Boris Gulko

Boris Gulko (en russe Борис Францевич Гулько : Boris Frantsevitch Goulko ; né le à Erfurt, Allemagne de l'Est) est un joueur d'échecs soviétique puis américain (après 1986) qui est devenu champion dans ses deux pays (en 1977 en URSS ; en 1994 et 1999 aux États-Unis).

Boris Gulko
Boris Gulko lors du championnat d'échecs des États-Unis 2002, tenu à Seattle
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
MSU Faculty of Psychology (en)
Activité
Autres informations
Titres aux échecs
Maître international d'échecs (depuis ), grand maître international (depuis ), FIDE Senior Trainer (d) (depuis )
Classement Elo
2 537 ()
2 537 ()
2 537 ()

Biographie et carrière

Boris Gulko en 1987

Grand maître international (GMI), Boris Gulko remporte le mémorial Capablanca en 1976; Il joue d'abord en URSS dont il gagne le championnat en 1977, à égalité avec Iossif Dorfman. Il participe à l'olympiade d'échecs de 1978 au quatrième échiquier de l'équipe d'URSS (médaille d'argent par équipe).

Anti-communiste, il demande l'autorisation d'émigrer dès 1979, chose qui lui est refusée. Il est arrêté et brutalisé par des agents du KGB. Il entame une grève de la faim en 1982, à laquelle s'associe son épouse Anna Akhtcharoumova, elle-même GMI féminin et championne d'URSS féminin en 1976. La période d'ouverture de la glasnost leur permet d'émigrer aux États-Unis en 1986. Goulko devient champion national de son nouveau pays en 1994 et en 1999, et le représente aux olympiades d'échecs sans interruption de 1988 à 2004 (médaille d'argent par équipe en 1990 et 1998). Avec les États-Unis, il remporte le championnat du monde d'échecs par équipe de 1993 (médaille bronze individuelle) à Lucerne et finit deuxième de la compétition en 1997.

En 2004, il était qualifié pour participer au Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2004 à Tripoli, mais l'attitude hostile des autorités libyennes envers les joueurs juifs ou israéliens l'ont incité à ne pas y participer.

Liens externes

  • Portail des échecs
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.