Boyhood

Boyhood ou Jeunesse au Québec et au Nouveau-Brunswick est un film américain écrit et réalisé par Richard Linklater, sorti en 2014. Il a la particularité d'avoir été filmé par intermittence sur une période de douze ans ; le tournage a débuté au cours de l'été 2002 à Houston (Texas) pour se terminer en octobre 2013, le tout avec les mêmes acteurs. Il raconte l'enfance puis l'adolescence d'un jeune garçon élevé par ses parents divorcés.

Boyhood
Titre québécois Jeunesse
Titre original Boyhood
Réalisation Richard Linklater
Scénario Richard Linklater
Acteurs principaux
Sociétés de production Detour Filmproduction
Pays d’origine États-Unis
Genre Comédie dramatique
Chronique familiale
Durée 166 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Présenté pour la première fois au festival du film de Sundance 2014, il remporte l'Ours d'argent du meilleur réalisateur au festival international de Berlin 2014. Au cours de sa présentation au festival international du film de Saint-Sébastien 2014, il remporte le grand prix de la FIPRESCI du meilleur film de l'année. Il remporte également le Golden Globe du meilleur film dramatique en 2015.

Synopsis

Depuis le départ de leur père (Ethan Hawke) en Alaska, Mason (Ellar Coltrane) et sa grande sœur Samantha (Lorelei Linklater), vivent seuls avec leur mère (Patricia Arquette). De l'enfance à l'âge adulte, les enfants sont ballottés entre une mère volontaire, responsable, et un père moins raisonnable et plus décontracté, d'une ville du Texas à l'autre, d'un beau-père à l'autre.

Fiche technique

Distribution

  • Ellar Coltrane (VF : Damien Le Délézir) : Mason Jr.
  • Patricia Arquette (VF : Aziliz Bourgès) : Olivia
  • Ethan Hawke (VF : Jean-Pierre Michaël) : Mason Sr.
  • Elijah Smith : Tommy
  • Lorelei Linklater (VF : Rose-Hélène Michon) : Samantha
  • Zoe Graham (VF : Mélanie Malhère) : Sheena
  • Marco Perella (VF : Bernard Bollet) : le professeur Bill
  • Libby Villari (VF : Geneviève Le Meur) : la grand-mère
  • Tamara Jolaine : Tammy
  • Nick Krause : Charlie
  • Jenni Tooley (VF : Fabienne Rocaboy) : Annie
  • Richard Andrew Jones (VF : Jean Barrier) : le grand-père
  • Brad Hawkins (VF : Tony Foricheur) : Jim
  • Barbara Chisholm (VF : Katia Lutzkanoff) : Carol
  • Maximilian McNamara (VF : Tangi Simon) : Dalton
  • Tom McTigue (VF : Tangi Daniel) : M. Tirlington
  • Virginia Allee (VF : Valérie Forestier) : la patronne du restaurant
  • Gordon Friday (VF : Philippe Robert) : le prêtre
  • Natalie Wilemon : une étudiante

Source et légende : version française (VF) selon le carton du doublage français sur le DVD zone 2.

L'adaptation a été réalisée par Thibault Longuet.

Production

Distribution des rôles

Linklater engage le jeune acteur Ellar Coltrane, âgé de sept ans en 2002, pour jouer le personnage principal de son film, rôle qu'il continuera à endosser pendant les douze ans du tournage.

L'acteur Ethan Hawke a déjà travaillé avec Linklater sur la trilogie Before (Before Sunrise, Before Sunset, Before Midnight), tournée entre 1995 et 2012, sur une période de dix-huit ans, avec neuf ans d'écart entre chaque film. Il explique à propos du film qu'il « a une portée Tolstoï-esque. Je pensais que la série Before était la chose la plus unique à laquelle j'aurais pris part, mais Rick m'a engagé dans quelque chose d'encore plus étrange. Je tourne une scène avec un gamin de sept ans qui demande pourquoi les ratons-laveurs meurent, puis à douze ans, il parle de jeux vidéo, et à dix-sept ans, il me questionne à propos des filles. De la part du même acteur – tout en regardant sa voix et son corps évoluer –, c'est un peu comme une succession de photographies de l'être humain. »

Tournage

Pendant l'été 2002, le réalisateur et scénariste Richard Linklater annonce qu'il commence le tournage d'un film sans titre dans sa ville d'origine, Austin (Texas). Il explique qu'il a longtemps voulu raconter l'histoire d'une relation parent-enfant qui suit l'enfant sur une longue période, de son enfance à son entrée à l'université. Les enfants changent tellement qu'il est impossible de couvrir intégralement cette époque.

Accueil

Avant sa sortie en salles, le film est d'emblée extrêmement bien accueilli par la critique après avoir été projeté dans plusieurs festivals, dont Berlin, Sundance et SXSW. L'agrégateur de critiques Rotten Tomatoes affiche le score de 98 % de critiques positives, avec une moyenne de 9,3/10 pour plus de cent critiques, ce qui lui vaut le label « Certified Fresh » et le consensus suivant : « Épique dans sa dimension technique et intime à en couper le souffle d'un point de vue narratif, Boyhood est en fait une vaste étude de la condition humaine »[1],[2]. Metacritic lui donne la note de 100 sur 100 d'après 49 critiques[3].

The Guardian écrit que le film est « purement ravissant, un drame minutieux sur le passage à l'âge adulte d'un jeune garçon, alors que nous voyons le petit Ellar Coltrane grandir à l'écran. La maîtrise de Linklater tourne chaque intervalle en une petite épiphanie. Il réussit à faire apparaître une désinvolte étude de la vie[4]. » Plusieurs critiques le considèrent comme l'un des meilleurs films de l'année 2014[5] et l'un des grands films de la décennie[6].

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 4/5, et des critiques spectateurs à 4,2/5[7].

Distinctions

Sélections

Récompenses

Nominations

Postérité

Enfantin (Barthood, en version originale), le neuvième épisode de la vingt-septième saison de la série télévisée Les Simpson, diffusé pour la première fois le 13 décembre 2015, en tant qu'épisode de Noël, est entièrement consacré à une variation sur le thème du film Boyhood. Dans cet épisode hors du commun, de nombreuses révélations sont faites (ou reprises d'épisodes précédents) sur les principaux personnages des Simpson.

Notes et références

  1. Epic in technical scale but breathlessly intimate in narrative scope, Boyhood is a sprawling investigation of the human condition.
  2. (en) « Boyhood », Rotten Tomatoes (consulté le 14 juillet 2014)
  3. (en) « Boyhood », Metacritic (consulté le 19 août 2014)
  4. (en) Xan Brooks, « Here's the trailer for Richard Linklater's film Boyhood – you really don't want to see it », The Guardian, (consulté le 26 avril 2014)
  5. (en) Peter Travers, « The Best and Worst Movies of 2014 So Far », Rolling Stone (consulté le 14 juillet 2014)
  6. (en) Peter Bradshaw, « Boyhood review – one of the great films of the decade », The Guardian, (consulté le 14 juillet 2014)
  7. « Boyhood », sur Allociné (consulté le 17 janvier 2018).
  8. (en) « FIPRESCI Grand Prix », sur San Sebastian Film Festival (consulté le 23 septembre 2014)

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.