Bifrost (revue)

Bifrost est une revue littéraire francophone de science-fiction. De parution trimestrielle, elle a été créée en par Olivier Girard qui la dirige toujours. Publiée par les éditions Le Bélial', cette revue a pour ambition de présenter une actualité complète sur les littératures de l'imaginaire. À cette fin, outre la publication de nouvelles, une large place est accordée aux dossiers thématiques, interviews d'auteurs, critiques d'ouvrages et articles. Chaque numéro est consacré à un auteur ou à un thème particulier et contient une bibliographie complète de l'œuvre de l'auteur traité.

Pour les articles homonymes, voir Bifrost.

Fiction
Pays France
Langue Français
Genre Science-fiction
Fondateur Olivier Girard
Date de fondation
Éditeur Le Bélial'
Ville d’édition Saint-Mammès

Histoire éditoriale

Depuis le numéro 62 () la revue est également vendue au format numérique PDF; sans DRM conformément à la politique de la maison d'édition.

Liste des numéros avec dossier auteur

Numéros hors-série

Liste des numéros avec dossiers thématiques

Rubriques

  • ScientiFiction : Chronique régulière de Roland Lehoucq dans laquelle il porte un regard scientifique sur quelques-uns des grands thèmes de la science-fiction.
  • Les Anticipateurs : Une rubrique moins régulière de Frédéric Jaccaud sur les pionniers oubliés :

Razzies

La revue décerne chaque année une série de parodies de récompense littéraire : les Razzies (inspirés des Razzie Awards américains décernés aux plus mauvais films) ; prix créés afin d'épingler sur l'année passée les pires œuvres et comportements du monde littéraire. Ceux-ci sont attribués par Olivier Girard (Org), Gilles Dumay (Cid Vicious), Patrick Imbert (Pat, jusqu'en 2008), Xavier Mauméjean (Professeur X, de 2009 à 2011) et Philippe Boulier (Phil B, depuis 2009).

Article connexe

Liens externes

  • Portail de l’édition
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.