Biblioteca europea di informazione e cultura

La dénomination Biblioteca europea di informazione e cultura (BEIC, « Bibliothèque européenne d’information et culture ») désigne un projet en cours de réalisation, envisageant la création et le développement d’une nouvelle bibliothèque moderne dans la ville de Milan. Le projet, qui prend forme à partir d'une idée d'Antonio Padoa Schioppa, est d'abord soumis, à la fin des années 1990, à l'examen du ministère des Biens et Activités culturels et du Tourisme (le ministère de la Culture italien)[1],[2]. On vise alors à l'articulation de l'entreprise en deux sections distinctes, une bibliothèque matérielle et une numérique, la Beic Digital Library.

BeicDL (Beic Digital Library)

La “BEIC Bibliothèque numérique” est enfin inaugurée le 30 novembre 2012[3], offrant en régime de libre accès une vaste quantité de supports numérisés, volumes (livres et revues), manuscrits, photos et fichiers musicaux. À la date d'avril 2016, le catalogue BeicDL liste plus de 3 000 auteurs et 29 000 objets numériques, organisés en regroupements sémantiques[4],[5],[6].

Notes et références

  1. http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=27893199
  2. « BEIC de Milan, spirale des savoirs » sur enssib.fr
  3. « Presentazione BEIC »
  4. (it) Chiara Consonni et al., « La biblioteca digitale BEIC », Biblioteche Oggi, marzo 2013, p. 70-74 (lire en ligne)
  5. (it) « Progetto delle collezioni »
  6. (it) « BEIC, Catalogo online »

Liens externes

  • Portail de Milan
  • Sciences de l’information et bibliothèques
  • Portail de l’édition numérique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.