Besalú

Besalú est une commune de la comarque de Garrotxa dans la province de Gérone en Catalogne (Espagne).

Besalú

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Espagne
Communauté autonome Catalogne
Province Gérone
Comarque Garrotxa
Maire
Mandat
Lluís Guinó Subirós
2004
Code postal 17850
Démographie
Gentilé besaluenc/a
Population 2 492 hab. ()
Densité 507 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 12′ nord, 2° 41′ est
Altitude 141 m
Superficie 492 ha = 4,92 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Catalogne
Besalú
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Besalú
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Besalú
Liens
Site web

    Géographie

    La commune est située à l'extrémité des Pyrénées espagnoles, à proximité de la frontière française.

    Histoire

    Elle fut entre 898 et 1112 un comté indépendant du même nom. Besalú est principalement connu pour son très bel ensemble historique et architectural. L'abbaye bénédictine fondée en 977 est dédiée à Saint Pierre de Besalú. Il est aussi attesté que c'est à cet endroit que se déroula un concile en 1077 se voulant dans la continuité de celui de Gérone (1068).

    Les restes de la synagogue et d'un bain rituel de purification (mikvé) visibles près du fleuve Fluvià témoignent de la présence dans la ville d'une communauté juive jusqu'au début du XVe siècle.

    Le pont fortifié fut érigé au XIIe siècle sur la rivière Fluvià. Il servait de péage pour entrer dans la Garrotxa pyrénéenne.

    Le bourg a été classé pour l'abondance de ses édifices médiévaux.

    Politique et administration

    Liste des maires

    Jumelages

    Population et société

    Démographie

    Économie

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et Monuments

    • Vestiges de la collégiale Sainte-Marie de Besalú, ancienne chapelle du château des comtes de Besalú. La collégiale d'une communauté de chanoines réguliers a été fondée en 977 par le comte Miron qui a aussi été évêque de Gérone. La collégiale a été le siège d'un évêché éphémère créé en 1017 par le comte Bernard Taillefer, mais non reconnu par l'Église. Des travaux dans le château ont lieu en 1029. L'église a été consacrée en 1055[2]. En 1084, le comte Bernard III de Besalú a fait donation de l'église à l'abbaye Saint-Ruf d'Avignon. La voûte de la nef s'est écroulée en 1746. L'église est resté en ruines[3],[4].
    • Le monastère Saint-Pierre de Besalú est cité dans des documents du IXe siècle. Le comte Miron dote richement le monastère en 977 et reconstruit l'église qui est consacrée en 1003. L'église a été entièrement construite au XIIe siècle[5],[6].
    • Église Saint-Vincent de Besalú est citée dans des documents du Xe siècle et XIe siècle. Dans son état actuel, elle date de la fin de l'époque romane[7].
    • Synagogue de Besalú dont il reste le mikvé.
    • Pont de Besalú, un pont roman pittoresque construit au XIIe siècle, avec des arches et des tours de défense médiévales.
    • Micromundi museu de miniatures, présentant des monuments miniatures.

    Personnalités liées à la commune

    Galerie de photos

    Notes et références

    1. Page d'accueil du site de la mairie d'Arles-sur-Tech
    2. Pierre de Marca, Marca hispanica, col. 1105 (lire en ligne)
    3. Georges Gaillard, Besalú, Congrès archéologique de France. 112e session. Le Roussillon. 1954, Société française d'archéologie, Paris, 1955, p. 236-240.
    4. Monasterios de Catalunya : Canónica de Santa Maria de Besalú
    5. Georges Gaillard, Besalú, Congrès archéologique de France. 112e session. Le Roussillon. 1954, Société française d'archéologie, Paris, 1955, p. 240-243.
    6. Monasterios de Catalunya : Monasterio de Sant Pere de Besalú
    7. Georges Gaillard, Besalú, Congrès archéologique de France. 112e session. Le Roussillon. 1954, Société française d'archéologie, Paris, 1955, p. 244-245.

    Voir aussi

    Articles connexes

    Lien externe

    • Portail de la Catalogne
    • Portail des Pyrénées
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.