Boulevard des Anglais

Le boulevard des Anglais est une voie de Nantes, en France, située à la limite des quartiers Hauts-Pavés - Saint-Félix, Breil - Barberie et Dervallières - Zola, constituant une partie des « boulevards de ceinture » nantais.

Boulevard des Anglais
Situation
Coordonnées 47° 13′ 39″ nord, 1° 34′ 54″ ouest
Pays France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Hauts-Pavés - Saint-Félix
Breil - Barberie
Dervallières - Zola
Début Place Raymond-Poincaré
Fin Rond-point de Vannes
Morphologie
Type Boulevard
Longueur 1 400 m
Histoire
Création 1891
Anciens noms Boulevard de la Chézine
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Nantes

Description

Long de 1,4 km, le boulevard part du rond-point de Vannes dans le prolongement du boulevard Lelasseur à l'est pour déboucher place Raymond-Poincaré, dans le prolongement du boulevard de la Fraternité. 160 mètres avant cette place, cette voie franchit la Chézine par l'intermédiaire du pont Jules-César. L'ensemble de l'artère est essentiellement bordé par des maisons de ville, par quelques commerces, ainsi que par le parc de Procé dans sa partie méridionale.

Dénomination

L'artère prend son nom actuel à la suite d'une délibération du conseil municipal du 30 décembre 1918, en hommage aux anglais, qui furent alliés de la France lors de la Première Guerre mondiale qui venait juste de se terminer. Avant cette date, et ceci depuis le 14 mars 1889, son nom était « boulevard de la Chézine »[1],[2].

Histoire

Le boulevard fut construit entre 1875 et 1891[2], afin relier la commune de Doulon à celle de Chantenay, l'extrémité sud de la voie atteignant alors la limite administrative de cette dernière. Sur les plans antérieurs à 1900, le boulevard fait partie d'un ensemble d'artères désigné sous le nom de « boulevard de ceinture ».

Architecture

Au no 98, la « villa Jeannette » fut construite en 1907 à la demande du photographe nantais Georges Morinet, dans un style mélangeant le néo-gothique et l'Art nouveau par les architectes Ferdinand Ménard et Le Bot. Elle est classée monument historique depuis le [3].

Notes et références

  1. « Anglais (boulevard des) », sur catalogue.archives.nantes.fr, archives municipales de Nantes (consulté le 8 mai 2013).
  2. Pied 1906, p. 68.
  3. « Notice de la salle de spectacle de Bel-Air », notice no PA44000063, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consultée le 4 mai 2018

Voir aussi

Bibliographie

  • Catherine Olart (photogr. Laurent Allenou), Nantes secret et insolite : les trésors cachés de la cité des ducs, Paris, Les Beaux Jours/Compagnie parisienne du livre, , 176 p. (ISBN 978-2-35179-040-3), p. 106.

Articles connexes

  • Portail de Nantes
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.