Berthold III de Zähringen

Berthold III de Zähringen, né vers 1085/1095 et mort le à Molsheim en Alsace, fut duc de Zähringen. La tradition fribourgeoise considère que c'est Berthold III qui est à l'origine en 1120 de la création du marché de Fribourg-en-Brisgau. Cette assertion est très douteuse et le véritable fondateur de la cité semble être son jeune frère et successeur Conrad de Zahringen.

Berthold III de Zähringen
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance

Lieu inconnu
Décès
Activité
Aristocrate
Père
Mère
Agnes von Rheinfelden (en)
Fratrie
Conrad Ier de Zähringen
Petrissa de Zähringen (d)

Biographie

Berthold III succède en 1111 à son père père Berthold II de Zähringen. Il soutient l'empereur Henri V du Saint-Empire et joue un rôle important dans la conclusion du Concordat de Worms en 1122.

La date précise de son décès au cours de l'hiver 1122/1123 a fait l'objet de spéculations. Elle était fixée traditionnellement au 19 février[1] ou au 3 [2] mais le 3 décembre parait désormais plus probable[3] En tout état de cause il meurt de mort violente au cours d'une rixe à Molsheim en Alsace et son corps est ensuite transféré dans au monastère de Saint-Pierre de la Forêt-Noire près de Fribourg par son frère Conrad de Zähringen qui lui succède. A Fribourg-en-Brisgau, la rue Berthold (allemand Bertoldstraße) et la « fontaine Berthold » conservent son souvenir.

Union

Berthold III avait épousé Sophie de Bavière, une fille de Henri IX de Bavière. Le couple n'a pas de descendance.

Bibliographie

Notes et références

  1. Unter Bezug auf Necrologium minus monasterii S. Petri Nigrae Silivae: In: Monumenta Germaniae Historica, Necrologia Germaniae, Tom. I, hrsg. von Franz Ludwig Baumann, Berlin 1888, S. 335. - Bei diesem Nekrologeintrag liegt eine Verwechslung mit dem am 18./19. Februar 1218 verstorbenen Berthold V de Zähringen vor.
  2. Necrologium Zwifaltense. In: Monumenta Germaniae Historica, Necrologia Germaniae, Tom. I, hrsg. von Franz Ludwig Baumann, Berlin 1888, S. 251.
  3. Stephan Molitor, Das Todesdatum Herzog Bertolds III. von Zähringen im Reichenbacher Seelbuch in Kopenhagen. In: Die Zähringer. Eine Tradition und ihre Erforschung, hrsg. von Karl Schmid (=Veröffentlichungen zur Zähringerausstellung I). Sigmaringen, Jan Thorbecke Verlag, 1986, S. 37-42.

Sources

  • Portail de l’Allemagne
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de l’Espace Mittelland
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.