Bonnyville

Bonnyville est une ville (town) canadienne, située dans la province de l'Alberta.

Cet article concerne la ville. Pour son district municipal, voir Bonnyville No 87.
Pour les articles homonymes, voir Bonny (homonymie).

Bonnyville
Administration
Pays Canada
Province Alberta
Subdivision régionale Bonnyville No  87
Statut municipal Ville (town)
Maire Ernie Isley
Constitution 1929
Démographie
Population 6 216 hab. (2011)
Densité 371 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 16′ 00″ nord, 110° 45′ 00″ ouest
Superficie 1 675 ha = 16,75 km2
Divers
Langue(s) Anglais, français
Fuseau horaire Hiver : HNR (UTC-7)
Été : HAR (UTC-6)
Indicatif +1-780
Code géographique 4812009
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Bonnyville
Géolocalisation sur la carte : Alberta
Bonnyville
Géolocalisation sur la carte : Alberta
Bonnyville
Liens
Site web http://www.town.bonnyville.ab.ca/

    Situation

    Peuplé de 6 216 habitants en 2010, Bonnyville est situé entre les villes de Cold Lake et Saint-Paul, qui ensemble sont désignées par ses résidents comme « the Lakeland » (terre des lacs) à cause des nombreux lacs dans la région. Ces trois municipalités concentrent d'importantes communautés franco-albertaines[réf. nécessaire].

    Histoire

    Le premier européen qui a voyagé à cet endroit était Angus Shaw, qui allait devenir membre du Troisième chambre d'assemblée du Bas-Canada. Maintenant Bonnyville comprend une importante minorité de francophones, appelés Franco-albertains, dans une proportion plus importante que celle rencontrée dans d'autres municipalités d'Alberta. Elle est le siège de l'École des Beaux Lacs, qui est l'un des quelques établissements d'enseignement entièrement francophones de la province. Les francophones représentent la plus grande minorité de la ville, mais la plupart des gens parlent Anglais[réf. nécessaire].

    Économie

    La plus grande industrie de la ville est la production de pétrole et de gaz naturel. La région est la partie la plus au sud de la zone de sable bitumineux de l'Alberta, mais l'extraction minière n'est pas possible ici comme en Athabasca[réf. nécessaire].

    Références

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de l’Alberta
    • Langue française et francophonie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.