Bibbiano

Bibbiano (Bibiân en dialecte reggiano) est une commune de la province de Reggio d'Émilie dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Bibbiano
Administration
Pays Italie
Région Émilie-Romagne 
Province Reggio d'Émilie 
Code postal 42021
Code ISTAT 035004
Code cadastral A850
Préfixe tel. 0522
Démographie
Gentilé bibbianesi
Population 10 021 hab. (31-12-2010[1])
Densité 363,67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 40′ 00″ nord, 10° 28′ 00″ est
Superficie 2 800 ha = 28 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Bibbiano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Bibbiano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Bibbiano
Liens
Site web http://www.comune.bibbiano.re.it/

    Géographie

    Le territoire de la commune se trouve à mi-chemin de la plaine et les premières collines des Apennins à une altitude variant de 57 à 167 mètres, avec 121 mètres devant la mairie de Bibbiano. Celle-ci se trouve traversée par les routes provinciales SP15, SP28, à 17 km au sud-ouest de Reggio d'Émilie. Le territoire fait confins avec les communes de Reggio d'Émilie, Cavriago à l’est, Quattro Castella et San Polo d'Enza au sud et Montecchio Emilia à l’ouest.
    La ligne de chemin de fer Reggio Emilia-Ciano d'Enza dessert Bibbiano et les localités de Barco, Corniano et Piazzola.
    Grandes villes voisines :

    Histoire

    Il est difficile de dater l’origine de Bibbiano, bien que des traces de présence humaine (restes de cabanes, débris de céramique, outils de silex) remonte à une époque comprise entre le paléolithique inférieur et le néolithique. Des objets de l’âge du fer attestent de la présence des gaulois (peuples) et des Celtes avant celle des Romains qui conquirent la région à leur tour.
    L’origine du toponyme est vraisemblablement liée à l’occupation romaine du Ier siècle et prit le nom du propriétaire de cette terre très fertile : Baebianus fundus (terre de Beabia) du nom des gens Baebia, famille très connue à Parme et dans la Regio Octava Aemilia, citée plusieurs fois dans la Table alimentaire de Veleia découverte au même endroit.

    Ce n’est qu’au Moyen Âge que l’histoire de Bibbiano se précise à travers une première urbanisation le long de la route qui mène aux fortifications, dite Torrazzo, sur les rives de l’Enza. Au XIIe siècle, l’histoire devient indissoluble de celle de la maison Canossa, dont la domination se termina au XVIIe siècle quand le fief passa aux marquis Gabbi en 1757.

    Bibbiano obtient son autonomie communale à l’époque du département de Crostolo. Après la chute de Napoléon, les Este l’inclurent à la commune de Montecchio Emilia et ne redeviendra autonome qu’en 1860.

    Affaire judiciaire autour d'abus sexuels sur mineurs

    En 2019, Bibbiano est le théâtre d'un scandale médatique concernant une affaire autour de l'abus sexuel sur mineur[2]. Ouverte en août 2018, suite à une augmentation anormale du nombre d’enfants « retirés » à leurs parents – souvent au prétexte d’agressions sexuelles inventées de toutes pièces – qui a alerté les autorités policières qui ont décidé d’ouvrir une enquête[3]. L'enquête abouti à l'interpellation, le 27 juin 2019, de 18 personnes dont des médecins, des travailleurs sociaux et des politiques du Parti Démocrate. Elles sont soupçonnées d’avoir manipulé des enfants pour les soustraire à leurs parents et les vendre à des familles d’accueil dont certaines les auraient abusés sexuellement.

    Culture

    La production d’un fromage au lait issu des terres où se fabrique actuellement le Parmigiano-Reggiano, remonte au XIIe siècle. Ce furent les moines du monastère bénédictin de Corniano qui découvrirent la recette.
    Le plus ancien document contenant le terme formadio est un parchemin des moines bénédictins de l’abbaye de Marola du [4]. En 2008, fondation du consortium Bibbiano la Culla pour promouvoir le fromage bibbianais avec sa propre marque de qualité.

    Personnalités liées à Bibbiano

    Administration

    Les maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    20/06/2004 En cours Sandro Venturelli Centre gauche  
    Les données manquantes sont à compléter.

    Hameaux

    Barco, Belvedere, Casale di Sopra, Case Catalani, Gattaglio, Ghiardo, Il Folletto, Mangallana, Piazzola, Razza, San Filippo

    Communes limitrophes

    Cavriago (5 km), Montecchio Emilia (5 km), Quattro Castella (3 km), San Polo d'Enza (6 km)

    Population

    Évolution de la population en janvier de chaque année

    1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
    4 9795 6896 2975 8495 8106 2027 1317 2397 725
    2012 - - - - - - - -
    10 190--------

    Ethnies et minorités étrangères

    Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 1036 personnes, soit 10,3 % de la population résidente.
    Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

    Pos.CittadinanzaPopolazione
    1 Albanie257
    2 Maroc223
    3 Tunisie93
    3 Inde83
    5 Roumanie81
    6 Ukraine65

    Sources

    Notes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de l'Émilie-Romagne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.