Bernd Stellmacher

Bernd Stellmacher, né le à Bad Homburg vor der Höhe[1], est un mathématicien allemand qui travaille surtout sur la théorie des groupes.

Bernd Stellmacher
Bernd Stellmacher à Oberwolfach en 2008.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Biographie

Bernd Stellmacher a obtenu son doctorat en 1972 à l'université de Bielefeld, sous la direction de Bernd Fischer (Eine Kennzeichnung der Gruppen Sp(2n,2), O+(2n,2) und O-(2n,2))[2].

Avec ses anciens condisciples au doctorat, Ulrich Meierfrankenfeld, Gernot Stroth et d'autres il participe au projet du simplification du programme des classifications des groupes simples finis. Depuis les années 1980, il s'intéresse au programme de simplification du Beweis der zweiten Generation de Daniel Gorenstein[3]. Il en utilise les méthodes de simplifications avec Alberto Delgado du méthode Amalgam de David Goldschmidt.

Dans les années 1980, il est professeur à l'université de Bielefeld et à partir de 1990 à l'université Christian Albrecht de Kiel (successeur de Wolfgang Gaschütz).

Stellmacher est en retraite depuis mars 2009[4].

Publications

  • avec Hans Kurzweil Theorie der endlichen Gruppen - eine Einführung, Springer 1998, (ISBN 3-540-60331-X) (en: The Theory of finite groups - an introduction, Springer 2004)
  • avec Franz-Georg Timmesfeld Rank 3 amalgams, American Mathematical Society 1998
  • avec Alberto Delgado, David Goldschmidt: Groups and graphs : new results and methods, Birkhäuser 1985

Notes et références

  1. Christina Albertina vol. 30-32, Wachholtz Verlag, 1990
  2. « Bernd Stellmacher - The Mathematics Genealogy Project », sur www.genealogy.math.ndsu.nodak.edu (consulté le 6 janvier 2017)
  3. (en) Gorenstein, « Classification of finite simple groups », Bulletin AMS, vol. 14, , p. 59
  4. « Uni Kiel, Personalmeldungen März 2009 », sur www.uni-kiel.de (consulté le 6 janvier 2017)

Liens externes


  • Portail des mathématiques
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.