Blanche-Joséphine Le Bascle d'Argenteuil

Blanche-Joséphine Le Bascle d'Argenteuil, par son mariage duchesse de Maillé, est une femme de lettres française, née à Paris le et morte à La Roche-Guyon le .

Blanche-Joséphine Le Bascle d'Argenteuil
Blanche-Joséphine Le Bascle d'Argenteuil (François Gérard)
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoint

Biographie

Origines familiales

Blanche-Joséphine Le Bascle d'Argenteuil est née du mariage en 1779 de Jean-Louis-Marie Le Bascle, marquis d'Argenteuil (1749-1794) et de Catherine Barjot de Roncée.

Jean-Louis-Marie Le Bascle d'Argenteuil et Marie-Louise-Victoire Le Bascle d'Argenteuil sont les deux premiers enfants nés du mariage célébré le 17 avril 1748 entre Jean-Louis-Nicolas Le Bascle d'Argenteuil (né le 19 octobre 1714, gouverneur de Troyes en 1745) et Marie Angélique Le Veneur (1720-1773).

Marie-Louise-Victoire Le Bascle d'Argenteuil (1751-1829) épousera le 15 avril 1788 Charles Joseph Fortuné, Marquis d'Herbouville (1756-1829).

Enfance

Elle émigre avec ses parents et ses deux sœurs à Hambourg où mourront ses parents et sa sœur cadette. En 1797 elle est ramenée en France par son oncle le marquis d'Herbouville qui l'élève et l'établit à Paris en 1809.

Vie familiale

Elle épousa le Charles de Maillé de La Tour-Landry (1770-1837), 2e duc de Maillé[1]. Ils eurent deux fils :

  • Jacquelin (1815-1874), 3e duc de Maillé, qui épousa Jeanne d'Osmond ;
  • Armand (1816-1903), qui épousa Jeanne Lebrun de Plaisance.

Elle fut première dame d'honneur de la duchesse de Berry sous la Restauration.

Elle meurt accidentellement, brûlée vive par son bougeoir en montant dans sa chambre au château de La Roche-Guyon chez les La Rochefoucauld.

Elle a laissé de très intéressants mémoires, dans lesquels ses convictions légitimistes n'altèrent pas la finesse de son analyse politique.

Œuvres

  • Souvenirs des deux Restaurations. Journal inédit, présenté par Xavier de La Fournière, 1984
  • Mémoires. 1832-1851, 1989 (réédition Paris, Lacurne, 2012 (ISBN 9782356030108). Préface et notes de Frédéric d'Agay).

Notes et références

Notes

  1. veuf de Henriette-Victoire de Fitz-James.

Références

  • Frédéric d'Agay. Les salons de la monarchie de Juillet, préface à Duchesse de Maillé. Mémoires. Un regard sur le monde 1832-1851, Paris, Lacurne, 2012 (ISBN 9782356030108).

Liens externes

  • Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la monarchie de Juillet
  • Portail de la littérature française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.