Bipolarisation

La bipolarisation désigne l'état des relations internationales lors de la guerre froide (1947-1991), dominées par l'affrontement entre deux superpuissances, les États-Unis contre l'URSS (Union des républiques socialistes soviétiques), et de manière plus large, entre l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord) et le Pacte de Varsovie.

Pour les articles homonymes, voir Bipolaire.

À l'échelle d'un État, cela désigne le regroupement des forces politiques entre deux camps principaux, par exemple, aux États-Unis, entre le Parti démocrate et le Parti républicain, ou en France entre la gauche et la droite. Au niveau international, la bipolarisation cède progressivement la place à un monde multipolaire, issu de la chute du mur de Berlin en 1989 et de la chute de l'URSS en 1991.

Définition

La bipolarisation va à l'encontre du « pluralisme politique » au sens où le champ politique serait disputé par plusieurs forces d'importance comparable plutôt que par deux forces principales. Elle est souvent associée au bipartisme. Utilisé dans les analyses des systèmes de partis, le terme de bipolarisation implique tout à la fois une évolution (passage de l'état « non bipolaire » à l'état « bipolaire ») et un type de système dans lequel le multipartisme s'organise peu à peu en deux pôles ou en deux coalitions, c'est à dire en système bipolaire[pas clair].

  • Portail de la politique
  • Portail des relations internationales
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.