310
1996-1997 AJ Auxerre Division 1 31 6 3 1C171-- 418
1997-1998 AJ Auxerre Division 1 31 4 3 1CI+C313880 5513
1998-1999 AJ Auxerre Division 1 27 5 4 2----- 317
1999-2000 AJ Auxerre Division 1 19 3 2 0----- 213
2000-2001 Liverpool FC Premier League 2 0 - -C320-- 40
2001-2002 Liverpool FC Premier League 0 0 - -C110-- 10
2002-2003 Liverpool FC Premier League 0 0 - ------ 00
2002-2003 AC Ajaccio Ligue 1 15 2 - ------ 152
2003-2004 AC Ajaccio Ligue 1 32 7 1 1----- 338
2004-2005 US Créteil Ligue 2 12 4 - ------ 124
2005-2006 Clermont Foot Ligue 2 11 1 - ------ 111
Total sur la carrière 24744226-301180 30761

Matchs internationaux

Palmarès

En sélection nationale
En clubs

Décorations

Notes et références

  1. « Fiche de Bernard Diomède », sur FFF.fr
  2. Frédéric Hamelin, « Comment devenir footballeur professionnel ? », Onze Mondial, no 108, , p. 21 (ISSN 0995-6921)
  3. « Champions du monde 1998 : Bernard Diomède », Onze Mondial, no 115, , p. 33 (ISSN 0995-6921)
  4. Le 16 avril 2012, dans l'émission "On joue le match", diffusée sur RTL.
  5. « Portrait, les hommes d'Aimé : Bernard Diomède », Onze Mondial, no 113, , p. 50 (ISSN 0995-6921)
  6. « Fiche de Bernard Diomède », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.